Le Projet Morgenstern

Un jeune homme avait été retrouvé mort quai Saint-Bernard. Il s'agissait de Paul Leverrier, vingt ans, fils d'un toubib du Boul'Mich et futur toubib lui-même s'il ne lui était pas venu à l'idée de se balancer un coup de pétard en plein pêche.
Nicolas Barral - Micmac moche au Boul'Mich
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 18 mai

Contenu

Roman -

Le Projet Morgenstern

Historique - Complot MAJ lundi 22 avril 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

David S. Khara
Rennes : Critic, mars 2013
362 p. ; 20 x 13 cm
ISBN 979-10-90648-05-0
Coll. "Thriller"

Actualités

  • 19/06 Prix littéraire: Sélection 2014 du Prix "Saint-Maur en poche" adulte catégorie polar
    Sous la présidence d'honneur du Député-Maire de Saint-Maur-des-Fossés, le jury du Prix "Saint-Maur en poche" adulte se compose de huit membres chargés de primer des ouvrages dans toutes les catégories. Les jurés sont :
    Marina Carrère d'Encausse (médecin et animatrice sur France 5), Valérie Expert (journaliste et animatrice sur LCI), André Kaspi (Maire-Adjoint délégué à la Culture de la Ville de Saint-Maur-des-Fossés), Jean Casel (co-fondateur de La Griffe Noire, Jacqueline Petroz (journaliste et animatrice sur France Inter), Orianne Jeancourt (journaliste au magazine Le Point, spécialiste des livres de poche), Fanny Temam (directrice d'antenne sur Oui FM) & Patrick Pelloux (auteur et médecin urgentiste).

    Sélection 2014 du Prix "Saint-Maur en poche" adulte catégorie polar :
    - Le Secret d'Edwin Strafford, de Robert Goddard (Le Livre de poche) ;
    - Le Tueur de l'ombre, de Claire Favan (Pocket) ;
    - Le Projet Morgenstern, de David S. Khara (10-18) ;
    - Le Dernier Lapon, d'Olivier Truc (Points).

    Entre le 1er avril et le 12 juin, le public a pu voter par l'intermédiaire du site Les Déblogueurs.tv, des lecteurs peuvent voter pour l'un des six ouvrages sélectionnés par la librairie La Griffe Noire en lice pour le Prix "Saint-Maur en poche" du public. L'auteur recevra son prix pendant Saint-Maur en poche de la part d'un représentant de tous les Déblogueurs participatifs.

    Sélection 2014 du Prix "Saint-Maur en poche" du public :
    - Des nœuds d'acier, de Sandrine Collette (Le Livre de poche) ;
    - Le Tueur de l'ombre, de Claire Favan (Pocket) ;
    - Nous étions les hommes, de Gilles Legardinier (Pocket) ;
    - La Vieille qui voulait tuer le bon Dieu, de Nadine Monfils (Pocket) ;
    - Le Diable s'habille en Voltaire, de Frédéric Lenormand (Le Masque) ;
    - De sang et d'or, de Michèle Barrière (Le Livre de poche).

    Il est à noter que les libraires de La Griffe Noire remettront également leurs Coups de cœur à des auteurs présents sur le salon Saint-Maur en poche.
    Liens : Le Dernier Lapon |Des nœuds d'acier |La Vieille qui voulait tuer le bon dieu |De sang et d'or |Claire Favan |David S. Khara |Olivier Truc |Nadine Monfils |Frédéric Lenormand |Michèle Barrière

Feu d'artifices

En quelques romans, David S. Khara s'est imposé comme l'une des figures montantes du thriller français. Avec Le Projet Morgenstern, censé clore une trilogie initiée par Le Projet Bleiberg et prolongée par Le Projet Shiro - y aura-t-il comme pour Star Wars une trilogie prequel ? -, il décide de dynamiter encore plus le genre, de le faire exploser et de nous en envoyer des débris encore fumants, rapides et virevoltants dans le coin de la figure.

Eytan Morgenstern, le héros, doit faire face à un complot mondial, qui en cache un autre encore plus nauséabond géré par le Consortium, un groupe ultime qui entend diriger le monde, et ce depuis des siècles. Le leader actuel du consortium a réussi à convaincre des militaires que les amis de Morgenstern devaient être liquidés. On assiste dès lors à la première vague de sauvetage suivie évidemment d'une décision de vengeance. Dans la foulée, Eytan Morgenstern se souvient qu'il a été l'objet d'une expérience nazie, et qu'il pourrait faire sienne - afin de raconter son combat de liberté - la devise des SS : "Mon honneur s'appelle fidélité." En parallèle de ce nettoyage contemporain, David S. Khara nous plonge dans la Pologne en guerre, en 1942, alors qu'un officier SS particulièrement sadique (Les Chasses du comte Zaroff en bien moins drôle) pourchasse le jeune Morgenstern tout juste échappé des griffes de savants nazis qui voulaient le transformer en super-Aryen combattant.

Entre les années 1940 et aujourd'hui, le cynisme des puissants, et les plans cachés pour asservir l'Humanité ne changent pas. Lorsqu'un Nazi en Pologne tue un officier de la Wermacht, ça équivaut à un officier américain en 2003 qui flingue ses propres soldats pour les livrer en cobayes aux entreprises qui cherchent à engendrer un surhomme. Mais là où dans un camp de concentration, le savant fou jouait au chimiste enragé, les scientifiques contemporains manient l'informatique et les prothèses, pour un résultat identique. David S. Khara montre que face à ces hydres tentaculaires la résistance est l'acte de gens qui osent avant tout dire non, qui privilégient les bons sentiments que sont l'amitié, l'amour et l'entraide. Une vision somme toute manichéenne symbolisée par cette scène : Eytan Morgenstern pourchasse des Nazis en Amérique du Sud. Plutôt que de tuer celui qui avait essayé de le détruire en 1942, il révèle sa face obscure à sa nouvelle famille, celle-ci rejetant aussitôt le monstre qui en ressort bien plus détruit que s'il avait été tué. La perte de l'amour, du regard bienveillant étant pire que les coups et les blessures mortelles.

Fonçant à deux cents kilomètres par heure sur l'autoroute du thriller, injectant en sur-vitaminé ses explications, jonglant avec les périodes temporelles, David S. Khara offre donc un concentré du thriller, révélant ainsi sa quintessence, et laissant le lecteur encore plus exténué que ses personnages, tout en restant à la fois réaliste et crédible. En matière de feu d'artifice, on attend toujours le bouquet final. Force est d'avouer que cette trilogie tout en artifices, avec Le Projet Morgenstern , y parvient.

Nominations :
Prix "Saint-Maur en poche" catégorie polar 2014

Citation

Le médecin refermait le coffre quand deux coups de feu éclatèrent dans la même seconde. Leurs échos furent recouverts par les cris déchirants du libraire...

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 04 décembre 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page