La Piste de sable

Il semblerait que ces eaux grouillent d'une foultitude de maladies. Hélas, après un virage un peu trop serré à bord de ma barge, j'ai été déséquilibré et jeté par-dessus bord. Je suis resté lèvres closes sous l'eau afin de ne pas me faire charcuter par l'hélice de ma barge... mais j'ai commis l'erreur d'ouvrir les yeux. J'étais tombé à l'eau près d'une enseigne de pompes funèbres... vous imaginez le spectacle sous-marin.
Roger Moore - James Bond par Roger Moore : 50 ans d'aventures au cinéma
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 04 mars

Contenu

Roman - Policier

La Piste de sable

Énigme - Procédure MAJ samedi 22 janvier 2011

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Andrea Camilleri
La Pista di sabia - 2007
Traduit de l'italien par Serge Quadruppani
Paris : Fleuve noir, janvier 2011
232 p. ;
ISBN 978-2-265-08861-0
Coll. "Thriller"

Actualités

  • 17/01 Édition: Parutions de la semaine - 17 janvier
  • 27/01 Édition: Parutions de la semaine - 27 janvier
    Parutions en petit nombre au sein desquelles se démarquent Organes vitaux, d'Elsebeth Egolm et Faux-semblants de Kjell Ola Dahl. Les Nordiques continuent d'avoir le vent en poupe. Mais pas que ! En effet, Romain Slocombe nous offre le troisième volet de "L'Océan de la stérilité" avec un Shangaï connexion dont nous n'allons vraiment pas tarder à vous parler. Les sorties poche sont monopolisées (phagocytées ?) par Babel noir et Folio policier. Ceux qui n'ont pas lu Les Survivantes, de la romancière Lalie Walker, pourront donc se rabattre sur un achat plus économique. Enfin, soulignons le choix plutôt classe de Feryane. L'un des éditeurs les plus en vue de romans en gros caractères propose Le Jeu du pendu, d'Aline Kiner et 220 volts, de Joseph Incardona. Deux petits romans très précieux, que l'on a bien aimés.
    Comme d'habitude, faites votre choix !

    Grand format :
    La Malédiction de la Galigaï, de Jean d'Aillon (Flammarion)
    Le Livre de Johannes, de Jorgen Brekke (Balland)
    Le Bal des cagoles, de Philippe Carrese (L'Écailler)
    Froid d'enfer, de Richard Castle (City, "Thriller")
    Le Féminin du temps, de Daniel Cordonnier (Favre)
    Faux-semblants, de Kjell Ola Dahl (Gallimard, "Série noire")
    Le Retour du lion, de Nelson Demille (Michel Lafon, "Thriller")
    Organes vitaux, de Elsebeth Egholm (Le Cherche Midi, "Thriller")
    Bayard et le crime d'Amboise, d'Éric Fouassier (Pascal Galodé)
    La Mise à mort du matador, de Bernard Hautecloque (Max Milo)
    Un escalier de sable, de Benjamin Legrand (Le Seuil)
    Une passion dévorante, de Jean-François Pré (Pascal Galodé)
    Shangai connexion, de Romain Slocombe (Fayard, "Noir")
    La Prophétie d'Ararat, de Sévag Torossian (Papier libre)
    L'Inscription de la terreur, de Sang Yi (Les Petits matins, "Les Grands soirs")
    De chacun selon sa haine, de Maurice Zytnicki (Loubatières)

    Poche :
    Le Secret de l'enclos du Temple, de Jean d'Aillon (J'ai lu, "Roman historique")
    L'Homme dans la vitrine, de Kjell Ola Dahl (Folio, "Policier")
    Un Russe candide, de Leif Davidsen (Babel, "Noir")
    Un scandale en Bohème suivi de Silver Blaze, d'Arthur Conan Doyle (Folio, "2 €")
    Cœur perdu en Normandie, de Joseph Fromage (L'àpart)
    Une fenêtre à Copacabana, de Luiz Alfredo Garcia-Roza (Babel, "Noir")
    Les Barricades mystérieuses, de Sébastien Lapaque (Babel, "Noir")
    Rupture, de Simon Lelic (Folio, "Policier")
    Eaux troubles en Morbihan, de Guillaume Moingeon (L'àpart)
    Meurtres à Versailles, d'Anne-Laure Morata (Le Masque, "Labyrinthe")
    Lumen, de Ben Pastor (Babel, "Noir")
    De la terre à la lune en déambulateur, de Serge Scotto (Baleine, "Noire")
    Flashback, de Jenny Siler (Folio, "Policier")
    Les Larmes des innocentes, de Joachim Sebastiano Valdez (Folio, "Policier")
    Parce que le sang n'oublie pas, de Pascal Vatinel (Babel, "Noir")
    Code 1879, de Dan Waddell (Babel, "Noir")
    Les Survivantes, de Lalie Walker (Babel, "Noir")

