Kind of blue

Une pesante odeur de cordite flottait au fond de la salle à manger où la mitraille avait fauché deux personnes. Des urgentistes évacuèrent le colonel blessé, trois balles dans l'abdomen.
Denis Zott - La Dame blanche
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 20 juin

Contenu

Roman - Policier

Kind of blue

Musique - Corruption - Procédure MAJ mardi 28 avril 2015

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 8 €

Miles Corwin
Kind of Blue - 2010
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Aline Weill
Paris : Points, juin 2014
472 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-7578-4268-3
Coll. "Policier", 3279

Actualités

  • 10/03 Prix littéraire: Sélection 2014 du Prix du meilleur polar des lecteurs de Points
  • 01/03 Édition: Parutions de la semaine - 29 février
    Les romanciers ont la vie dure, mais s'arrangent de ça en écrivant ici et là. C'est ainsi que Marin Ledun s'offre un petit texte à l'Atelier In8, qui propose toujours à des auteurs de renom une parole qui sonne souvent juste. Marin Ledun vient donc élargir un catalogue déjà fourni, mais qui s'en plaindra ? De la même façon, Michël Mention, qui avait commis un roman anglais classique à l'écriture juste, revient aux sources de la petite édition, au Fantascope. Il en est quasiment de même avec la collection "Vendredi 13" des éditions La Branche. Patrick Chamoiseau y fait une incursion à découvrir. Pendant ce temps, les éditions J'ai lu font un coup avec le grand format de Jeff Abbott, Adrénaline, pendant que sa consœur patronymique, Megan, continue à tracer sa route vers une écriture plus sentimentale que noire au Masque.
    Martin Winckler s'était fendu cet été d'un long article dithyrambique sur Les Chambres closes du docteur Hawthorne, d'Edward Dentinger Hoch dans le quotidien Le Monde. Ce recueil de nouvelles est retiré par Rivages dans sa collection "Noir" pour notre plus grand plaisir.
    En bande dessinée, vous pourrez manger du Lucky Luke. Classique mais incontournable. Harry Dickson, le détective de l'étrange, continue son petit bonhomme de chemin avec Richard D. Nolane, plus de cent ans après sa création.
    La jeunesse s'offre des super-héros, grands et petits. Mais Albin Michel propose deux romans intéressants, Mamie Gangster et La Fille du parrain. Nous vous en parlerons prochainement.
    Quant aux autres publications remarquées, elles vous emmèneront dans les plus sombres des prisons...

    Fictions adulte grand format :
    Adrénaline, de Jeff Abbott (J'ai lu, "Grand format")
    Envoûtée, de Megan Abbott (Le Masque, "Grands format")
    La Théorie des ombres, de Aden V. Alastair (Ex æquo, "Rouge")
    Éliza, de David Max Benouel (Ex æquo, "Rouge")
    Tortuga's bank, d'André Blanc (Jigal, "Polar")
    Le Jardin suspendu, de Javier Calvo (Galaade, "Galaade noire")
    À la fin d'un jour ennuyeux, de Massimo Carlotto (Métailié, "Bibliothèque italienne")
    Memoria, de François-Xavier Cerniac (City)
    Hypérion victimaire : Martiniquais épouvantable, de Patrick Chamoiseau (La Branche, "Vendredi 13")
    Kind of blue, de Miles Corwin (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    Le Quartier sombre du désespoir, de Frédéric Delaitre (L'Harmattan)
    Le Plan, de Johan Étienne (Ex æquo, "Rouge")
    Le Cœur noir, d'Axelle Ferdsen (Ex æquo, "Rouge")
    MMXII : peur tu as mille ans, de François Gay (Aréopage)
    La Conspiration Wao Yen, d'Éric Laurent (Flammarion)
    No more Natalie, de Marin Ledun (In 8, "Polaroïd")
    Unter Blechkoller, de Michaël Mention (Le Fantascope)
    Qui a tiré sur la haute couture ?, de Gisèle Meuniet-Picquet (Du bout de la nuit, "Rue noire")
    Le Cercle du chaos, de Fabio M. Mitchelli (Ex æquo, "Rouge")
    Transfert, de Fabio M. Mitchelli (Ex æquo, "Rouge")
    Associations de malfaiteurs, de Muriel Mourgue (Ex æquo, "Rouge")
    Green gardenia, de Muriel Mourgue (Ex æquo, "Rouge")
    La Conspiration des magiciens, de Gérard Pince (Godefroy de Bouillon)
    Le Complot des nantis, de Michel Pisano (IS)
    La Malédiction du soleil, de Mary Play-Parlange (Ex æquo, "Rouge")
    Les Opales du crime, de Mary Play-Parlange (Ex æquo, "Rouge")
    Meurtre à l'église : Giriviller, de Françis-Émery Roch (Serpenoise, "Policier")
    Le Meurtre de la comtesse de Ploësquellec, de Claude-Youenn Roussel (Les Montagnes noires)
    Ciel orange, de Andreï Rubanov (Ombres noires)
    Les Naufragés de l'oubli, de Didier Saint-Martin (Coop Breizh)
    Leonis tenebrae, de Jean-François Thiéry (Ex æquo, "Rouge")
    J'ai fait comme elle a dit, de Pascal Thiriet (Jigal, "Polar")
    L'Île des ombres, de Lisa Unger (Le Toucan, "Toucan noir")
    Beso de la muerte, de Gilles Vincent (Jigal, "Polar")
    Celui que tu cherches, de Amanda Kyle Williams (Albin Michel, "Spécial suspense")

