k-libre - auteur - Stéphane Pajot

Si elle était apparue dans les recherches de Sôtarô, cela signifiait qu'il y avait un lien entre elle et Kenichi. Mais quelle histoire pouvait bien lier Kenichi à l'épouse d'un ouvrier de l'usine Murota, devenue réceptionniste au siège ? C'était ce lien qu'elle ne pouvait établir alors même qu'elle cherchait avec détermination.
Seicho Matsumoto - Le Point zéro
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 07 décembre

Contenu

Stéphane Pajot

MAJ mardi 01 novembre 2011
© D. R.

Biographie Stéphane Pajot


Naissance à Nantes le 13 février 1966.
Guitariste du (feu) groupe nantais Les Paresseux et fondateur du fanzine PQ avec Marc Caillaud de 1985 à 1989. Trente numéros réalisés à la photocopieuse, tirés à trois cents exemplaires et vendus dans les bistrots, qui parlaient de rock alternatif (OTH, Oberkampf, Hots Pants, Johnny Thunders, Saints, Ramones) et de BD. Journaliste depuis 1986 à Presse-Océan (rubrique culturelle), il a passé une quinzaine d'années à la chronique des faits-divers, ce qui lui inspira l'ouvrage Le Crépuscule des chiens écrasés (Darger) puis Carnaval Infernal (Coop Breizh). Il a tenu une chronique de deux pages sur les freaks dans le Magazine du Cirque et de L'Illusion, qui a cessé de paraître en 2010 après seize numéros. Auteur d'une vingtaine de livres sur le vieux Nantes (De Personnages pittoresques à Nantes, vieux cafés et commerces), de trois polars, deux hommages au cinéaste Jacques Tati et à Jacques Vaché, pionnier du surréalisme, d'un dico sur les phénomènes de foires et de baraques foraine, d'un glossaire sur les bistrots.



Présence à un festival :

2012 : Mauves en noir

2011 : Mauves en noir

2010 : Mauves en noir

Bibliographie*

Romancier :

Actualité

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page