k-libre - événement

Non seulement il ne comprenait pas cette jeunesse naufragée, mais il ne comprenait pas la jeunesse elle-même : sa fascination pour les badboys, son goût pour l'alcool, sa conception pornographique du sexe, ses bascules instantanées dans la violence absurde, son immersion dans les marais de la consommation, son émiettement en égoïsmes individuels qui la rendait incapable de se construire en grandes causes à défendre.
Patrick Chamoiseau - Hypérion victimaire : Martiniquais épouvantable
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Carré des indigents
Pour nos lecteurs les plus jeunes, rappelons que le carré des indigents est l'endroit dans un cimetiè...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 22 janvier

Contenu

Les Petits Polars du Dj Duclock n°483

Les Petits Polars du Dj Duclock n°483 En binôme avec le site des Fondu Au Noir, les numéros impairs des Petits Polars seront publiés sur k-libre tous les jeudis et vous retrouverez à la même date les numéros pairs de la série sur F.A.N. - je vous propose de vous remplir les oreilles de crimes musicaux car si la chanson d'amour doit bien s'accaparer plus d'un tiers des titres, il reste tout de même une large place au polar et cela dans tous les styles.

Le groupe suédois de doom (pour les néophyte le doom est un genre de metal qui descend en droite ligne des premiers albums de Black Sabbath) Count Raven propose un petit polar tiré d'un fait divers survenu au début des années 1990 à Waco, Texas, États-Unis. Le titre "The Madman from Waco" sorti sur High On Infinity (Hellbounds Records) en 1993 (juste après les événements) s'écoute comme on lit un fait divers dans les colonnes d'un journal.



Rendez-vous sur le site des Fondu Au Noir pour un autre petit polar en musique...
Liens : Émeric Cloche | Fondu au noir
Par Émeric Cloche




Pied de page