L'Enquête russe

Ne jamais miser sur le jeu d'un autre. Une règle simple que je tenais de mon père. Qu'est-ce que je faisais dans cette ruelle de Manhattan, à manipuler une liasse de mille deux cents dollars dans ma poche, me dirigeant vers un groupe amassé autour d'un bonneteau, une bande qui semblait avoir décidé de ne pas poignarder personne aujourd'hui pour jouer aux cartes ?
Matthew Quirk - Confidentiel défense
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 15 mai

Contenu

Livre sonore - Policier

L'Enquête russe

Historique - Géopolitique - Assassinat MAJ mardi 10 avril 2012

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 19,9 €

Jean-François Parot
François d'Aubigny (lecteur)
Paris : Audiolib, janvier 2012

ISBN 978-2-35641-438-0
Extrait audio :


La reine sans collier...

La dixième enquête de Nicolas Le Floch, commissaire au Châtelet. La reine Marie-Antoinette en personne le charge cette fois d'une mission malaisée : veiller à la sécurité du tsarévitch Paul, le fils de Catherine II de Russie, qui aimerait séjourner incognito à Paris à l'occasion de son tour d'Europe. Versailles tient à se concilier les bonnes grâces de l'héritier de l'Empire russe : la France et l'Angleterre sont aux prises, l'enjeu est de taille, celui de l'indépendance américaine. Le Floch doit donc gagner la confiance du tsarévitch, il en va des Affaires de l'État...
Pour cela on monte un stratagème fumeux : Le Floch est chargé de dérober au tsarévitch l'un de ses objets personnels, avant bien sûr de le lui restituer pour jouir au mieux de sa reconnaissance. Évidemment, les ennuis commencent aussitôt, manigances et conflit d'intérêts s'en mêlent, les Affaires secrètes de l'État ne sont jamais aussi à l'aise que dans le tortueux. Un ancien favori de la Reine, le comte de Rovski, exilé à Paris, est assassiné et son corps jeté en travers de la route de Le Floch... Sur la scène du crime, des indices ambigus sont susceptibles d'orienter l'investigation autant du côté des Insurgents américains, que des milieux du jeu. Le Floch nous précipite dès lors dans une course folle, d'imbroglios en rebondissements. On sent là tout le métier du feuilletoniste, semant les péripéties à l'envi et les énigmes à foison...
Un tourbillon, mené à la hussarde par François d'Aubigny, battant lecture sans répit, tout juste celui d'une tonalité mâtine, sinon mutine, le seul badinage qu'il s'autorise, à bon escient toutefois puisque les frasques sont en marotte, dans cet opus.

NdR - 2 CD MP3, 13 heures d'écoute

Citation

Son corps fut l'autel de ses ultimes renoncements.

Rédacteur: Joël Jégouzo mardi 10 avril 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page