k-libre - auteur - Thomas Cantaloube

Ben a la conviction que répondre à la violence par la violence ne génère que plus de violence alors que Chon croit fermement que répondre à la violence par la non-violence ne génère que plus de violence, avec, pour preuve à l'appui, toute l'histoire de l'humanité.
Don Winslow - Cool
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 21 juillet

Contenu

Thomas Cantaloube

MAJ mercredi 27 avril 2022
© D. R.

Biographie Thomas Cantaloube


Naissance le 28 décembre 1971.
Thomas Cantaloube est un journaliste et écrivain. Diplômé de Sciences-Po Paris (1992) et du Centre de formation des journalistes (1995), il commence sa carrière aux Cahiers du cinéma. En 1997, il s'installe à Los Angeles en tant que journaliste pigiste. Là, il collabore aux Cahiers du cinéma, à La Tribune, à L'Événement du jeudi, à BFM, à Croissance, à RAGE et à L'Humanité, dont il devient le correspondant aux États-Unis. En 1999, à la faveur de la nouvelle formule de L'Humanité et de son ouverture à des journalistes non-communistes, il rentre en France et devient rédacteur en chef adjoint de L'Humanité hebdo. En parallèle de son travail de coordination, il effectue des reportages en Afrique, en Amérique du Sud et en Australie. En 2001, en désaccord avec la ligne éditoriale du journal, il le quitte à la faveur d'un plan social et prend une année sabbatique, durant laquelle il effectue un tour du monde en onze mois, treize pays et trois continents. En 2003, il part s'installer à Washington D.C. en tant que correspondant free-lance pour Le Parisien, Marianne et La Vie. Pendant trois ans dans la capitale américaine (2003-2005), puis deux ans à New York (2006-2007), il couvre l'actualité politique, diplomatique, sociale et culturelle pour ces trois journaux. En 2008, il rentre en France pour participer au lancement de Mediapart. Pendant douze ans, il couvre l'actualité internationale pour le journal, effectuant de multiples reportages à l'étranger. En janvier 2019, il publie son premier roman, Requiem pour une République, une plongée dans les débuts de la Ve République sur fond de guerre d'Algérie entre 1959 et 1961. L'ouvrage est salué par la presse, de nombreux blogs consacrés au polar et obtient six prix littéraires dont le Prix Landerneau du Polar 2019 et le Prix des lecteurs de Quais du polar 2020. En mars 2020, il quitte Mediapart pour se consacrer à l'écriture de fiction, romans et scénarios.



site : http://www.cantaloube.com

Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page