Back up

Sans perdre une seconde, elle leva son arme - si lentement, eut-elle l'impression, qu'on aurait pu la croire filmée au ralenti dans un mauvais thriller.
Terry Goodkind - La Fille sur la Lune
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 18 mai

Contenu

Roman -

Back up

Social - Musique MAJ vendredi 23 mars 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Paul Colize
Paris : La Manufacture de livres, mars 2012
256 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-35887-035-1

Actualités

  • 15/05 Prix littéraire: Prix "Saint-Maur en poche" : la sélection 2013
  • 24/04 Prix littéraire: 2013 : premier tour des Trophées 813
    Les adhérents de l'association 813, les Amis des littératures policières, ont eu à s'exprimer afin de définir les sélections des Trophées. Les nommés tant en romans et nouvelles francophones qu'en étrangers confirment une tendance relevée cette année avec quelques intrusions bienvenues (Alix Deniger, Christian Roux, Deon Meyer & Benjamin Whitmer). L'on a beaucoup parlé de Paul Colize, Jérémie Guez, Karim Miské et olivier Truc ; Victor del Árbol et Donald Ray Pollock ont déjà trusté nombre de prix. L'ensemble est de haute tenue et semble laisser poindre une nouvelle génération d'auteurs - surtout en ce qui concerne les romanciers francophones - rappelons que Paul Colize est belge. L'on regrettera cependant l'absence de romancières. Le Trophée Maurice Renault, s'il est censé récompenser avant tout un essai, offre la part belle aux blogs et à notre site. Nous ne saurions cependant conseiller aux adhérents de privilégier La Tête en noir, plus vieux fanzine du genre, ou L'Indic, revue de l'association Fondu au noir, tant le Trophée nous parait plus devoir promouvoir une œuvre imprimée et non virtuelle. Mais cet avis n'engage que nous. Enfin, la sélection du renaissant Trophée de la bande dessinée promet. Les amateurs de bandes dessinées graphiques sont servis entre Blaste, troisième du nom, Castilla Drive, Pizza Road Trip et Zone blanche. Ces Trophées s'annoncent prometteurs avec des choix hitchcockiens. Les adhérents ont jusqu'au samedi 20 octobre pour faire leur choix !

    Trophée du roman francophone ou recueil de nouvelles :
    - Back up, de Paul Colize (La Manufacture de livres) ;
    - I cursini, d'Alix Deninger (Gallimard, "Série noire") ;
    - Balancé dans les cordes, de Jérémie Guez (La Tengo) ;
    - Arab jazz, de Karim Miské (Viviane Hamy, "Chemins nocturnes") ;
    - L'Homme à la bombe, de Christian Roux (Rivages, "Noir") ;
    - Le Dernier Lapon, d'Olivier Truc (Métailié, "Noir").

    Trophée Michèle Witta du roman étranger ou recueil de nouvelles :
    - La Tristesse du samouraï, de Victor del Árbol (Actes sud, "Actes noirs") ;
    - À la trace, de Deon Meyer (Le Seuil, "Policiers") ;
    - Le Diable, tout le temps, de Donald Ray Pollock (Albin Michel, "Terres d'Amérique") ;
    - Pike, de Benjamin Whitmer (Gallmeister, "Noire").

    Trophée Maurice Renault (essai, article de presse, magazine...) :
    - L'Indic, revue de l'association Fondu au noir ;
    - La Tête en noir, fanzine dirigé par Jean-Paul Guéry ;
    - Action suspense, blog de Claude Le Nocher ;
    - Actu du noir, blog de Jean-Marc Laherrère ;
    - k-libre, site dirigé par Julien Védrenne.

    Trophée bande dessinée :
    - Blast. 3, La Tête la première, de Larcenet (Dargaud) ;
    - Castilla Drive, d'Anthony Pastor (Actes sud, "L'An2") ;
    - La Peau de l'ours, de Zidrou & Oriol (Dargaud) ;
    - Pizza Road Trip, d'El Diablo & Cha (Ankama) ;
    - Zone blanche, de Jean-Claude Denis (Futuropolis).
    Liens : I cursini |Balancé dans les cordes |Arab jazz |L'Homme à la bombe |Le Dernier Lapon |La Tristesse du Samouraï |À la trace |Le Diable, tout le temps |Pike |Castilla Drive |Zone blanche |Paul Colize |Alix Deniger |Jérémie Guez |Karim Miské |Christian Roux |Olivier Truc |Deon Meyer |Donald Ray Pollock |Benjamin Whitmer |Jean-Paul Guéry |Jean-Marc Laherrère |Manu Larcenet |Anthony Pastor

  • 09/04 Librairie: Paul Colize à la librairie de Paris

Lucy in the Sky with Danger

Paru récemment, Rêves de gloire de Roland C. Wagner explorait de manière uchronique les débuts du rock. Paul Colize, un auteur belge qui commence à avoir une bibliographie intelligente et passionnante, revient lui aussi dans un roman de facture plus "réaliste" - les guillemets sont de rigueur - sur les années 1960 et le foisonnement culturel et populaire qui y fit rage avec Back up.
Le roman varie les angles d'approche, que ce soit les personnages ou les époques, pour restituer l'atmosphère. Quatre pistes principales de narration sont évoquées. Dominique, un kinésithérapeute, doit aider à faire revenir dans le monde des vivants un homme enfermé dans un syndrome de locked-in. Pourquoi cet homme ne veut-il plus communiquer avec son entourage ? En parallèle nous suivons de manière un peu confuse les pensées de cet homme qui veut absolument à la fin de sa vie se réconcilier avec son passé. En même temps, apparaissent les différents membres d'un groupe de rock. Des anglais partis faire leur apprentissage musical à Berlin, et qui vont tous trouver la mort dans des circonstances étranges. Tous ceux qui voudront en savoir plus périront également. Et enfin, apparait l'itinéraire d'un jeune Belge, décidé à devenir l'un des meilleurs batteurs de rock du monde, et qui va naviguer entre drogues, galères diverses, et formation de groupes excitants et éphémères.
Le talent de Paul Colize se manifeste dans les différentes étapes de cette structure cigogne : le rendu des petits groupes en Allemagne (à l'instar du début des Beatles), la description fine des milieux hippies, rock, mod de Londres, montre bien l'excitation de la musique, des envies et désirs, de la confrontation avec le réel ; le passé du batteur Belge rend encore plus vivante cette atmosphère à travers un destin individuel.
L'intrigue générale réinvestit le concret, le réel, le politique dans cette histoire car on y parle de la CIA, de la guerre du Vietnam, des violences, des difficultés financières, bref on a affaire à un arrière-plan (omniprésent) qui empêche de ne regarder cette période qu'avec l'œil de la nostalgie pour reconstruire une période, une vitalité, un moment du monde et de son mouvement.
Des individus, des blessures aux corps et aux âmes, des pardons à demander, des instances gouvernementales qui manipulent, des morts suspectes et des témoins qui disparaissent, toute une période historique récente remise en forme, en force, en perspective, bref de quoi constituer un grand roman noir.


On en parle : L'Indic n°11

Récompenses :
Grand prix du balai d'or 2012
Prix "Saint-Maur en poche" catégorie polar 2013

Citation

Dieu croira mon histoire, cette histoire dont les hommes n'ont pas voulu, cette histoire dont les pages ont disparu et que je retourne sans cesse dans ma tête pour éviter que les détails ne s'évanouissent dans la brume.

Rédacteur: Laurent Greusard dimanche 26 août 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page