L'Homme de Lewis

Personne n'a à me dire ce que je dois faire, ni TOI, ni PERSONNE d'autre, me raconter ce qui est HIP et HOP, ce que je dois PORTER et DIRE, et si je vous fais éclater la cervelle ou les couilles.
Jan Costin Wagner - Le Premier mai tomba la dernière neige
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 16 mai

Contenu

Roman - Policier

L'Homme de Lewis

Social - Vengeance MAJ mardi 01 novembre 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Peter May
Traduit de l'anglais par Jean-René Dastugue
Rodez : Le Rouergue, octobre 2011
316 p. ; 24 x 15 cm
ISBN 978-2-8126-0253-5

Actualités

  • 04/07 Librairie: Sélections de l'été 2015 de la librairie Compagnie
  • 11/01 Édition: Parutions de la semaine - 11 janvier
  • 25/05 Édition: Parutions de la semaine - 25 mai
    Outre les anciennetés qui se lisent toujours avec délectation (replongez-vous dans les romans d'Agatha Christie !), nous ne saurions trop vous conseiller de jeter quelques paires d'yeux sur les nouveaux romans de Carl Hiaasen, Bernardo Fernández, Frédérique Molay, James Sallis ou encore Paco Ignacio Taibo II. Nous le savons, et pas seulement de Marseille, comme disait Pierre Desproges, ce sont pour l'essentiel des romans noirs. Eh bien, si vous n'aimez pas, replongez-vous dans les romans d'Agatha Christie (comment ça, nous tournons en rond ?). Sinon, pour les inconditionnels, il reste toujours le nouvel opus de Mary Higgins Clark, ou la réédition de La Rivière noire, d'Arnaldur Indridason... Vous avez également la possibilité de faire votre choix (en petits ou grands caractères) :

    Grand format :
    Sombres créatures, de Doug Allyn (Télémaque, "Entailles")
    Tahoé : l'enlèvement, de Todd Borg (Ma, "Roman thriller")
    Les Années perdues, de Mary Higgins Clark (Albin Michel, "Spécial suspense")
    Cousu main, de Carl Hiaasen (Les 2 terres)
    Avant la fin, de Liz Jensen (Le Seuil, "Policiers")
    Déjeuner sous l'herbe, de Frédérique Molay (Fayard, "Noir")
    Qui a tué Mamadou ? de Gérard Pince (Godefroy de Bouillon)
    Mangé cochon à Karukera : drôle de tambouille en Guadeloupe, de Germain Sensbras (L'Harmattan, "Lettres des Caraïbes")
    Meurtre en Périgord, de Martin Walker (Le Masque)

    Poche :
    La Rivière noire, d'Arnaldur Indridason (Points, "Policiers")
    Suite rouge, de François Boulay (Folio, "Policier")
    Affaires de famille, d'Agatha Christie (LGF, "Policier")
    Meurtres en Mésopotamie, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    La Mort dans les nuages, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Le Train bleu, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Les Vacances d'Hercule Poirot, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Ouragan sur le cairn, de Alain Emery (Ouest et compagnie, "Roman policier")
    Villa des Quatre-Vents, de Jean Failler(Le Palémon)
    Hielo Negro, de Bernardo Fern&a&cute;ndez (J'ai lu, "Policier")
    Un léger bruit dans le moteur, de Jean-Luc Luciani (L'Écailler, "Le Petit écailler")
    La Prophétie du dernier jour, de Scott Mariani (City, "Poche. Thriller")
    Les Yeux des morts, d'Elsa Marpeau (Folio, "Policier")
    Les Cendres froides, de Valentin Musso (Points, "Thriller")
    Dans l'ombre, d'Édouard Philippe & Gilles Boyer (LGF, "Policier")
    L'Œil du criquet, de James Sallis (Folio, "Policier")
    Défunts disparus, de Paco Ignacio Taibo II (Rivages, "Noir")
    Les Extravagantes. 1, de Gilda Tang (Ovadia, "Intrigues & destinées")
    Bac mention meurtre : Ploërmel-Vannes, de Guénolé Troudet (Ouest et compagnie, "Roman policier")
    Les Filles de Dinard, de Roger-Guy Ulrich (Ouest et compagnie, "Roman policier")
    Hong Kong express, de Gérard de Villier (Gérard de Villiers, "SAS")

