k-libre - auteur - Wilkie Collins

Les cadavres n'étaient à ses yeux que des véhicules pour résoudre les affaires, des figures en noir et blanc. Cependant, chaque détail intime ajoutait une touche de couleur qui, peu à peu, faisait apparaître les être humains tapis derrière l'enquête criminelle.
Domingo Villar - La Plage des noyés
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 02 décembre

Contenu

Wilkie Collins

MAJ vendredi 20 août 2010
© D. R.

Biographie Wilkie Collins


Naissance à Londres le 08 janvier 1824.
Mort à Londres le 23 septembre 1889.
Fils du peintre paysagiste William Collins, Wilkie Collins fuit les études à l'âge de dix-sept ans pour un emploi dans une entreprise de négoce de thé. Il y restera cinq ans. Puis c'est le retour aux études. Wilkie Collins aborde le droit. Études qui déboucheront sur un titre d'avocat en 1851. La mort de son père en 1847, et une clause étrange du testament, le poussent à écrire sa biographie. Parallèlement, il entame une carrière de peintre très vite occultée par ses écrits.
Sa rencontre avec Charles Dickens lui permet de publier ses romans en feuilleton dans All the Year Round, revue littéraire du célèbre écrivain anglais. Wilkie Collins souffre atrocement de la goutte et devient très vite dépendant à l'opium, qui calme ses souffrances. Mais de profondes crises de paranoïa s'ensuivent, Collins étant convaincu d'être poursuivi par son double fantomatique - ou Doppelgänger.
Ses romans, où le suspense est habilement ménagé, sont aussi de très bons thrillers.C'est peut-être avec La Dame en blanc, écrit en 1860, qu'il atteint le summum de son art.
Wilkie Collins était père de trois enfants. Il est enterré au Kensal Green Cemetery de Londres.


Bibliographie*

Romancier :

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page