k-libre - auteur - Renato De Maria

Le 9 mars 1765, trois années jour pour jour après la condamnation de Jean Calas par le parlement 'wisigoth' de Toulouse, comme l'appelle Voltaire, le jugement fut cassé par le Conseil du roi, et le marchand de la rue des Filatiers déclaré innocent du crime qui lui avait été imputé, ainsi que ses supposés complices.
Jean Anglade - L'Impossible pendu de Toulouse
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

De neige et de vent
Nous sommes à la frontière entre l'Italie et la France. Dans la montagne, Tordinona, un petit village...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 24 mai

Contenu

Renato De Maria

MAJ lundi 26 novembre 2012
© D. R.

Biographie Renato De Maria


Naissance à Varese .
Né en 1958, Renato De Maria commence par s'exprimer dans le domaine de l'expérimental en abordant plusieurs types de supports comme l'installation vidéo, le clip, le documentaire (Love is the answer) ou le roman-photo. Original et engagé, son travail tire tous azimuts et s'avère souvent très engagé.
En 1990, la création de sa propre société de production "Monochrome" lui offre encore un peu plus de liberté et d'ambition pour poursuivre son exploration des formes audiovisuelles. Cette évolution l'amène donc vers la fiction avec un premier coup d'essai dans le domaine : Hotel paura (1996). Le film obtient un succès timide mais lui permet de faire son trou à la télévision où il réalise quelques épisodes de série et réfléchit à son prochain long métrage.
Paz!, joli succès d'estime, obtient une belle moisson de prix dans les festivals et frôle le "Donatello", en Italie. Le film tape dans l'œil des frères Dardenne qui contactent Renato De Maria et lui proposent leur aide pour son prochain projet. Ce sera une fresque politique. La Prima linea, qui s'intéresse à une période méconnue de l'histoire de l'activisme d'extrême gauche italien.


Bibliographie*

Réalisateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page