Le Temps de la prophétie

Nous entrâmes dans la révolution bolchevique comme des jeunes filles dans le mois de mai [...] Elle exigeait de nous le sacrifice de nos facultés critiques, la mise au rebut des critères moraux que nous avaient enseignés nos parents et nos professeurs. Pour une telle cause on avait le droit de voler et de tuer. La révolution valait aussi que l'on mourût pour elle.
Romain Slocombe - Avis à mon exécuteur
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

G.A.V.
Nous sommes dans un commissariat français. La nuit arrive. Il y a eu dans la cité voisine deux coups de f...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 16 octobre

Contenu

Roman - Policier

Le Temps de la prophétie

Politique - Historique - Religieux MAJ mardi 06 mars 2012

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,3 €

S. J. Parris
Prophecy - 2011
Traduit de l'anglais par Maxime Berrée
Paris : 10-18, mars 2012
408 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-264-05534-7
Coll. "Grand format"

Actualités

  • 11/01 Édition: Parutions de la semaine - 11 janvier
    Cette fois-ci, c'est sûr ! La rentrée littéraire de janvier est arrivée. Face aux auteurs de thriller tendance Lee Child et Jussi Adler-Olsen, le très prolifique mais souvent brillant Thomas H. Cook. Notre coup de cœur - pour l'instant - va à Ravages d'Anne Rambach. Un roman policier d'investigation qui est une plongée glauque dans l'industrie de l'amiante. Signalons qu'à l'occasion de la diffusion en deux épisodes à partir du 21 janvier sur Canal+ de l'adaptation par Jan Kounen du roman de Jean-Christophe Grangé, Le Vol des cigognes, Albin Michel réédite le best seller en grand format (ben oui, c'est la crise... Tirage annoncé : 15000 exemplaires).
    Ceux qui préfèrent les formats poche (ou qui n'ont pas les moyens de s'offrir un Grangé réédité en grand format), peuvent tenter l'aventure Dominique Sylvain. Pocket réédite à bas prix Cobra et Vox. Sinon, au vu de ce qui se trouve dans la liste, les choix seront variés avec une constante cornélienne.
    À noter dans les publications BD le troisième volet de Agence Interpol en une escale romaine, la parution du Pogo aux yeux rouges, de Vautrin & Lavenant, que nous vous recommandons, et des super-héros en pleine forme puisqu'ils débordent même sur le rayon jeunesse. Étonnamment, c'est dans les rubriques documents qu'il y a le moins de choses. Serez-vous tentez par l'expérience Avec le diable, l'histoire vraie d'un infiltré dans une prison à la recherche d'un serial killer ?
    Faites votre choix !

    Fictions adulte grand format :
    Délivrance, de Jussi Adler-Olsen (Albin Michel, "Thrillers")
    Le Chant du strigoï, de Yvette Auméran (Lacour-Ollé, "Imaginaire")
    Zone de non-droit, de Alex Berg (Jacqueline Chambon)
    La Tête la première, de Sarah Bouzereau (Thot, "Polar")
    L'Hypothèse de Copenhague, de Oscar Caplan (Rivages, "Thriller")
    Psychose au laboratoire, de Roger Caporal (Glyphe)
    Six yaourts nature, de Henry Carey (AO-André Odemard)
    61 heures, de Lee Child (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    L'Étrange destin de Katherine Carr, de Thomas H. Cook (Le Seuil, "Policier")
    Ténèbres, de Damien Coudier (Ex æquo, "Rouge")
    RIP, de Frédéric Coudron (Ex æquo, "Rouge")
    Les Enquêtes du commissaire La Rennie, de Jacques Delatour & Robert Tubach (L'Harmattan)
    Lettres de l'au-delà, de Pascal Demeure (Kirographaires)
    Le Moine et la putain, de Jean-Bernard Fasel (Aire)
    Damné. 2, Le Fardeau de Lucifer, de Hervé Gagnon (Hugo roman)
    Le Vol des cigognes, de Jean-Christophe Grangé (Albin Michel, "Thrillers")
    Vert-de-gris, de Philip Kerr (Le Masque, "Grands formats")
    Opération Fritham, de Monica Kristensen (Gaïa, "Polar")
    Le Cœur de la jeune Chinoise, de Éric Marty (Le Seuil, "Cadre rouge")
    Ville close, de Frank Maubert (Écriture)
    Accordez-leur, Seigneur, le repos éternel, de Miguel Miranda (L'Aube, "Noire")
    Quand les vautours approchent, de Miguel Miranda (L'Aube, "Noire")
    Tu seras à moi, de Brenda Novak (Mosaïc)
    Cérémonie assassine, de Pascale Marie Quivigier (Les 2 Encres, "Sang d'encre")
    Ravages, d'Anne Rambach (Rivages, "Thriller")
    Colère noire, de Jacques Saussey (Les Nouveaux auteurs, "Thriller")
    Action ou vérité, de Sara Shepard (Fleuve noir, "Territoires")
    Tu es moi, de Sara Shepard (Fleuve noir, "Territoires")
    Les Yeux plus grands que le ventre, de Jô Soares (Les 2 Terres)
    Il coule aussi dans tes veines, de Chevy Stevens (L'Archipel, "Suspense")
    La Voie du sang, de Dominique Van Egroo & François-Xavier Vissol (Delatour France, "Textes")
    XY, de Sandro Veronesi (Grasset, "Roman")

