Une disparition inquiétante

Alors, pourquoi ne pourrais-je pas utiliser quelques petites heures de mon temps à rechercher quelqu'un de bon ? La bonté est-elle plus difficile à débusquer que le mal ?
A.J. Kazinski - Le Dernier homme bon
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Nuit tombée sur nos âmes
Wag est un militant de gauche qui participe aux manifs. Mais il a commis un acte délictueux, ce qui le re...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 17 septembre

Contenu

Roman - Policier

Une disparition inquiétante

Disparition MAJ vendredi 11 avril 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21 €

Dror Mishani
Tik N'Edar - 2011
Traduit du hébreu par Laurence Sendrowicz
Paris : Le Seuil, mars 2014
320 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-02-107666-0
Coll. "Policiers"

Actualités

  • 04/07 Librairie: Sélections de l'été 2015 de la librairie Compagnie
  • 18/03 Colloque-conférence: Rencontre au Musée d'art et d'histoire du Judaïsme (75)
  • 06/03 Édition: Parutions de la semaine - 6 mars
  • 01/01 Prix littéraire: Sélection 2015 du Prix du meilleur polar des lecteurs de Points
  • 16/06 Prix littéraire: Sélections 2014 des GPLP
  • 14/03 Édition: Parutions de la semaine - 14 mars
    En poche, les éditions du Masque continuent leurs rééditions des romans d'Agatha Christie dans des traductions souvent révisées, parfois même dans de nouvelles traductions. Frédéric Dard continue lui aussi de voir ses romans noirs republiés et les éditions Rivages proposent un joli assortiment d'ouvrages variés. C'est justement en grand format que ces éditions Rivages marquent le coup cette semaine. Non avec Zarbi, de l'excentrique Cathi Unsworth, mais avec Après la guerre, du très discret Hervé Le Corre. Une intrigue bordelaise qui puise ses ramifications dans la Seconde Guerre mondiale et qui s'étend par delà deux autres guerres, celles d'Indochine et d'Algérie. Une écriture avec un style fluide, classique, où chaque mot est pensé et à sa place. Mais fort heureusement, Rivages ne phagocyte pas les publications. Nous ne saurions trop vous recommander Aux animaux la guerre, de Nicolas Mathieu chez Actes Sud ou même Van Gogh et ses juges, de Marie Devois (Cohen & Cohen). Dans une semaine chargée où il est très difficile de faire son choix, le porte-monnaie n'a qu'à bien se tenir. Et s'il doit être de sortie pour une bande dessinée, alors ce sera pour l'excellente Ni Dieu ni maître, qui retrace chez Casterman l'épopée d'Auguste Blanqui, un anarchiste au nom de rues et qui est resté une très grande partie de sa vie en prison.
    Mais comme d'habitude, faites votre choix !

