Les Secrets de l'île

J'étais d'ailleurs sincèrement convaincu qu'en cette année 1941 Shanghai – la monstrueuse cité cosmopolite où sous fond de tragédie internationale s'affrontaient tant d'intérêts complexes et divergents, où se croisaient nazis et anti-nazis, agents du renseignement et maîtres chanteurs, médecins escrocs et fausses princesses, demi-mondaines et gigolos, espions et trafiquants de drogue, joueurs et maquereaux, taxi-girls et gangsters, soldats et réfugiés du monde entier – représentait l'observatoire le plus passionnant de l'évolution de la guerre en Extrême-Orient ; le plus passionnant mais aussi sans doute le plus dangereux.
Romain Slocombe - Shanghai Connexion - L'océan de la stérilité 3
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 08 août

Contenu

Roman - Policier

Les Secrets de l'île

Ethnologique - Assassinat - Insulaire MAJ vendredi 27 septembre 2019

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 29 €

Jacqueline Aria
Paris : L'Harmattan, juin 2019
24 x 16 cm
ISBN 978-2-343-17118-0
Coll. "Noir"

La vie dans les îles

Dans ces poussières, ces confettis de l'ancien empire colonial que sont les îles de l'Océan indien, il reste des symboles de la puissance française. Parmi ceux-ci, Thomas Nevers, un gendarme, marié et heureux père d'une petite fille. Mais les relations avec son épouse se délitent peu à peu, plus par lassitude que par réel désespoir, parce que tout se corrompt lentement et encore plus vite peut-être sous les influences météorologiques et lénifiantes des zones tropicales. Toujours est-il que Thomas Nevers doit enquêter sur la mort d'un homme tombé de la falaise. A priori, il devrait s'agir d'un accident, mais on pourrait également envisager un suicide, voire un meurtre. En menant son enquête, le gendarme va aussi voir ses certitudes vaciller. Plus il découvre la vie locale avec ses particularités exotiques, plus il s'éloigne de sa femme, et son cœur commence à pencher pour une jeune femme... Cet amour grandissant et secret, que la femme en question ignore, remet même en cause son travail et le fait osciller. Doit-il se rapprocher de sa femme qui fait des efforts pour renouer un dialogue complexe ou alors se laisser aller ?
L'histoire policière concoctée par Jacqueline Aria est plus qu'anecdotique, le récit se consacre un peu plus sur les atermoiements sentimentaux du personnage central, mais surtout sur la vie insulaire avec ses rancœurs, ses amitiés, ses petits et gros secrets sur chacun des habitants, quelle que soit sa communauté d'origine. Elle nous offre une île coincée entre les blancs, représentants de la métropole, les autochtones, des migrants des autres îles et ceux venus au fil des siècles chercher fortune ou une nouvelle vie sur ce bout perdu de France. La mort mystérieuse du personnage, même si peu à peu se dresse un portrait un peu complexe du mort, n'emporte pas l'intérêt qui reste vraiment concentré sur le côté sociologique ou ethnologique de la situation.

Citation

Il est content de son képi qui lui confère un air mâle et assuré. Il espère que ses cheveux ne frisent pas trop au dessus des oreilles et dans sa nuque, que le bleu marine aille avec son teint, que ses cuisses soient restées fermes, que ses jambes ne semblent pas trop vilainement poilues, il espère.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 27 septembre 2019
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page