k-libre - événement

– Je croyais qu'elle voulait se faire incinérer ? – C'est bien ce qu'on va faire. – Et qu'est-ce qu'on attend. Tu vas la laisser là combien de temps à la vue de tous, comme un oiseau empaillé ? 
Olivier Mau & Rémy Mabesoone - Au revoir Monsieur
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 07 décembre

Contenu

Ma vie des autres (278)

Ma vie des autres (278) Courts récits de 1000 signes. 278 : surveillance rapprochée. Je rentre dans le commissariat près de chez moi. Je suis surpris par l'accueil chaleureux de la policière qui enregistre ma demande de surveillance de mon domicile pendant mon absence. C'est une jolie fille que j'aimerais bien connaître sans son uniforme. Je pars à la mer en famille. C'est rassurant de savoir la maison protégée par la police municipale en plus de l'alarme que j'ai installée. En cas de problème, je serai joint sur mon portable ou par e-mail. Dans la BM qui nous emmène à Frontignan, mon épouse, nos enfants et moi, je n'arrive pas à me sortir de la tête la frimousse de la mignonne fliquette en chemisier bleu. Je serais prêt à commettre un délit pour me faire arrêter par elle, exclusivement par elle. Sur la route, je souris à chaque gendarme que je vois. Après quatre heures de route, tout le monde est content de retrouver la résidence de location à cinq minutes de la mer. Surprise en consultant mes messages. La policière de mes rêves me demande de revenir chez moi ce soir. Elle a eu vent d'un vol en préparation. Elle et moi, m'écrit-elle, nous pourrions attendre les voleurs. Je préviens alors les miens de l'urgence d'un retour à mon entreprise, et je retourne illico à la voiture.

Mille signes. Autant de preuves de vie adressées à autrui que de caractères dans chaque fiction. Chacun à mille existences et chacun est en miettes. "Ma vie des autres" collecte ces miettes et en fait un chemin de cailloux blancs ou noirs qui mène forcément quelque part.

Jan Thirion
Blog de Jan Thirion
Liens : Jan Thirion
Par La Rédaction



publicité

Pied de page