Le Cercle du chaos

Lash haïssait la drogue comme les assistantes sociales la pauvreté ou les épidémiologistes la maladie. Pas d'une haine agressive, débordante, mais comme quelque chose à repousser. Comme une bataille qu'il ne s'attendait pas à gagner, mais à mener avec honneur.
Chuck Hogan - Tueurs en exil
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 17 mai

Contenu

Roman - Thriller

Le Cercle du chaos

Terrorisme - Gang MAJ jeudi 14 mars 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 24 €

Fabio M. Mitchelli
Plombières-les-Bains : Ex æquo, février 2013
322 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-35962-401-4
Coll. "Rouge"

Actualités

  • 01/03 Édition: Parutions de la semaine - 29 février
    Les romanciers ont la vie dure, mais s'arrangent de ça en écrivant ici et là. C'est ainsi que Marin Ledun s'offre un petit texte à l'Atelier In8, qui propose toujours à des auteurs de renom une parole qui sonne souvent juste. Marin Ledun vient donc élargir un catalogue déjà fourni, mais qui s'en plaindra ? De la même façon, Michël Mention, qui avait commis un roman anglais classique à l'écriture juste, revient aux sources de la petite édition, au Fantascope. Il en est quasiment de même avec la collection "Vendredi 13" des éditions La Branche. Patrick Chamoiseau y fait une incursion à découvrir. Pendant ce temps, les éditions J'ai lu font un coup avec le grand format de Jeff Abbott, Adrénaline, pendant que sa consœur patronymique, Megan, continue à tracer sa route vers une écriture plus sentimentale que noire au Masque.
    Martin Winckler s'était fendu cet été d'un long article dithyrambique sur Les Chambres closes du docteur Hawthorne, d'Edward Dentinger Hoch dans le quotidien Le Monde. Ce recueil de nouvelles est retiré par Rivages dans sa collection "Noir" pour notre plus grand plaisir.
    En bande dessinée, vous pourrez manger du Lucky Luke. Classique mais incontournable. Harry Dickson, le détective de l'étrange, continue son petit bonhomme de chemin avec Richard D. Nolane, plus de cent ans après sa création.
    La jeunesse s'offre des super-héros, grands et petits. Mais Albin Michel propose deux romans intéressants, Mamie Gangster et La Fille du parrain. Nous vous en parlerons prochainement.
    Quant aux autres publications remarquées, elles vous emmèneront dans les plus sombres des prisons...

    Fictions adulte grand format :
    Adrénaline, de Jeff Abbott (J'ai lu, "Grand format")
    Envoûtée, de Megan Abbott (Le Masque, "Grands format")
    La Théorie des ombres, de Aden V. Alastair (Ex æquo, "Rouge")
    Éliza, de David Max Benouel (Ex æquo, "Rouge")
    Tortuga's bank, d'André Blanc (Jigal, "Polar")
    Le Jardin suspendu, de Javier Calvo (Galaade, "Galaade noire")
    À la fin d'un jour ennuyeux, de Massimo Carlotto (Métailié, "Bibliothèque italienne")
    Memoria, de François-Xavier Cerniac (City)
    Hypérion victimaire : Martiniquais épouvantable, de Patrick Chamoiseau (La Branche, "Vendredi 13")
    Kind of blue, de Miles Corwin (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    Le Quartier sombre du désespoir, de Frédéric Delaitre (L'Harmattan)
    Le Plan, de Johan Étienne (Ex æquo, "Rouge")
    Le Cœur noir, d'Axelle Ferdsen (Ex æquo, "Rouge")
    MMXII : peur tu as mille ans, de François Gay (Aréopage)
    La Conspiration Wao Yen, d'Éric Laurent (Flammarion)
    No more Natalie, de Marin Ledun (In 8, "Polaroïd")
    Unter Blechkoller, de Michaël Mention (Le Fantascope)
    Qui a tiré sur la haute couture ?, de Gisèle Meuniet-Picquet (Du bout de la nuit, "Rue noire")
    Le Cercle du chaos, de Fabio M. Mitchelli (Ex æquo, "Rouge")
    Transfert, de Fabio M. Mitchelli (Ex æquo, "Rouge")
    Associations de malfaiteurs, de Muriel Mourgue (Ex æquo, "Rouge")
    Green gardenia, de Muriel Mourgue (Ex æquo, "Rouge")
    La Conspiration des magiciens, de Gérard Pince (Godefroy de Bouillon)
    Le Complot des nantis, de Michel Pisano (IS)
    La Malédiction du soleil, de Mary Play-Parlange (Ex æquo, "Rouge")
    Les Opales du crime, de Mary Play-Parlange (Ex æquo, "Rouge")
    Meurtre à l'église : Giriviller, de Françis-Émery Roch (Serpenoise, "Policier")
    Le Meurtre de la comtesse de Ploësquellec, de Claude-Youenn Roussel (Les Montagnes noires)
    Ciel orange, de Andreï Rubanov (Ombres noires)
    Les Naufragés de l'oubli, de Didier Saint-Martin (Coop Breizh)
    Leonis tenebrae, de Jean-François Thiéry (Ex æquo, "Rouge")
    J'ai fait comme elle a dit, de Pascal Thiriet (Jigal, "Polar")
    L'Île des ombres, de Lisa Unger (Le Toucan, "Toucan noir")
    Beso de la muerte, de Gilles Vincent (Jigal, "Polar")
    Celui que tu cherches, de Amanda Kyle Williams (Albin Michel, "Spécial suspense")

