k-libre - auteur - Lloyd Bacon

Dès que j'ai pigé qui il était, ce qu'il voulait – très tôt, à sept ans peut-être ? – j'ai arrêté de pleurer, j'étais comme endurcie à l'intérieur. Dure comme une pierre gelée. Après tout, elle avait peut-être raison, La Mère : c'était de ma faute.
Élise Fontenaille - La Révolte d'Éva
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 25 février

Contenu

Lloyd Bacon

MAJ mardi 28 janvier 2014
© D. R.

Biographie Lloyd Bacon


Naissance à San José le 04 décembre 1889.
Mort à Burbank le 15 novembre 1955.
Originaire de Californie, fils de l'acteur Frank Bacon, qui sera par la suite co-auteur et star de Lightin' (1918), un show de Broadway, Lloyd Bacon suit des études à la Santa Clara University. Il débute dans le cinéma comme acteur aux côtés de Charlie Chaplin (près d'une dizaine de films entre 1915 et 1917) et de Bronco Billy Anderson, et apparait dans une quarantaine de films. À partir de 1920, il passe de l'autre côté de la caméra. Devenu réalisateur, il dirige plus de cent films de tous genres : westerns, comédies, comédies musicales, films de gangsters. Il est l'un des réalisateurs qui a donné à la Warner ses lettres de noblesse dans les années 1930. En 1930 justement, il dirige John Barrymore et Joann Bennett dans le remake sonore de Moby Dick, d'après le roman de Herman Melville. En 1939, James Cagney et Humphrey Bogart se donnent la réplique dans le western Terreur à l'ouest. Puis en 1954, il réalise son dernier film, Belle mais dangereuse, une comédie dramatique avec Robert Mitchum et Jean Simmons. Peu après, il s'éteint d'une hémorragie cérébrale laissant derrière lui ses deux femmes, une fille un fils.


Bibliographie*

Réalisateur :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page