k-libre - auteur - Stéphane Grobarcik

Quand bien même nos églises seraient corrompues et violées par les démons, un simple rayon de lumière nous rendra toujours capables de vaincre l'ennemi. Père Hiraga, père Nicholas, si vous vous en sentez capables, alors acceptez de devenir ce rayon de lumière et d'honorer Dieu ainsi.
Rin Fujiki - L'École noire
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

De neige et de vent
Nous sommes à la frontière entre l'Italie et la France. Dans la montagne, Tordinona, un petit village...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 25 mai

Contenu

Stéphane Grobarcik

MAJ jeudi 28 novembre 2013
© D. R.

Biographie Stéphane Grobarcik


Naissance à Nevers le 04 mars 1978.
Stéphane Grobarcik passe à la fois son enfance et sa scolarité dans le Cher et la Nièvre, jusqu'à la poursuite d'études universitaires et l'obtention d'une maîtrise de droit au sein de l'ancienne capitale des ducs de Bourgogne, l'agréable cité dijonnaise. Il obtient sa première affectation professionnelle en 2002 au sein d'une étude d'huissier rémoise pour une période de dix-huit mois, qui le guérit définitivement du monde roublard, affairiste et par trop ethnocentriste de nombre de juristes – cabinets, études et centres d'affaires. Cette expérience, tant mémorable que désagréable, est alors suivie par une réorientation dans le domaine de la formation professionnelle, où sa fonction de formateur (mathématiques, français et culture générale) et d'accompagnateur social au sein de diverses structures bourguignonnes (centre de formation pour apprentis et école de la deuxième chance), lui permettent de (ré)activer cet indispensable sentiment d'utilité de soi, par l'enseignement et l'encadrement réalisés auprès de jeunes en apprentissage, puis d'autres en difficultés sociales et/ou professionnelles. L'intérêt inextinguible qu'il porte à l'art et à la culture – littérature et cinéma en particulier -, associé à sa volonté d'intégrer la famille des acteurs du livre et de la lecture, font qu'il exerce depuis plusieurs années au sein d'une médiathèque publique. C'est donc tout naturellement que Stéphane Grobarcik se dirige peu à peu vers l'écriture avec en tête des auteurs comme Kafka et Melville qui viennent se confronter à Jauffret et Valère. En 2005, parait À la recherche de l'autre moi (Amalthée), puis en 2006 c'est au tour de Quart-temps dans la vie d'une haine (Velours). Après quelques années de silence littéraire, il est lauréat du 2e prix du concours de nouvelles organisé par la Ville de Liancourt pour la médiathèque Lucien Charton en 2013 pour "Le Prix de la couleur", et publie La Clôture du cycle infernal (éditions du Net).


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page