k-libre - auteur - Olivier Maurel

La décision du départ a été prise le 5 janvier 1879. Jour effroyable entre tous, qui a vu le commencement de notre perte. Plus tard, et bien plus tard à nouveau, j'y suis revenu en pensée, encore et encore, jusqu'à ce que mon raisonnement se brouille : pourquoi ? Quelle avait été la véritable origine de cet exil inconséquent ?
Jean-François Chabas - La Piste cruelle
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 15 mai

Contenu

Olivier Maurel

MAJ lundi 08 juillet 2013
© D. R.

Biographie Olivier Maurel


Naissance le 14 août 1965.
Né de parents enseignants, Olivier Maurel a grandi entre Narbonne et Carcassonne au bord de la mer. Ses études au collège sont surtout dominées par son intérêt, voire sa passion pour la moto et le motocross. Il suit ses études de lycée à Narbonne où, en plus de la moto, il devient un adepte de la guitare électrique et de la batterie. Un groupe est rapidement créé avec un ami et son frère cadet. Ses sources d'inspiration ? Eddy Van Halen mais aussi Robert Smith.
En 1988 il fait une préparation militaire supérieure (PMS) à la base des commandos de l'air de Nîmes. En 1990, il rentre dans la pénitentiaire comme sous-directeur de prison affecté sur ce premier poste au centre de détention de Salon-de-Provence. Il arrive donc dans la plaine de la Crau en pleine canicule du mois de juillet avec pour tous bagages une vieille Audi 100 et sa Fender Télécaster. Il sera ensuite muté comme directeur adjoint de la maison d'arrêt de Grasse en 1992, puis en région parisienne (1995) et dans l'Allier (1997) où il est directeur de la maison centrale de Moulins. Cette centrale est l'une des prisons les plus dure de France. Par la suite, il dirige une maison d'arrêt dans les Yvelines (2002) puis est détaché pendant quatre ans dans un service de renseignement (2005). Après, il dirige la centrale de Poissy (2009).
Depuis 2011 il est sous-préfet en Corrèze.
De son expérience professionnelle, il tire Le Taulier, confession d'un directeur de prison, un livre document.
Écriture, musique et sport (marathon, jet-ski, moto, snowboard...) semblent avoir été la trilogie indispensable à son équilibre face à une vie professionnelle intense et exigeante.
Ses multiples expériences au contact des policiers (de toute sorte...) et des criminels (de toute sorte également...) vont enrichir son imaginaire, et lui donner l'envie d'écrire un premier thriller dans lequel la chasse à l'homme peut être à chaque instant remise en cause par le hasard, le destin, la chance et la malchance. «C'est ainsi que nait L'Autel des naufragés, son premier roman.


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page