    Fictions adulte poche :
    L'Instinct maternel, de Barbara Abel (Le Masque, "Masque poche : contemporain")
    Le Sang de l'hermine, de Michèle Barrière (LGF, "Policier")
    Les Lunes de Barcelone, de Javier Calvo (LGF, "Policier")
    Tempête sur Cape Cod, de Carol Higgins Clark (LGF, "Thriller")
    Un témoin qui a du chien, de Jeffrey Cohen (Le Masque, "Masque poche : jaune")
    Blue Jay Way, de Fabrice Colin (LGF, "Thriller")
    Contre X, de Patrice Dard (Fayard, "Littérature française")
    Samba niçoise, de Jean Émelina (Baie des anges, "Noir méditerranée")
    Le Briseur d'âmes, de Sebastian Fitzek (LGF, "Thriller")
    Heather Mallender a disparu, de Robert Goddart (LGF)
    Intrigue à Venise, d'Adrien Goetz (LGF)
    Les Chambres closes du docteur Hawthorne, d'Edward Dentinger Hoch (Rivages, "Noir")
    Ce qu'il faut expier, de Olle Lönnaeus (LGF, "Thriller")
    La Vengeance du loup, de Jacques Mazeau (De Borée, "Terre de poche")
    Taken, de Norah McClintock (J'ai lu, "Thriller")
    Le Chasseur de lucioles, de Janis Otsiémi (Jigal, "Polar")
    Luke la main froide, de Donn Peace (Rivages, "Noir")
    Le Baiser de Glasgow, de Craig Russell (LGF, "Policier")
    Les Voix du crépuscule, de Lisa Unger (LGF, "Thriller")
    Viens Poupoulpe, de Christian Zeimert (Baleine, "Le Poulpe")

    Bandes dessinées :
    Les Enfants terribles, de Brian Azzarello & Eduardo Risso (Urban comics, "Vertigo classiques")
    Le grand finale, de Brian Azzarello & Eduardo Risso (Urban comics, "Vertigo classiques")
    Spider-Man. 5, Le Pouvoir... sans les responsabilités, de Howard Mackie (Panini comics, "Marvel Best comics")
    Batman : the dark night returns, de Frank Miller (Urban comics, "DC essentiels")
    Lucky Luke : l'intégrale. 17, de Morris (Lucky comics)
    Lucky Luke : l'intégrale. 18, de Morris (Lucky comics)
    Lucky Luke : l'intégrale. 21, de Morris (Lucky comics)
    Harry Dickson : le Sherlock holmes américain. 3, Les Amis de l'enfer, de Richard D. Nolane & Olivier Roman (Soleil)
    Steam west, de Frédéric Pham Chuong (Kotoji)
    L'Invitation au mal, de Ptoma & Nicolas Duchêne (Casterman)

    Littérature de jeunesse (documentaires) :
    Mission spéciale pour agent secret : le journal retrouvé, de Melissa Fairley (Gallimard jeunesse, "Hors série documentaire")

    Littérature de jeunesse (éveil) :
    Cherche et trouve : la bande des minijusticiers, d'après Hélène Bruller et Zep (Albin Michel)
    Superhéros, de Céline Claire & Gwenaëlle Doumont (Vert pomme)

    Fictions jeunesse :
    Soupçons, de Kate Brian (Bayard jeunesse, "Campus")
    Défi ! de Bonnie Bryant (Bayard jeunesse, "Poche")
    Mamie gangster, de David Walliams (Albin Michel jeunesse, "Witty")
    La Fille du parrain, de Gabrielle Zevin (Albin michel, "Wiz")

    Cinéma :
    Clint Eastwood : un rebelle américain, de Marc Eliot (Balland)