    Grands caractères :
    Red room lounge, de Megan Abbott (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Crains le pire, de Linwood Barclay (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    L'Hermine était pourpre, de Pierre Borromée (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    Remède mortel, de Harlan Coben (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    Le Dévouement du suspect X, de Keigo Higashino (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Le Crime de la momie, de Christian Jacq (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    Cyanure, de Camilla Läckberg (À vue d'œil, "Collection 18-19")
    L'Homme de Lewis, de Peter May (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Les Charmants travers de nos semblables, de Alexander McCall Smith (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    La Maison du lys tigré, de Ruth Rendell (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Liens : Red Room Lounge |La Rivière noire |La Rivière noire |Crains le pire |Remède mortel |Le Dévouement du suspect X |Les Yeux des morts |Les Cendres froides |Megan Abbott |Arnaldur Indridason |Linwood Barclay |François Boulay |Agatha Christie |Carl Hiaasen |Keigo Higashino |Camilla Läckberg |Jean-Luc Luciani |Elsa Marpeau |Peter May |Alexander McCall Smith |Frédérique Molay |Valentin Musso |Ruth Rendell |James Sallis |Paco Ignacio Taibo II

  • 31/01 Librairie: Peter May à Gardanne (13)
  • 15/11 Librairie: Peter May et L'Homme de Lewis
  • 07/10 Édition: Parutions de la semaine - 7 octobre

Passé et présent insulaires

Un roman policier, une enquête, c'est par delà la recherche de la vérité, c'est aussi travailler sur l'Histoire et sur la mémoire. La Grande ou la Petite. Aussi Peter May a-t-il décidé de raconter une intrigue autour de la mémoire. Et quand on découvre sur une petite île écossaise, un cadavre immergé dans la tourbe et très bien conservé c'est tout un ensemble de question qui remontent à la surface. Ce pourrait être le cadavre d'un Celte s'il n'avait un tatouage d'Elvis Presley. Quant à son ADN il est presqu'en tout point celui d'un habitant du coin.

Retour sur la mémoire. L'habitant en question, père d'un ami du policier qui va enquêter, est atteint d'Alzheimer. Comment le faire parler ? L'intrigue oscille entre enquête au présent et souvenirs affleurant du vieil homme. Ces interrogations vont réveiller aussi la mémoire historique car derrière le cas particulier du vieil homme se cache un "scandale" lié à des orphelins catholiques offerts comme main d'œuvre aux familles protestantes. Le roman développe aussi des superbes descriptions du paysage et du climat des îles de l'Écosse, des territoires presque nordiques.

Mais l'enquête réveille aussi une autre mémoire, et le récit bascule dans la vengeance car, en soulevant des lièvres gaéliques, le policier relance également d'autres souvenirs, comme ceux d'un truand qui veut se venger... Sans oublier un ancien policier, hanté par la mort de son fils, qui lui, débarque dans cette île où il vécut enfant mais en voulant oublier son passé.

L'Homme de Lewis est un roman de coureur de fond avec un début lent, des intrigues en parallèle, des détails sur un policier fatigué et la difficulté d'une femme de vivre avec un mari atteint de la maladie d'Alzheimer, puis le lecteur suit le rythme de croisière des récits historiques et policiers avant l'accélération finale ponctuée de fort belle manière.


On en parle : Carnet de la Noir'Rôde n°44

Citation

- Pourquoi étiez-vous si désireux de savoir depuis combien de temps ce corps se trouvait dans la tourbe ?
-Pour m'en débarrasser, professeur, et le confier aux archéologues.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 16 juin 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page