Being

Bref, j'étais couché peinard dans le noir à essayer de comprendre le cybermonde qui ne cessait de grandir dans ma tête.
Kevin Brooks - iBoy
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 28 juin

Contenu

Roman - Thriller

Being

Fantastique MAJ mardi 13 janvier 2009

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 13 ans

Prix: 15 €

Kevin Brooks
Being - 2007
Jean Lecointre (illustrateur de couverture)
Traduit de l'anglais par Ariane Bataille
Rodez : Le Rouergue, janvier 2008
352 p. ; 20.5 x 14 cm
ISBN 978-2-8415-6900-7
Coll. "DoAdo Noir"

Un roman inabouti

Robert Smith est un garçon de seize ans, banal. Jusqu'au jour où il subit un examen à l'hôpital. Voilà qu'il se réveille de son anesthésie en pleine opération, qu'il entend des personnages armés décrire l'intérieur de son ventre - des câbles, du métal, mais du sang aussi et d'autres mystérieux fluides : cela ne ressemble pas à de l'anatomie humaine. Robert n'a pas le temps de réfléchir à sa nature, son instinct le pousse à se sauver. Une course-poursuite commence, un meurtre est commis, des voitures sont volées : les hommes qui s'intéressent à Robert sont prêts à tout pour mettre la main sur lui.
Durant ses moments de répit, le jeune homme passe ses sensations au crible : est-il vraiment si différent des autres ? Comme il est orphelin, il a peu de souvenirs de son enfance, ballotté qu'il fut entre les foyers et les familles d'accueil : d'où vient-il ? est-il un être humain ? À la recherche de son identité, il rencontrera une alliée précieuse, Eddie - personnage secondaire, elle est plus piquante que le héros, somme toute assez passif - sans laquelle il n'aurait jamais pu s'en sortir.

Ce roman est inégalement passionnant et contient quelques longueurs. La fin semble ouverte (pour une suite ?), à moins qu'elle ne laisse le lecteur sur sa faim.

Citation

On n'a pas à réfléchir quand on dit la vérité, on n'a qu'à parler, c'est tout.

Rédacteur: Valérie Sebag vendredi 28 novembre 2008
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page