k-libre - auteur - Violaine Lenthéric

Les vertébrés que nous sommes appartiennent à l'embranchement des deutériostomiens, ce qui en gros'veut dire 'bouche en second' ; L'homme, pendant l'embryogenèse, développe d'abord l'anus, puis la bouche. Ce qui démontre que l'être humain est d'abord, et avant tout, un trou du cul.
Dominique Chappey - J'avais la croix
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Nuit tombée sur nos âmes
Wag est un militant de gauche qui participe aux manifs. Mais il a commis un acte délictueux, ce qui le re...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 21 septembre

Contenu

Violaine Lenthéric

MAJ vendredi 15 mars 2013
© D. R.

Biographie Violaine Lenthéric


Naissance à Versailles le 16 février 1976.
Violaine Lenthéric passe toute son enfance au bord de la Méditerranée, dans un village oublié des cartographies et peut-être même des dieux. Elle en garde l'amour de la mer. Les Hauts de Hurlevant, de la romancière Emily Brontë, lui offrent à douze ans ses premiers émois littéraires, même si elle ne comprend pas tout. Il ne lui faut pas un an pour écrire alors ses premiers poèmes, et ses lectures partent en tous sens : poésie, romans, nouvelles, théâtre, essais, dictionnaires, philosophes et SF (seul le polar, pourtant si typiquement américain, échappe à sa voracité).
Au même moment, elle fait ses premiers pas dans la langue de Shakespeare, découvre la littérature étrangère (en particulier anglophone) et comprend déjà qu'elle veut être traductrice, ce qu'elle deviendra vingt ans plus tard. Après avoir terminé ses études d'anglais et de FLE, elle part enseigner en enchaînant les destinations, les nouvelles vies, et les nouvelles langues : l'Écosse, le Sri Lanka, l'Italie, l'Autriche et finalement l'Inde, où le voyage se précise et les valises se posent.
Chennai lui ouvre ses portes et ses poubelles, ses trésors cachés, ses rêves, ses mensonges, ses folies, ses demi-mots, ses grands maîtres et ses pseudos démiurges, sa puanteur et ses mystères, elle y vit en apnée depuis bientôt trois ans et demi dans sa langue, sa musique et sa danse sacrées qu'elle est venue étudier (Sanskrit, Carnatique et Bharata Natyam).
Violaine Lenthéric poursuit son travail de traductrice depuis l'Inde, qui lui permet de financer ce qu'elle entreprend là-bas - elle enseigne également à des gamins d'un bidonville.


Bibliographie*

Traducteur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page