k-libre - auteur - Jean-Patrick Manchette

La fille assassinée, égorgée comme une bête à l'abattoir, n'avait donc été pour lui qu'un corps sans nom, l'un des nombreux réceptacles sordides où les riches et les pauvres de cette ville déversaient leurs frustrations et leur semence dont rien ne naîtrait jamais.
Marek Krajewski - Fin du monde à Breslau
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 10 août

Contenu

Jean-Patrick Manchette

MAJ mercredi 31 décembre 2008
© D. R.

Biographie Jean-Patrick Manchette


Naissance à Marseille le 19 décembre 1942.
Mort à Paris le 03 juin 1995.
Jean-Patrick Manchette, né à Marseille pendant la Seconde Guerre mondiale, est un passionné de cinéma et de littérature. Son écriture est l'image même de sa pensée. Directe. De London, il écrit dans son Journal : "il rend tout emmerdant, au mieux ; au pire, ce sont les mensonges dégueulasses." Avec sa femme Mélissa, ils vivotent longtemps : traductions, scénarios, tapuscrits. Son ami Jean-Pierre Bastid travaille avec lui sur des scénarios tels que L'Affaire N'Gustro, d'après l'affaire Ben Barka, que Manchette va transformer en roman. Le Néo-polar est en marche. La Position du tireur couché, paru à la "Série noire" en 1982, sera son meilleur roman et le dernier publié de son vivant. Manchette s'éteint trop tôt un jour d'été 1995.


On en parle : 813106 (Article) | Le Magazine littéraire - Hors-série17 (Article) | Polar - Le Magazine du policier12 (Interview)

Bibliographie*

Romancier :

Scénariste :

  • 1977 - Griffu (Casterman, novembre 2010)

Traducteur :

  • 1981 - Kahawa (Rivages "Noir", juin 2019)

Scénario inspiré de son œuvre :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site

"Des ombres comme un chat qui rôde et qui laisse des traces de sang rouge laqué sur la ville. Juxtaposition des jours et des nuits. Grisaille et lumière crue. Découpage de la ligne assassine de la vie...

Pied de page