k-libre - auteur - Annelise Roux

Je crois que l'inspiration divine est à l'œuvre dans la Bible et le Coran. Je crois aussi que ces livres sacrés furent écrits au fil de l'histoire par des auteurs s'inspirant aussi bien de Dieu que de textes antérieurs. Je ne remets pas en cause la foi des gens, ni les effets bénéfiques qu'elle peut avoir. Je remets en cause la portée maléfique d'une instrumentalisation politique.
Philip Le Roy - La Porte du messie
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange déchu
Max Temple, célèbre psychologue spécialisé dans le démontage des théories complotistes, vient de mourir. ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 24 juillet

Contenu

Annelise Roux

MAJ jeudi 29 octobre 2009
© D. R.

Biographie Annelise Roux


Née dans le Médoc, Annelise Roux connaît une petite enfance paysanne, marquée par l’isolement et la découverte de la beauté de la nature, entre des parents rapatriés d’Algérie, meurtris par cet exil récent, et des grands-parents ayant échoué près de Margaux comme ouvriers agricoles. L’acquisition précoce de la lecture lui ouvre des portes de liberté inespérées. Jules Verne, Stevenson, Alexandre Dumas et bientôt Conrad, Kerouac ou encore Pessoa sont les guides de ses premiers voyages intérieurs. La poésie lui révèle également de vastes champs, qu’elle n’aura de cesse d’explorer avec émerveillement. Diplômée en sciences politiques, elle étudie l’histoire de l’art et s’intéresse à l’ethnologie. Peu tentée par la carrière diplomatique à laquelle ses études semblent la destiner, elle est en revanche fortement attirée par la peinture. Elle opte cependant pour le journalisme qu’elle pratique un temps. Viennent ensuite nombre de boulots éphémères, petits ou grands, attachée de presse, directrice de la communication de grands crus, cueilleuse de fruits, ouvrière agricole, et de rencontres littéraires importantes, avant qu’elle décide de se consacrer entièrement à l’écriture. Ses admirations, très éclectiques, sans s’exclure pour autant, vont de Dostoïevski à James Crumley, de Brautignan, Carver, Jim Harrison, René Char ou Stendhal à Maïakovski et annoncent déjà sa liberté de ton caractéristique.



Présence à un festival :

2012 : Polar en cabanes

2011 : Mauves en noir

Bibliographie*

Nouvelle :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page