    Fictions adulte poche :
    L'Instinct maternel, de Barbara Abel (Le Masque, "Masque poche : contemporain")
    Le Sang de l'hermine, de Michèle Barrière (LGF, "Policier")
    Les Lunes de Barcelone, de Javier Calvo (LGF, "Policier")
    Tempête sur Cape Cod, de Carol Higgins Clark (LGF, "Thriller")
    Un témoin qui a du chien, de Jeffrey Cohen (Le Masque, "Masque poche : jaune")
    Blue Jay Way, de Fabrice Colin (LGF, "Thriller")
    Contre X, de Patrice Dard (Fayard, "Littérature française")
    Samba niçoise, de Jean Émelina (Baie des anges, "Noir méditerranée")
    Le Briseur d'âmes, de Sebastian Fitzek (LGF, "Thriller")
    Heather Mallender a disparu, de Robert Goddart (LGF)
    Intrigue à Venise, d'Adrien Goetz (LGF)
    Les Chambres closes du docteur Hawthorne, d'Edward Dentinger Hoch (Rivages, "Noir")
    Ce qu'il faut expier, de Olle Lönnaeus (LGF, "Thriller")
    La Vengeance du loup, de Jacques Mazeau (De Borée, "Terre de poche")
    Taken, de Norah McClintock (J'ai lu, "Thriller")
    Le Chasseur de lucioles, de Janis Otsiémi (Jigal, "Polar")
    Luke la main froide, de Donn Peace (Rivages, "Noir")
    Le Baiser de Glasgow, de Craig Russell (LGF, "Policier")
    Les Voix du crépuscule, de Lisa Unger (LGF, "Thriller")
    Viens Poupoulpe, de Christian Zeimert (Baleine, "Le Poulpe")

    Bandes dessinées :
    Les Enfants terribles, de Brian Azzarello & Eduardo Risso (Urban comics, "Vertigo classiques")
    Le grand finale, de Brian Azzarello & Eduardo Risso (Urban comics, "Vertigo classiques")
    Spider-Man. 5, Le Pouvoir... sans les responsabilités, de Howard Mackie (Panini comics, "Marvel Best comics")
    Batman : the dark night returns, de Frank Miller (Urban comics, "DC essentiels")
    Lucky Luke : l'intégrale. 17, de Morris (Lucky comics)
    Lucky Luke : l'intégrale. 18, de Morris (Lucky comics)
    Lucky Luke : l'intégrale. 21, de Morris (Lucky comics)
    Harry Dickson : le Sherlock holmes américain. 3, Les Amis de l'enfer, de Richard D. Nolane & Olivier Roman (Soleil)
    Steam west, de Frédéric Pham Chuong (Kotoji)
    L'Invitation au mal, de Ptoma & Nicolas Duchêne (Casterman)

    Littérature de jeunesse (documentaires) :
    Mission spéciale pour agent secret : le journal retrouvé, de Melissa Fairley (Gallimard jeunesse, "Hors série documentaire")

    Littérature de jeunesse (éveil) :
    Cherche et trouve : la bande des minijusticiers, d'après Hélène Bruller et Zep (Albin Michel)
    Superhéros, de Céline Claire & Gwenaëlle Doumont (Vert pomme)

    Fictions jeunesse :
    Soupçons, de Kate Brian (Bayard jeunesse, "Campus")
    Défi ! de Bonnie Bryant (Bayard jeunesse, "Poche")
    Mamie gangster, de David Walliams (Albin Michel jeunesse, "Witty")
    La Fille du parrain, de Gabrielle Zevin (Albin michel, "Wiz")

