k-libre - auteur - Tonino Valerii

Les drogués, ils ne tuent pas, ils ne pillent pas, ils ne polluent pas tout, ils font pire, ils consomment. Pour le plaisir ou pas, ce n'est pas le problème, personne ne les pousse, ils consomment et ils ne veulent pas voir. Les narcos, ils grandissent grâce à ça. À cause de nous, à cause de nous.
D.O.A. - Le Serpent aux mille coupures
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Cemetary Road
Bienville est une ville du Mississippi en perte de vitesse qui croit qu'elle va réussir à rester dyna...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 23 juin

Contenu

Tonino Valerii

MAJ mercredi 08 mai 2013
© D. R.

Biographie Tonino Valerii


Naissance à Montorio al Vomano le 20 mai 1934.
Originaire de la province de Teramo dans les Abruzzes, Tonino Valerii commence à étudier en 1955 au Centre expérimental de cinématographie de Rome, et débute au cinéma comme co-scénariste dès 1963 de Tutto è musica, de Domenico Modugno. Il devient dès lors l'assistant de Sergio Leone pour deux de ses plus imposants westerns spaghetti, Pour une poignée de dollars et Et pour quelques dollars de plus. L'année 1966 marque un nouveau tournant puisqu'il devient réalisateur de son premier long métrage, Per il gusto di uccidere dont il signe un scénario très marqué par l'influence du réalisateur d'Il était une fois dans l'Ouest. Deux ans plus tard, il dirige Giuliano Gemma, star du western spaghetti, dans Le Dernier jour de la colère, qu'il retrouve l'année suivante pour Texas, version spaghetti de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Mais c'est sûrement en 1973 qu'il réalise son film le plus connu avec Henry Fonda et Terence Hill avec Mon nom est personne où il parodie le western spaghetti tout en rendant hommage à ses héros et au genre. Après avoir écrit et réalisé Senza scrupoli, un film érotique, Tonino Valerii consacre les dernières années de sa carrière de réalisateur à des téléfilms produits par la Rai. En 2003, il dévoile qu'il s'est attaqué à l'écriture d'un ouvrage sur Sergio Leone. Il a cinq westerns spaghetti à son palmarès.


Bibliographie*

Réalisateur :

  • 1969 - Texas (Artus "Western européen", mai 2013)
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page