    Grands caractères :
    La Piste de sable, d'Andrea Camilleri (Feryane livres en gros caractères, "Policier")
    L'Îli de tous les dangers, de Natasha Cooper (Feryane livres en gros caractères, "Policier")
    220 volts, de Joseph Incardona (Feryane livres en gros caractères, "Policier")
    Le Jeu du pendu, d'Aline Kiner ((Feryane livres en gros caractères, "Policier")
    Liens : Le Secret de l'enclos du Temple |220 volts |Le Jeu du pendu |Rupture |Les Larmes des Innocentes |Bayard et le crime d'Amboise |Faux semblants |Eaux troubles en Morbihan |Les Barricades mystérieuses |Jean d'Aillon |Philippe Carrese |Leif Davidsen |Arthur Conan Doyle |Éric Fouassier |Joseph Fromage |Luiz Alfredo Garcia-Roza |Joseph Incardona |Aline Kiner |Benjamin Legrand |Simon Lelic |Ben Pastor |Jean-François Pré |Serge Scotto |Romain Slocombe |Joachim Sebastiano Valdez |Lalie Walker |Kjell Ola Dahl |Guillaume Moingeon

En anglais, le cauchemar c'est une jument de la nuit... Et en sicilien ?

Montalbano est commissaire en Sicile. Sa maison donne sur la plage et il savoure chaque matin le plaisir de regarder la mer. Mais aujourd'hui son plaisir est troublé. Il vient de rêver de façon étrange d'une femme qui se transforme en jument. En se réveillant il regarde par sa porte-fenêtre. Un cheval mort, tué à coups de barre de fer git sur le sable. Le temps qu'il prévienne ses collègues, le cadavre a disparu. Et voici qu'arrive la propriétaire d'un cheval volé. Y a-t-il un rapport ? Quelques jours plus tard, des inconnus cambriolent la demeure du commissaire... Que cela signifie-t-il ?
La série mettant en scène le commissaire, et ses adaptations télévisées, ont amené le policier et son auteur à une certaine notoriété. Le policier est dessiné avec soin dans ses aventures sentimentales, son hédonisme culinaire basé sur les recettes siciliennes (ce n'est sans doute pas un hasard si son nom l'apparente à l'auteur espagnol de polars Manuel Vásquez Montalbán) et sa façon de mener une enquête, entouré de policiers de base qui ont chacun leur caractère.
L'intrigue est menée avec soin et s'inscrit dans la veine classique : études des indices, développement de la psychologie des différents protagonistes, appel aux indics et un peu d'action. Elle se base sur une description régionaliste, ici la Sicile, sa mafia et ses particularités - dans ce volume, les courses de chevaux clandestines que mènent les nobles locaux. Bref, dans la grande tradition de la littérature policière classique. Andrea Camilleri a instillé une dose de régionalisme avec quelques tournures de vocabulaire, quelques éléments de style que le traducteur essaye de rendre pour ajouter le piment local.
La Piste de sable ne révolutionnera pas le genre mais s'avère, même si ce n'est pas forcément le volume le plus abouti de la série, être une lecture agréable, qui évite les clichés et les stéréotypes. Elle réjouira les amateurs de l'auteur qui y retrouveront le style, le sens d'un humour fin et d'une histoire où même la violence est esquissée, laissée en arrière-plan, pour ne pas donner un mauvais goût aux descriptions de recettes et aux désarrois sentimentaux du commissaire coincé entre une femme qu'il aime et qui est loin, et des tentations présentes, des pommes qui n'attendent que d'être cueillies.

Citation

Qui t'a donné les informations ? Un cousin de l'oncle de mon cousin, j'ai découvert qu'il travaillait là

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 11 juin 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page