k-libre - auteur - D.O.A.

Mais les enquêteurs sont toujours à la recherche de ce véhicule, une R4 beige qui s'est arrêtée mardi dans un hôtel de La Guerche pour demander la route du 'Bois bleu'.
Sylvie Balland & Jean-Baptiste Luron - Les Grandes affaires criminelles du Cher
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 11 mai

Contenu

D.O.A.

MAJ vendredi 22 mai 2009
© C. Hélie Gallimard

Biographie D.O.A.


Derrière le pseudonyme de D.O.A. (Dead On Arrival) se cache un des auteurs phare de la nouvelle génération. Après avoir publié deux romans policiers au Fleuve noir (Les Fous d'avril et La Ligne de sang en 2004), dont le premier est un hybride avec une bonne dose d'anticipation puisque l'histoire se déroule en 2019, D.O.A. met sa plume au service de la critique politique de notre pays. Avec Citoyens clandestins, en 2007, il intègre la "Série noire" et surtout évoque le milieu terroriste. Le Serpent aux mille coupures, nous plonge dans le monde de la drogue et de la mafia. En tant que scénariste pour la télévision, D.O.A. a travaillé sur "Arcanes" et "Braquo".


On en parle : L'Indic8 (Interview) | Lire376 (Portrait)


Présence à un festival :

2015 : Festival du polar de Villeneuve lez Avignon | Quais du Polar

2014 : La Canourgue Noire | Le Festival sans nom | Quais du Polar

2012 : Festival du polar en Berry

2011 : Quais du Polar | Sang et noir / Sanch i negra

2010 : Noir sur la ville | Toulouse, polars du Sud

2009 : Lire en Poche | Pleins feux sur le polar !

Bibliographie*

Romancier :

Nouvelle :

  • 2008 - Paris Noir (Asphalte "Asphalte noir", juin 2010)

Actualité

* Bibliographie actuellement recensée sur le site

En mars 2009 paraissait dans la "Série noire" des éditions Gallimard Le Serpent aux milles coupures (reparu depuis en "Folio policier"). Christophe Dupuis, éminence grise du polar, l'avait alors ...

Pied de page