k-libre - auteur - Bernard Pasobrola

Il avait encore tué la mauvais personne ! Encore un mort pour rien. Il le voulait ce tableau, maintenant, il le voulait plus que tout, il était prêt à mourir pour l'avoir. Il avait l'impression que le récupérer effacerait toutes les erreurs de ces dernières semaines, toutes ces morts contre-productives, et qu'il pourrait enfin rentrer chez lui.
Henri Bonetti - L'Homme qui avait recueilli les dernières paroles de Gunnar Andersson
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 26 juin

Contenu

Bernard Pasobrola

MAJ jeudi 07 avril 2011
© D. R.

Biographie Bernard Pasobrola


Naissance à Alger .
Cadre d'une société du groupe Bertelsmann dont il dirige la librairie de Grenoble, Bernard Pasobrola est délégué en Belgique pour créer un nouveau réseau de librairies. Quelques années plus tard, il fait le choix d'une vie plus aventureuse. À l'âge de trente ans, il part vers le sud, d'abord en Espagne continentale, puis aux Canaries. Il s'établit finalement au Portugal où il exerce diverses activités liées à l'architecture et aux arts plastiques. Il vit entre Lisbonne et l'Algarve où il réside.
Il publie aux éditions Séguier, en 1997, Au diable vos verre, son premier roman dans lequel son narrateur, anthropologue de son état, se laisse entraîner sur une île pour mieux vivre dans une grotte. L'année suivante, toujours aux éditions Séguier, avec Le Singe et l'architecte, il plante son décor au Portugal où un architecte français rôde autour d'un couple lisboète. Puis c'est vers les manipulations génétique que Bernard Pasobrola se tourne. L'Hypothèse de Katz, chez Denoël, suit l'enquête de Katz, un homme qui a reçu une lettre anonyme concernant son état de santé, et qui va découvrir que sa fille possède un laboratoire clandestin où il se trame des choses vraiment pas catholiques. Après quelques dix années de silence, Katz revient dans Mortelle hôtesse à La Vie du rail en 2011 pour mieux s'attaquer à une épidémie de cécité dans les rues d'Anvers...
Il vit aujourd'hui à Montpellier.



Présence à un festival :

2012 : Festival du polar de Villeneuve lez Avignon | Mauves en noir

2011 : Anguille sous roche | La Ferté sous polar

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page