    Fictions adulte grand format :
    La Tentation barbare, de Pierre Jean Baptiste Benichou (Kero)
    Bien frappé, de Carol Higgins Clark (Retrouvées)
    Rouge sur rouge, de Edward Conlon (Actes Sud, "Actes noirs")
    Vous regretterez d'avoir survécu, de Matt de la Pena (Robert Laffont, "R")
    À fond de cale, de Dominique Delahaye (In8, "Polaroïd")
    Van Gogh et ses juges, de Marie Devois (Cohen & Cohen, "ArtNoir")
    Fais-le pour maman, de François-Xavier Dillard (Fleuve, "Fleuve noir. Thriller")
    Rendez-vous à Esteponia, de Åke Edwardson (Jean-Claude Lattès)
    Le Cahier de Masika, de Catherine Fradier (Oslo, "Les Romans de la colère")
    Le Stratagème de la lamproie, de Catherine Fradier (Au diable Vauvert)
    Des enfants trop parfaits, de Peter James (Fleuve, "Fleuve noir. Thriller")
    Molosses, de Craig Johnson (Gallmeister, "Noire")
    Tout ce que j'ai trouvé sur la plage, de Cynan Jones (Joëlle Losfeld, "Littérature étrangère")
    Après la guerre, de Hervé Le Corre (Rivages, "Thriller")
    Dame de feu, d'Alexis Lecaye (Le Masque, "Grands formats")
    Aux animaux la guerre, de Nicolas Mathieu (Actes Sud, "Actes noirs")
    Une disparition inquiétante, de Dror Mishani (Le Seuil, "Seuil policiers")
    Dragon bleu, tigre blanc, de Qiu Xiaolong (Lian Levi, "Policier")
    Filiation du crime ; Fantaisie du crime, de Nora Roberts (J'ai lu, "Semi-poche")
    Le Complot des immortels, de James Rollins (Fleuve, "Fleuve noir. Thriller")
    Les Enfants de l'État, de William Ryan (Les 2 terres)
    Un suspect presque parfait, de Jimmy Sabatier (La Grande ourse, "Collection Stardust")
    Dawa, de Julien Suaudeau (Robert Laffont)
    Zarbi, de Cathi Unsworth (Rivages, "Thriller")
    Zina et Lechien, de Marc Villard (Oslo, "Les Romans de la colère")
    La Moisson des innocents, de Dan Waddell (Le Rouergue, "Rouergue noir")
    La Tombe du martyr, de Jeri Westerton (Pygmalion, "Policiers")

    Fictions adulte poche :
    Brèves de noir, collectif (Points, "Roman noir")
    Frangins, de Patrick Cauvin (Le Masque, "Masque poche. Contemporain")
    Le Crime du golf, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    La Dernière énigme, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Un meurtre est-il facile ?, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Le Train de 16 h 50, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    La Voix du sang, de Andrew Coburn (Rivages, "Noir")
    Meurtre à la sauce cajun, de Robert Crais (Pocket, "Thriller")
    Cette mort dont tu parlais, de Frédéric Dard (Pocket, "Noir")
    Du son sur les murs, de Frantz Delplanque (Points, "Roman noir")
    Notre voisin le diable, de Jean-Claude Derey (Rivages, "Noir")
    Montée aux enfers, de Percival Everett (Babel, "Noir")
    Le Tueur de l'ombre, de Claire Favan (Pocket, "Thriller")
    Le Voleur de regards, de Sebastian Fitzek (Le Livre de poche, "Thriller")
    Des ombres dans la rue, de Susan Hill (Pocket, "Thriller")
    Aux prises avec la mort, de Peter James (Pocket, "Thriller")
    In anima vili, de Andrea H. Japp (J'ai lu, "Littérature générale. Roman historique")
    Enfants de poussière, de Craig Johnson (Gallmeister, "Totem")
    400 coups de ciseaux : et autres histoires, de Thierry Jonquet (Points, "Roman noir")
    Mort-en-direct.com, de John Katzenbach (Pocket, "Thriller")
    L'Enfant aux cailloux, de Sophie Loubière (Pocket, "Thriller")
    Adieu demain, de Michaël Mention (Rivages, "Noir")
    Arab jazz, de Karim Miské (Points, "Policiers")
    Le Chasseur de lucioles, de Janis Otsiémi (Pocket, "Thriller")
    Les Griffes du mensonge, de James Patterson & Michael Ledwidge (Le Livre de poche, "Thriller")
    Il coule aussi dans tes veines, de Chevy Stevens (Pocket, "Thriller")
    Guerre sale, de Dominique Sylvain (Points, "Policiers")
    Bad Penny Blues, de Cathi Unsworth (Rivages, "Noir")
    Le Quintette de Buenos Aires, de Manuel Vázquez Montalbán (Points, "Policiers")

