k-libre - événement

Grosse inquiétude. Chez mon père, les formules sucrées telles que "ma chère enfant", ont pour but de me faire avaler quelque médecine amère. Ma mère en a bu plus souvent qu'à son tour.
Frédéric Lenormand - Qui en veut au marquis de Sade ?
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

G.A.V.
Nous sommes dans un commissariat français. La nuit arrive. Il y a eu dans la cité voisine deux coups de f...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 25 octobre

Contenu

Bonjour ça va ?

Bonjour ça va ? Retrouvez chaque mardi Julia Benech et l'un de ses vingt-six mini-polars. Cette série, publiée à l'origine dans L'Ours polar est malheureusement restée inachevée (au contraire de L'Ours, qui lui est bel et bien achevé depuis son ultime n° 50). Bien entendu, les k-libristes ont le droit de reprendre à la lettre A.

Bonjour ça va ? Entre voisins, vous savez ce qu'on dit : charbonnier est maître chez soi, et ça vaut aussi pour les voisins, tout de même !...
Mais ce gros, hilare, transpirant, la goule cramoisie et l'haleine anisée, il entre chez moi avec ses chaussons puants pleins de poils de ses chats, il veut savoir, il veut à tout prix savoir comment je vais, malheur de moi ! Alors, qu'est-ce que je fais avec mon rasoir à la main et cette malpropre en train de saigner par terre ? Hein ? Qu'est-ce que vous feriez, à ma place ? Hé ! Faudrait pas dégueulasser mon tapis avec vos pataugas, vous autres !

Julia Benech
Romancière du noir lettrée

P.-S. : Au sujet des mini-polars. C'est à l'ami Boris*, bien connu des membres de la liste 813, que je dois l'idée de cette série de mini-textes. Je ne sais plus quelle phrase je lui avais adressée, en affirmant que ce polar tiendrait sur un timbre-poste, et il m'avais renvoyé l'image d'une lettre munie d'un timbre-poste sur lequel figurait ce tout premier mini-polar. L'idée m'a emballée... et je me suis régalée à écrire une série de mini-polars qui tiendraient sur un timbre-poste, un par lettre de l'alphabet. Je m'amusais tellement que j'ai enchaîné avec des mini-vampires, des mini-lutins, des minis-monstres, des mini-cosmonautes, et les cadavres n'y manquent pas.
Toute cette série lui est dédiée.

* Il s'agit de Boris Lamot, initiateur d'une liste de diffusion entre les adhérents internautiens de l'Association des amis des littératures policières - 813.
Liens : Julia Benech
Par La Rédaction




Pied de page