    Fictions adulte poche :
    Miséricorde, de Jussi Adler-Olsen (LGF, "Thriller")
    La Tristesse du samouraï, de Víctor del Árbol (Babel, "Noir")
    Charitée bien ordonnée, d'Alexis Aubenque (LGF, "Policier")
    Le Pineau du pendu, de Bernard Baritaud & Daniel Laplaze (J.-P. Gisserot, "28-8 police !")
    Le Pays oublié du temps, de Xavier-Marie Bonnot (Babel, "Noir")
    La Sixième île, de Daniel Chavarría (Rivages, "Noir")
    Elle savait, de Lee Child (LGF, "Policier")
    Quand reviendras-tu ?, de Mary Higgins Clark (LGF, "Thriller")
    Au lieu-dit Noir-Étang, de Thomas H. Cook (Points, "Roman noir")
    Orange crush, de Tim Dorsey (Rivages, "Noir")
    L'Héritage des Cathares, de Hervé Gagnon (Pocket, "Best")
    La Place du mort, de Pascal Garnier (Points, "Roman noir")
    Mad dogs, de James Grady (Rivages, "Noir")
    Parcours santé, de Jean-Paul Jody (Babel, "Noir")
    Hôtel Adlon, de Philip Kerr (LGF, "Policier")
    Le Dîner, de Herman Koch (10-18, "Littérature étrangère")
    La Mort muette, de Volker Kutscher (Points, "Policiers")
    La Femme au masque de chair, de Donna Leon (Points, "Policiers")
    Double Dexter, de Jeff Lindsay (Points, "Thriller")
    Le Chinois, de Henning Mankell (Points, "Policiers")
    Le Trésor des hérétiques, de Scott Mariani (City, "Thriller)
    L'Homme de Lewis, de Peter May (Babel, "Noir")
    Comme neige, de Jon Michelet (Points, "Policiers")
    Le silence de minuit, de Denise Mina (LGF, "Thriller")
    Les Fleurs de l'ombre, de Steve Mosby (Points, "Thriller")
    Brasiers, de Derek Nikitas (10-18, "Domaine policier")
    L'Enquête russe, de Jean-François Parot (10-18, "Grands détectives")
    Le Temps de la prophétie, de S. J. Parris (10-18, "Grands détectives")
    Private Los Angeles, de James Patterson & Maxine Paetro (LGF, "Thriller")
    Par amitié, de George P. Pelecanos (Points, "Policiers")
    Le Poète de Gaza, de Yishai Sarid (Babel, "Noir")
    Terre des rêves, de Vidar Sundstol (Points, "Roman noir")
    Cobra, de Dominique Sylvain (Points, "Thriller")
    Vox, de Dominique Sylvain (Points, "Thriller")
    Depuis le temps de vos pères, de Dan Waddell (Babel, "Noir")
    Dark Revelations, de Anthony E. Zuiker & Duane Swierczynski (J'ai lu, "Thriller")

