k-libre - auteur - Max Lobe

La fille assassinée, égorgée comme une bête à l'abattoir, n'avait donc été pour lui qu'un corps sans nom, l'un des nombreux réceptacles sordides où les riches et les pauvres de cette ville déversaient leurs frustrations et leur semence dont rien ne naîtrait jamais.
Marek Krajewski - Fin du monde à Breslau
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 16 août

Contenu

Max Lobe

MAJ mardi 11 juin 2013
© D. R.

Biographie Max Lobe


Naissance à Douala le 13 janvier 1986.
Max Lobe grandit dans une famille de sept enfants. Il arrive en Suisse à l'âge de dix-huit ans, deux ans après l'obtention de son Bac. À Lugano, il suit des études de communication et journalisme. Passionné d'histoire et de politique, il suit un Master en Politique et Administration publique à l'Institut des Hautes Études en Administration Publique de Lausanne. Il est établi aujourd'hui à Genève.
Max Lobe a été bercé dans la littérature et les contes négro-africains. Aussi admire-t-il Ahmadou Kourouma, Aminata Sow Fall, Calixthe Béyala, Birago Diop (Les Contes d'Ahmadou Koumba), mais aussi Alain Mabanckou, Foutou Diom ou encore Sefi Atta.
Sa plume s'est révélée en 2009 lorsque le Prix de la Sorge (prix littéraire de l'Université de Lausanne) lui est remis pour sa nouvelle "Le Baccalauréat". En 2011, il publie un récit, L'Enfant du Miracle aux éditions des Sauvages. Repéré par Caroline Coutau, il publie en janvier 2013, 39 Rue de Berne aux éditions Zoé. Un roman où il dépeint la vie des immigrés clandestins dans la fameuse rue de Berne de Genève. Malgré la délicatesse des thèmes abordés : traite des femmes, prostitution, deal de drogues, homosexualité noire, son écriture reste empreinte d'humour et d'empathie.
Max Lobe s'intéresse également à la littérature suisse. Les textes de J.-C. Ramuz constituent aujourd'hui une source d'inspiration pour cet écrivain camerounais de vingt-sept ans, tant par l'écriture que par la profondeur des personnages.
Max Lobe tient un blog, "Les Cahiers bantous", où il publie régulièrement des nouvelles.



site : http://lescahiersbantou.wordpress.com/

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page