    Criminologie & prison :
    Contre la peine de mort, présenté par Anne Carol (Garnier : les archives du Monde)
    Chroniques du Paris apache (1902-1905), présenté par Quentin Deluermoz (Mercure de France, "Le Temps retrouvé")
    Lutte anti-corruption : gestion des risques et compliance, avec la participation de Christophe Roquilly (Lamy, "Lamy conformité")
    Jo Dalton : cœur de gang, de Jérémie Maradas Nado & Cristina Lhomme (La Manufacture de livres)
    Criminologie, de Patrick Morvan (LexisNexis, "Manuel")
    Vol au-dessus d'un nid de ripoux, de Frédéric Ploquin (Fayard, "Documents")
    La Prison : une nécessité pour la République, de Pierre-Victor Tournier (Buchet Chastel, "Essais et documents")
    Amexica : la guerre contre le crime organisé sur la frontière États-Unis-Mexique, de Ed Vulliamy (Albin Michel, "Documents")
    De l'extermination, de Éric Werner (Xenia, "Franchises")
    Liens : Le Sang de l'hermine |Blue Jay Way |Le Briseur d'âmes |Le Baiser de Glasgow |Kind of blue |Megan Abbott |Massimo Carlotto |Johann Étienne |Marin Ledun |Muriel Mourgue |Jean-François Thiery |Lisa Unger |Gilles Vincent |Barbara Abel |Michèle Barrière |Patrice Dard |Sebastian Fitzek |Olle Lönnaeus |Janis Otsiémi |Anne Carol |Michel Pisano

Vivre avec l'apocalypse

Les massacres en Syrie, ceux du Rwanda qui sont déjà derrière nous, nous semblent déjà fort lointains, le fruit de sociétés sauvages, barbares... C'est oublier un peu vite que les premiers industriels de la mort ont été les Anglais pendant la guerre des Boers, la palme revenant aux Allemands avec deux guerres mondiales à leur actif pendant lesquelles de nombreux civils furent des victimes planifiées. Mais c'est également ne pas se souvenir que la Yougoslavie n'est finalement pas si loin que cela de nos frontières. Un peu plus à l'est - il importe de lire Underground, le roman-essai, de Haruki Murakami -, la secte japonaise Aum a défrayé la chronique avec sa volonté de provoquer des désordres en répandant des gaz toxiques dans le métro. Fabio M. Mitchelli part sur un principe identique avec une secte millénariste qui veut créer un chaos d'où sortira forcément une purification dont la secte prendra la tête. Le chaos révélera les "méchants" qui profiteront du désordre, et permettra de les localiser afin de les détruire - une doctrine quelque peu similaire à celle de Mao qui décidait d'ouvrir la parole au peuple chinois pour mieux repérer ceux qui le contredisaient. Dans l'intrigue du Cercle du chao, la secte n'en est pas à son premier essai. Elle voulait déjà lancer l'apocalypse quelques années auparavant. Son trésorier devait réunir des fonds afin d'acheter les armes nécessaires, seulement il a préféré se faire la malle avec l'argent plutôt qu'affronter l'apocalypse. Des années ont passé, et lors de travaux dans la propriété d'un homme politique, le corps du trésorier et de son épouse sont retrouvés. En parallèle, nous suivons l'enquête des policiers et du fils de la victime pour comprendre comment se sont déroulés les événements et ausi la façon dont le chef de la secte, prenant cette découverte comme un signe, décide de lancer sa grande opération de nettoyage du monde.
Le roman va donc se concentrer sur les deux intrigues que sont l'enquête et ses ramifications entre passé et présent, et la description d'une guerre civile en France. Servi par un style baroque qui n'hésite pas à jouer de la démesure - comme chez Maurce G. Dantec -, mais reste toujours crédible, poussant à l'extrême des situations et des événements que l'on voit affleurer depuis quelques années, Fabio M. Mitchelli sait monter une intrigue, et ses rebondissements, et la faire vivre à travers quelques personnages. En revanche, il est bien plus discret concernant les développements théoriques ou philosophico-poétiques qui encombrent souvent les romans du genre de l'auteur précité pour nous montrer, de façon réaliste, la manière dont tout peut se déliter en quelques jours, dont les complots peuvent en cacher d'autres à l'intérieur, pour annoncer que la barbarie et la violence ne sont pas l'apanage de sociétés arriérées mais qu'elle ne demandent qu'à surgir dans celles soi-disant civilisés, et qu'elles se cachent comme les virus se terrent dans le corps, prêtes à accomplir leur œuvre.

Citation

Nous n'imaginions pas que cet événement scellerait les prémices des pires lendemains que l'Europe allait connaître. Des lendemains enflammés, des futurs pourpres et incandescents.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 22 avril 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page