k-libre - auteur - Antti Tuomainen

Il avait apparemment décidé de sortir le grand jeu, aujourd'hui. Une phrase de cinq ou six mots était sortie de ses lèvres sans qu'il en mange un seul.
Martti Linna - Le Royaume des perches
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 13 juillet

Contenu

Antti Tuomainen

MAJ jeudi 05 décembre 2013
© D. R.

Biographie Antti Tuomainen


Naissance à Helsinki .
Né en 1971, journaliste pigiste, Antti Tuomainen a d'abord travaillé en agence de publicité avant de se mettre à écrire des romans policiers. Tappaja, toivoakseni (inédit en France, 2006) marque ses débuts sur fond de tueur et de dette ; Veljeni vartija (inédit en France, 2009) traite de crimes générationnels ; La Dernière pluie (2010), quant à lui, met en scène un tueur en série pour aborder les problèmes climatiques. Pour se faire, Antti Tuomainen s'appuie fortement sur des dialogues et des portraits psychologiques de personnages. Il vit actuellement à Helsinki.



Présence à un festival :

2015 : Un aller-retour dans le noir

2014 : 24 heures chrono du polar nordique


site : http://anttituomainen.com/

Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 21/06 Prix littéraire: Sélection pour le Grand Prix de littérature policière 2022
    À la mitan de juin, le jury de ce prix bicéphale, qui récompense conjointement, rappelons-le, un roman écrit en français et un roman étranger traduit, se réunissait pour définir la liste des trente œuvres présélectionnées. En attendant la remise des prix cet automne (première quinzaine d'octobre, dit-on), voici la liste telle qu'arrêtée par les jurés – quatorze romans francophones et seize traduits :

    ROMANS FRANCOPHONES
    La Double Vie de Laura_73, de Laurent Bettoni (Cosmopolis, novembre 2021).
    Appartement 816, d'Olivier Bordaçarre (Atalante, octobre 2021).
    Gueules d'ombre, de Lionel Destremau (La Manufacture de livres, avril 2022).
    De silence et de loup, de Patrice Gain (Albin Michel, septembre 2021).
    Les Cow-boys sont fatigués, de Julien Gravelle (Le Seuil, janvier 2022).
    Au bout de la nuit, de Pierre Hanot (Konfident, avril 2022).
    Les Derniers jours des fauves, de Jérôme Leroy (La Manufacture de livres, février 2022).
    Les Larmes du Reich, de François Médéline (10-18, avril 2022).
    Le Carré des indigents, de Hugues Pagan (Rivages, janvier 2022).
    La Menace 732, de Frédéric Potier (L'Aube, mai 2022).
    Mécanique mort, de Sébastien Raizer (Gallimard, mai 2022).
    Usual victims, de Gilles Vincent (Au diable Vauvert, février 2022).
    Les Loups, de Benoît Vitkine (Les Arènes, février 2022).
    Qui voit son sang, d'Élisa Vix (Le Rouergue, avril 2022).

    ROMANS ÉTRANGERS
    American Predator, de Maureen Callahan (traduit par Corinne Daniellot ; Sonatine, novembre 2021).
    La Mort sur ses épaules, de Jordan Farmer (traduit par Simon Baril ; Rivages, janvier 2022).
    Les Rites de l'eau, d'Eva Garcia Saenz de Urturi (traduit par Judith Vernant ; Fleuve, mai 2022).
    Tu marches parmi les ruines, de Tyler Keevil (traduit par Fabrice Pointeau ; Le Seuil, février 2022).
    Riley tente l'impossible, de Jeff Lindsay (traduit par Julie Sibony ; Gallimard, mai 2022).
    La Voix du lac, de Laura Lippman (traduit par Hélène Frappat ; Actes Sud, février 2022).
    La Vague arrêtée de Juan Carlos Mendez Guedez (traduit par René Solis ; Métailié, octobre 2021).
    Infiltrée, de Mike Nicol (traduit par Jean Esch ; Gallimard, février 2022).
    Les Gens des collines, de Chris Offutt (traduit par Anatole Pons-Reumaux ; Gallmesiter, avril 2022).
    Bobby Mars forever, d'Alan Parks (traduit par Olivier Deparis ; Rivages, février 2022).
    Tokyo revisitée, de David Peace (traduit par Jean-Paul Gratias ; Rivages, mars 2022).
    La Medium, de J. P. Smith (traduit par Karine Lalechère ; Gallimard, janvier 2022).
    Chaque serment que tu brises, de Peter Swanson (traduit par Christophe Cuq ; Gallmeister, juin 2022).
    Au fin fond de la Petite Sibérie, d'Antti Tuomainen (traduit par Anne Colin du Terrail ; Fleuve, septembre 2021).
    Shalom Berlin, de Michael Wallner (traduit par Sylvie Roussel ; Filature(s), octobre 2021).
    Lady Chevy, de John Woods (traduit par Diniz Galhos ; Albin Michel, février 2022).
    Liens : Tokyo revisitée |Appartement 816 |Les Derniers jours des fauves |Le Carré des indigents |Mécanique mort |Les Loups |La Mort sur ses épaules |Riley tente l'impossible |Laurent Bettoni |Olivier Bordaçarre |Pierre Hanot |Jérôme Leroy |François Médéline |Sébastien Raizer |Gilles Vincent |Élisa Vix |Jordan Farmer |Jeff Lindsay |Mike Nicol |David Peace

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page