    Bandes dessinées :
    War of kings. 1, de Dan Abnett, C. B. Cebulski & Andy Lanning (Panini comics, "Marvel Deluxe")
    Le Rêve est mort, de Ed Brubaker (Panini comics, "Marvel Deluxe")
    Au pays des lève-tôt, de Paula Bulling (Agrume, "Littérature graphique")
    Sans âme : une aventure d'Alexia Tarabotti, de Gail Carriger & REM (Pika graphics, "Black Moon Graphics")
    L'Ombre de l'Aigle, de Didier Convard & Éric Adam (Glénat, "La Loge noire")
    Renégats, de Joshua Dysart & Phil Briones (Panini comics, "100 % Fusion comics")
    Le Fils du boulanger, de Garth Ennis (Panini comics, "Deluxe Fusion comics")
    Les Meilleurs ennemis : une histoire des relations entre les États-Unis et le Moyen-Orient. 2, 1953-1984, de Jean-Pierre Filiu & David B. (Futuropolis)
    Inoxydable, de Seb Floc'h & Steve Baker (KSTR)
    Notre mère la guerre : le récit complet, de Kris & Maël (Futuropolis)
    The Strain = La Lignée. 2, de David Lapham & Mike Huddleston (Panini comics, "100 % Fusion comics")
    Captain America : l'intégrale. 4, 1970, de Stan Lee & Gene Colan (Panini comics, "Marvel Classic")
    Toxin : dans la peau d'un flic, de Peter Mulligan & Darick Robertson (Panini comics, "Marvel. Marvel Dark")
    Un voleur dans la loi, de Jérôme Pierrat & Vincent Burmeister (Casterman)
    Ni Dieu, ni maître : Auguste Blanqui, l'enfermé, de Renart & Maximilien Le Roy (Casterman)
    Le Réveil du géant, d'Olivier Speltens (Paquet, "Mémoire")
    Le Cauchemar des bas-fonds, de Brian Wood (Panini comics, "100 % Fusion comics")

    Littérature de jeunesse (documentaires) :
    Captain America 2 : le soldat de l'hiver : livre poster, de Marvel comics (Hachette jeunesse-Disney, "Livre poster")

    Littérature de jeunesse (éveil) :
    Le Petit pompier, de Margaret Wise Brown & Esphyr Slobodkinea (Didier Jeunesse, "Cligne Cligne")
    Ultimate Spider-Man : une super équipe, de Marvel comics (Hachette jeunesse-Disney, "Mon histoire du soir")

    Fictions jeunesse :
    La Véritable histoire de Marcel, soldat pendant la Première Guerre mondiale, de Pascale Bouchié (Bayard Jeunesse, "Les Romans Images Doc")
    Un traître à Versailles, d'Anne-Marie Desplat-Luc (Flammarion, "Jeunesse")
    11 novembre, de Paul Dowswell (Naïve, "Naïveland")
    Le Club de la pluie au pensionnat des mystères, de Malika Ferdjoukh (École des loisirs, "Neuf")
    Dette de sang, de Phillip Gwynne (Casterman)

    Cinéma, télévision & radio :
    Les Brigades du Tigre : gouaches originales de la série télévisée, d'André Raffray (Sémiose)

    Littérature (théorie & études) :
    Tragédie des lettres russes, de Boris Souvarine (Pierre-Guillaume de Roux)

    Criminologie & prisons :
    Affaire Dils-Heaulme : la contre-enquête, d'Emmanuel Charlot & Vincent Rothenburger (Flammarion, "EnQuête")
    Criminologie clinique : un passage par Wittgenstein, de Christian Debuyst (Larcier, "Criment")
    Diabolique : l'effroyable histoire d'une famille : dix ans sous l'emprise d'un manipulateur pervers, de Ghislaine de Védrines & Jean Marchand (XO)

