Blanc comme neige

Au début de l'année 1958, l'insubordination d'une police parisienne tentée de se faire justice pour pallier la supposée faiblesse des moyens légaux de répression et désireuse de faire pression sur un pouvoir politique dont elle menaçait de se détourner, ne fut pas seulement une parenthèse.
Emmanuel Blanchard - La Police parisienne et les Algériens (1944-1962)
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Cemetary Road
Bienville est une ville du Mississippi en perte de vitesse qui croit qu'elle va réussir à rester dyna...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 23 juin

Contenu

DVD - Thriller

Blanc comme neige

Mafia MAJ mardi 08 février 2011

Note accordée au livre: 2 sur 5


Inédit

Tout public

Prix: 0 €

Christophe Blanc
Paris : Mk2, août 2010
couleur ; 19 x 14 cm

Les trois frères

Il y a celui qui a réussi (François Cluzet) et ceux qui ont tout loupé (Olivier Gourmet et Jonathan Zaccaï). Mais ils sont frères et quand le riche et brillant garagiste sombre, devinez vers qui il se tourne pour essayer d'obtenir de l'aide ? Essayer car ils sont plus proches des losers que des super héros, les frangins. Et il y a du monde en face : des bandits finlandais avec qui l'associé du businessman a mené d'obscures affaires sans que personne s'en aperçoive. Ils l'ont tué et maintenant ils veulent le fric du garagiste. Confronté à cette pression mafieuse, désarçonné par la disparition de son alter ego de la vente de bagnole et abasourdi par ses agissements, le winner de la famille perd de son sang-froid et de sa superbe... Superbe n'est pas le mot qui accompagne ce film, Blanc comme neige est un film noir qui démarre bien mais qui s'enlise peu à peu dans le Grand Nord enneigé. Le casting frôle le sans faute, malheureusement le scénario ne manque pas d'invraisemblances, y compris la fin. Pas inoubliable, cette plongée opaque peut aisément se prolonger par les scènes inédites qui en disent un peu plus long sur les personnages.



Blanc comme neige : 95 min. avec François Cluzet, Olivier Gourmet, Jonathan Zaccaï, Louise Bourgoin...
Bonus. Sept scènes inédites, making of (26 min.), bande annonce du film.

Citation

Avant de finir dans la neige avec une balle dans le ventre, j'avais à peu près tout ce qu'un homme peut espérer ici-bas.

Rédacteur: Jean-Noël Levavasseur lundi 07 février 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page