Un jour sur trois

Le type à la francisque sortit de la poche arrière de son jean un coup de poing américain.
Richard Albisser - Éclipse d'une nuit d'hiver
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 12 mai

Contenu

Roman - Policier

Un jour sur trois

Disparition - Trafic - Rural MAJ mardi 02 février 2021

Note accordée au livre: 1 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 12,5 €

Stéphane Wegner
Paris : Publishroom Factory, décembre 2020
184 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 979-1-023-61792-4

Grande cause nationale

Marc est un juge d'instruction qui sort de maladie et se repose donc dans les Alpes du Sud. Alors qu'il pourrait savourer la vie tranquillement, il devient de plus en plus inquiet car dans ce coin perdu cinq femmes ont disparu et ne donnent plus signe de vie. Qu'a-t-il pu bien se passer ? En sa qualité de juge d'instruction, il sait bien que la vie n'est pas rose et il pense donc au pire : trafic de femmes, tueur en série, mauvaises rencontres avec des trafiquants d'humains qui se baladent beaucoup dans la région, présence d'une secte. Les pistes sont nombreuses et variées. Il rencontre Elena, une femme intéressée par le beau jeune homme qu'il est. Entre deux rendez-vous, Marc essaie quand même de pousser en avant les pistes qu'il juge prometteuses, mais entre les criminels qu'il dérange, la gendarmerie locale et même son administration de tutelle qui trouve un peu malsain qu'il travaille hors de son cadre de juridiction et en marchant sur les plates-bandes de ses collègues, il est difficile de mener une enquête. D'autant plus que les bandits locaux pourraient avoir la main lourde s'ils le voient trop souvent fouiner derrière leurs dos.
Si l'on est un peu attentif à l'actualité, le titre va déjà dévoiler une grande partie de l'intrigue. Qui plus est les deux premiers chapitres indiquent déjà ce qui risque d'être la solution de l'énigme. Pour le reste, il y a un côté très déclaratif dans le texte : des pistes sont lancées. Le juge fonce sur la première puis quand il voit que ça coince, il passe à la piste numéro deux et ainsi de suite. Comme, en même temps, il tombe amoureux d'une jeune femme qui connait la vérité, ça devrait avancer plus vite. Plus qu'un roman avec suspense ou une enquête, nous avons là une sorte de "téléfilm" comme en fabriquaient il y a bien longtemps Les Dossiers de l'écran pour appuyer les enjeux de société. Certes la cause est intéressante, mais est-il besoin d'écrire un livre comme celui-ci pour la défendre ? L'amateur de romans policiers risque de ne pas y trouver beaucoup d'intérêt. Le lecteur, lui, sortira quelque peu déçu de tout (construction, style, intrigue) à moins d'avoir croisé l'auteur pour approfondir et aplanir ce qui doit l'être.

Citation

T'es vraiment un con, mon pauvre, c'est peu de le dire. Tuer un juge, tu imagines le nombre de flics qu'on aurait aux fesses ? Non, on le laisse là et on cherche un autre col pour faire passer nos négros, c'est pas ça qui manque par ici.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 02 février 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page