    Droit :
    Les Travailleurs sans papiers et les prud'hommes, du Groupe d'information et de soutien des immigrés (Paris) (Gisti, "Les Notes pratiques")
    Liens : Rouge sur rouge |Van Gogh et ses juges |Rendez-vous à Estepona |Molosses |Après la guerre |Aux animaux la guerre |Zarbi |Le Train de 16 h 50 |Meurtre à la sauce cajun |Du son sur les murs |Notre voisin le diable |Aux prises avec la mort |Mort-en-direct.com |L'Enfant aux cailloux |Arab jazz |Il coule aussi dans tes veines |Guerre sale |Ni dieu ni maitre : Auguste Blanqui, l'enfermé |Dawa |Dominique Delahaye |Marie-Claude Devois |Åke Edwardson |Catherine Fradier |Peter James |Craig Johnson |Hervé Le Corre |Qiu Xiaolong |William Ryan |Cathi Unsworth |Marc Villard |Dan Waddell |Patrick Cauvin |Agatha Christie |Robert Crais |Frédéric Dard |Jean-Claude Derey |Claire Favan |Andrea H. Japp |Thierry Jonquet |John Katzenbach |Sophie Loubière |Karim Miské |Janis Otsiémi |James Patterson |Michael Ledwidge |Chevy Stevens |Dominique Sylvain |Manuel Vásquez Montalbán |Didier Convard |Éric Adam |David Lapham |Malika Ferdjoukh |Phillip Gwynne

Dans les labyrinthes de la psychologie

Avraham Avraham est un policier atypique. Lorsque l'on vient lui demander d'enquêter sur la fugue mystérieuse d'Ofer Sharabi, seize ans, et que l'on évoque des criminels, il répond par une parabole sur le roman policier israélien. Il n'y a pas de littérature policière en Israël car il n'y a pas de criminels, juste des intimes qui commettent des délits ! Et de penser que le disparu est juste un fugueur.
Le roman va ainsi avancer cahin-caha, à l'image de l'enquête qui s'arrête durant une partie centrale du texte afin de mieux suivre le policier partant à un congrès à Bruxelles, ne s'occupant que peu de l'affaire mais se centrant sur les angoisses des différents protagonistes : le policier, inquiet, ayant toujours peur de mal faire ou coincé dans ses remords, un voisin du fugueur qui jour un rôle plus que trouble.
Des lieux emblématiques sont des points de rencontre : l'immeuble où était le disparu, les appartements des voisins, celui du policier, les bureaux du commissariat, comme autant d'occasions de bloquer la situation, de renforcer ce qui fait le cœur de cette histoire - de longues descriptions psychologiques sur les acteurs du drame, ponctuées de dialogues et de pensées qui renversent les perspectives.
Avraham Avraham semble coincé dans une vie familiale pesante, le voisin est un jeune père qui se rêve écrivain et teste son écriture sans se rendre compte du mal qu'il peut provoquer, l'enquête piétine et avance par à-coups, sur les éclairs de génie de l'un ou de l'autre policier, le final retourne la vérité car même si le coupable a avoué, le fait-il sur de vrais motifs ?
Cette description fouillée des personnages axée d'ailleurs sur d'autres personnes que celui qui commet le crime ou en est le complice, apparaît très étrange, car ce décalage est vraiment inhabituel dans le genre, créant une atmosphère qui peut décontenancer. En effet, l'enquête est molle, les tensions inexistantes et l'on suit surtout le quotidien de deux protagonistes dans leur difficulté aux autres, dans leur rapport ambigu à la société et aux morts, sans trop bien savoir de quoi sera fait la suite de l'intrigue qui sert de liant un peu lâche aux différentes scènes. C'est dire si cela risque de dépayser grandement, voire un peu trop, les lecteurs habituels du genre policier... pour leur plus grand bien.

Nominations :
Grand prix de la littérature policière - roman étranger 2014

Citation

Il soupçonnait les policiers de l'accueil d'aller arrêter les passants dans les rues et de leur demander de venir se plaindre de n'importe quoi, rien que pour le transformer en 'chat noir'.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 15 juin 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page