    Bandes dessinées :
    Agence Interpol. 3, Rome : Purple Cats, de Thilde Barboni & Alessio Lapo (Dupuis)
    La Sulfureuse épopée des bandits Miki & Magda. 2, Quand la croix brûle, de Fabien Bertrand & Aude Massot (Les Enfants rouges, "Coquelicot")
    La Grande évasion. 4, Fatman, de David Chauvel & Denys (Delcourt)
    Spider-Man : l'intégrale. 1974, de Gerry Conway & Larry Lieber (Panini comics, "Marvel Classic")
    Spider-Man : l'intégrale. 1975, de Gerry Conway & Archie Wein (Panini comics, "Marvel Classic")
    La Javanaise. 1, La Fille de Mata Hari, de François Debois, Cyrus & Annabel (Glénat, "Grafica")
    Daredvil, de Antony Johnston & Wellington Alves (Panini comics, "100 % Marvel")
    Two-fisted tales. 1, de Harvey Kurtzman (Akileos)
    X-Force. 1, Anges et démons, de Craig Kyle, Chris Yost & Clayton Crain (Panini comics, "Marvel Deluxe")
    Panthère noire. 3, L'Homme le plus dangereux du monde, de David Liss (Panini comics, "100 % Marvel")
    Batman : un long Halloween, de Jeph Loeb & Tim Sale (Urban comics, "DC essentiels")
    La Ligue des gentlemen extraordinaires : l'intégrale, de Alan Moore & Kevin O'Neill (Panini comics, "Deluxe Fusion comics")
    Le Pogo aux yeux rouges, de Jean Vautrin & Eugénie Lavenant (Sarbacane)

    Mangas :
    Arago : police investigator. 2, de Takahiro Arai (Pika, "Pika shônen")

    Fictions jeunesse :
    Batman. 6, Le Retour de l'Épouvantail, Detective comics (Albin Michel, "P'tit tome")
    Superman. 6, Combat intergalactique, Detective comics (Albin Michel, "P'tit tome")
    Les Mystères du Far West. 1, Les Trois desperados, de Caroline Lawrence (Hachette, "Aventure")
    Dark Eyes, de William H. Richter (Albin Michel jeunesse, "Wiz")

    Criminologie & prisons :
    Avec le diable, de James Keene (Points, "Thrillers")
    Scandale DSK : le procès qui aurait dû avoir lieu, de John Solomon (L'Express)
    Dans la peau de Luka Magnotta : histoire d'un Web-killer, de Karl Zéro (Fayard, "Documents")

    Problèmes sociaux & sécurité publique :
    Terroristes : les sept piliers de la déraison, de Marc Trévidic (Jean-Claude Lattès)

    Liens : Délivrance |Ravages |Miséricorde |La Tristesse du Samouraï |Charité bien ordonnée |Le Pays oublié du temps |Elle savait |Au lieu-dit Noir-Étang... |Mad Dogs |Hôtel Adlon |La Mort muette |L'Homme de Lewis |Les Fleurs de l'ombre |L'Enquête russe |Private Los Angeles |Le Poète de Gaza |Le Pogo aux yeux rouges |Il coule aussi dans tes veines |Orange crush |La Sixième île |Jussi Adler-Olsen |Lee Child |Thomas H. Cook |Frédéric Coudron |Philip Kerr |Anne Rambach |Jacques Saussey |Xavier-Marie Bonnot |Tim Dorsey |Pascal Garnier |Jean-Paul Jody |Volker Kutscher |Donna Leon |Jeff Lindsay |Henning Mankell |Peter May |Denise Mina |Steve Mosby |Jean-François Parot |S. J. Parris |James Patterson |Maxine Paetro |George P. Pelecanos |Dominique Sylvain |Dan Waddell |Duane Swierczynski | Denys |Eugénie Lavenant |Caroline Lawrence |Chevy Stevens |Daniel Chavarría |Monica Kristensen

  • 02/03 Édition: Parutions de la semaine - 2 mars

Giordano Bruno au cœur d'un complot !

Giordano Bruno fut une figure prodigieuse du XVIe siècle par les idées, les théories qu'il défendait et par une existence, pour le moins, aventureuse. S. J. Parris dévoile, avec virtuosité, une seconde enquête de ce personnage atypique dans Londres en 1583.