    Cinéma :
    Clint Eastwood : un rebelle américain, de Marc Eliot (Balland)

    Criminologie & prison :
    Contre la peine de mort, présenté par Anne Carol (Garnier : les archives du Monde)
    Chroniques du Paris apache (1902-1905), présenté par Quentin Deluermoz (Mercure de France, "Le Temps retrouvé")
    Lutte anti-corruption : gestion des risques et compliance, avec la participation de Christophe Roquilly (Lamy, "Lamy conformité")
    Jo Dalton : cœur de gang, de Jérémie Maradas Nado & Cristina Lhomme (La Manufacture de livres)
    Criminologie, de Patrick Morvan (LexisNexis, "Manuel")
    Vol au-dessus d'un nid de ripoux, de Frédéric Ploquin (Fayard, "Documents")
    La Prison : une nécessité pour la République, de Pierre-Victor Tournier (Buchet Chastel, "Essais et documents")
    Amexica : la guerre contre le crime organisé sur la frontière États-Unis-Mexique, de Ed Vulliamy (Albin Michel, "Documents")
    De l'extermination, de Éric Werner (Xenia, "Franchises")
    Liens : Le Cercle du chaos |Le Sang de l'hermine |Blue Jay Way |Le Briseur d'âmes |Le Baiser de Glasgow |Megan Abbott |Massimo Carlotto |Johann Étienne |Marin Ledun |Muriel Mourgue |Jean-François Thiery |Lisa Unger |Gilles Vincent |Barbara Abel |Michèle Barrière |Patrice Dard |Sebastian Fitzek |Olle Lönnaeus |Janis Otsiémi |Anne Carol |Michel Pisano

Jazz policier

Le roman policier a eu des accointances avec le jazz et en a gardé parfois des traces : un sens du rythme, de la reprise, du tempo, des thèmes. Prenons par exemple un policier typique : c'est un gars solitaire qui ne croit qu'en lui, qui se méfie des structures administratives et qui a des comptes à régler, y compris avec son passé. Là où n'importe qui aurait abandonné depuis belle lurette et siroterait des verres au soleil, lui il continue à tracer son bonhomme de chemin, en égratignant les puissants. Il porte le poids d'un deuil impossible : il a laissé s'échapper un tueur ou a perdu un ami (ou son compagnon). Ash Levine n'échappe pas à la règle : il vit à Los Angeles et aurait pu s'occuper de sa demi-retraite, laisser se tasser les choses après avoir vu un de ses témoins abattus, et se contenter de savourer la vie auprès de sa mère (il est juif) et en pratiquant le surf. Mais dès que son ancien chef et ami lui téléphone pour lui demander de mener une enquête sur un flic mort, il replonge dans l'ambiance avec délectation.
C'est un policier à l'ancienne, qui s'appuie sur les indices, sur les interrogatoires et les failles dans les réponses, sur le tenace retour sur le même fait. Dans la lignée des procéduriers, il accumule les faits, visionne des centaines de fois la même cassette de vidéo-surveillance, retourne voir un témoin jusqu'à ce qu'il ait une réponse ou un fil à dévider. C'est un pit-bull qui chope sa proie à sa jambe et ne la lâche jamais. Lorsqu'il découvre des failles dans la mort du policier et qu'il peut raccrocher cette histoire à la mort de son témoin, il jubile.
Face à lui, son enquête obsessionnelle montre à quel point il peut semer la destruction : sa famille s'éloigne, ses liaisons amoureuses sont sont lendemain, les coupables, cachés même au sein de la police, lui tendent des pièges. Même lorsqu'il pourrait s'arrêter - car il a trouvé le coupable idéal -, il s'entête et cherche à savoir ce qui pourrait se cacher derrière cette solution, trop facile.
L'auteur est journaliste et a travaillé un an avec des enquêteurs. Il s'est glissé dans leur métier, pour en reconstituer les détails, le lent travail de fourmi, la lourdeur administrative, les joies et les frustrations qui entraînent parfois des dérives criminelles. Si le personnage est traité de manière classique, l'intrigue est reconstituée avec véracité, les personnages secondaires décrits avec soin, les bouffées de paix intérieure (un air de musique, une virée sur une planche de surf, un dîner avec une famille juive caricaturale) renforcent l'impression de vérité d'une intrigue que l'on a certes l'impression de connaître déjà mais qui joue sa petite musique de manière bien agréable.

Citation

Si je me laisse obséder par une théorie, j'ai peur que des œillères me fassent manquer les nuances du vrai scénario du meurtre.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 22 avril 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page