Giordano est chez son ami John Dee, l'homme le plus lettré d'Angleterre, astrologue de la reine Elisabeth Tudor. Il attend avec intérêt les révélations d'un médium en transes. Celui-ci évoque la Grande Conjonction, l'alignement de Jupiter et Saturne qui va s'unir avec le signe du Bélier. Une prophétie annonce une évolution importante du monde avec cet événement qui n'a lieu que chaque millénaire. Bruno est troublé quand le médium dessine le symbole de Jupiter, celui qu'il utilise pour authentifier les messages qu'il transmet à Sir Walsingham.
Quelques jours plus tard, Giordano assiste au mariage de son ami Sidney avec la fille de Walsingham, quand ce dernier le convoque. Il veut en savoir plus sur ce qui se passe à l'ambassade de France, où Bruno est hébergé, depuis quelques mois, avec la protection du roi de France. À la fin de l'entretien, un messager arrive, qui demande le secrétaire d'État de toute urgence au palais de la reine. Celui-ci veut que Bruno l'accompagne.
Sur place, on leur montre le cadavre d'une jeune fille étranglée, habillée en homme. Sur le sein gauche on lui a gravé le symbole astrologique de Jupiter. Elle tenait un chapelet orné d'une couronne d'or espagnole et une poupée grossière à l'effigie de la reine.
Bruno apprend que la jeune fille était amoureuse depuis quelque temps, mais n'avait pas fait de confidences à son amie, sur son identité.
Dans l'ambassade, des comploteurs travaillent à l'invasion de l'Angleterre par les armées françaises, menées par Guise pour éradiquer la religion anglicane et délivrer Marie Stuart.
Bruno, à son corps défendant, se retrouve au cœur d'une machination qui vise la reine, où il risque sa vie...

Choisir Giordano Bruno de Nola pour héros permet de disposer d'un personnage très riche en possibilités. En effet, rien ne semblait impossible à cet homme qui, obscur dominicain pourchassé par l'Inquisition, est devenu l'ami d'un roi de France, le familier des plus puissants dirigeants anglais avant d'être rattrapé par le clergé latin et de mourir, sur un bûcher romain, à l'âge de cinquante ans.
S. J. Parris place ce personnage hors normes comme espion au cœur de l'Angleterre des Tudor, dans une période particulièrement féconde en rivalités, complots, conjurations et autres guerres fratricides, où deux reines s'affrontaient en utilisant chacune le fanatisme religieux comme arme. Elle utilise ces matériaux avec virtuosité. Elle les transcende pour nourrir une intrigue particulièrement fertile tant en meurtres, conspirations, trahisons qu'en actions tordues si fréquentes dans le monde politique.

La romancière anime sa théorie de personnages authentiques, et de fiction, avec la science et la compétence d'un metteur en scène blanchi sous le harnais. Elle en dresse des portraits d'une grande véracité, leur donne les attitudes et les comportements qu'ils ont dû avoir, ou qu'ils auraient eu dans les situations similaires à celles où elle les place.

Elle brosse avec art et simplicité une situation politique et sociale compliquée, embrouillée. S. J. Parris démonte les mécanismes des complots, s'applique à mettre en lumière les agissements des manipulateurs suscitant, développant, exacerbant le fanatisme religieux, attentifs seulement à ce que les marionnettes jouent le rôle qui leur est dévolu. Elle montre l'aspect dramatique de ce conditionnement religieux, le côté dérisoire de telles attitudes pour la plus grande gloire, en fait, de la même déité. Elle décrit le cynisme de ces individus utilisant des opinions sans croire un instant à ce qu'ils professent.

Elle imagine une intrigue remarquablement agencée qui prend en compte l'intervention fictionnelle de Bruno et les véritables événements historiques sans se placer à la frontière d'une uchronie. Elle tisse une histoire digne des grands noms de la littérature d'espionnage, jouant avec les circonstances, les personnalités, les liens entre certains d'entre eux, leur violence et leur volonté d'imposer leur vision d'une société.

Mais, dans ce maelström de haine et d'hostilité, elle donne à voir des individus qui cherchent la liberté et le droit de se poser la question : "Et si ?", plutôt que d'accepter une règle conçue par d'autres à leur seul bénéfice.

Dans ce volume, l'auteur éclaire mieux le parcours de Bruno, les différentes étapes, les épreuves par lesquelles il est passé avant d'arriver en Angleterre.

Avec la prophétie, la romancière illustre les effets de telles superstitions sur des esprits peu informés, habitués à ce qu'on réfléchisse pour eux, incapables de démêler le vrai du faux, englués dans des dogmes contraires à toutes idées progressistes.

Le Prix de l'hérésie, le premier volet des enquêtes de Giordano Bruno, fut un choc littéraire. Le Temps de la prophétie est une onde sismique tant ce récit est audacieux, intelligent, posé, la fiction se mêlant intimement à la réalité historique d'une époque.

Citation

La liberté de penser n'existe pas pour l'Inquisition, nul n'a le droit de demander Et si ?, puis de laisser aller son imagination, d'échafauder des hypothèses. Dans un tel climat, comment la connaissance peut-elle progresser ? Le livre que j'écris en ce moment, par exemple, dans mon pays, je serais brûlé pour avoir osé coucher ces idées sur le papier.

Rédacteur: Serge Perraud vendredi 26 juillet 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page