Loup y es-tu ?

La piste de la société secrète, digne des bons vieux romans policiers d'Agatha Christie, était partie en fumée – ces intrigues en forme de puzzle appartenaient décidément à des temps révolus - et on se retrouvait dans l'actualité la plus brûlante : le capitalisme postindustriel, la mafia de l'Est, le krach financier des années 90.
Arne Dahl - Misterioso
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 28 octobre

Contenu

Roman - Policier

Loup y es-tu ?

Écologique - Assassinat - Rural MAJ lundi 01 mars 2021

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22,9 €

M. J. Arlidge
Down to the Woods - 2019
Traduit de l'anglais par Séverine Quelet
Paris : Les Escales, février 2021
506 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-36569-551-0
Coll. "Les Escales noires"

Camping sauvage

Nous retrouvons Helen Grace, l'héroïne de M. J. Arlidge, une femme un peu sado-maso dans sa vie privée et commissaire de police hors pair dans le public. Elle a toujours peur pour ses adjoints (et elle a bien raison car l'une d'entre elles va dans cet épisode se trouver en bien délicate posture), et réfléchit beaucoup pour éviter de foncer dans les fausses pistes. Comme l'équipe est la même, le travail stylistique de l'auteur est lui aussi le même : une écriture rapide, nerveuse, constituée de chapitres courts, changeant régulièrement de personnages et présentant en alternance des membres de l'équipe policière, un suspect, le tueur (mais c'est peut-être le même) et une journaliste que les lecteurs des autres romans connaissent comme fouille-merde de première (un cliché efficace du genre). Cela donne du rythme à une enquête assez classique. Loup y es-tu ? nous emmène d'abord dans un camping, où l'on retrouve un jeune homme pendu la tête en bas et transpercé de carreaux d'arbalète. La police penche pour un écoterroriste, disciple de Henry David Thoreau, qui vit caché dans les forêts entourant le camping. En fouillant les bosquets à sa recherche, la police découvre le cadavre d'un poney, lui aussi tué à coup de carreaux. Le tueur se serait-il entrainé avant de commettre son forfait ? Lorsqu'on met à jour une deuxième victime, l'enquête semble partir sur la piste d'un tueur en série. Peut-on être certain que le postulat est bon ? L'enquête, on l'a déjà dit, est de facture classique à l'instar du style de l'auteur : les policiers suivent une piste, cherchent, partent d'un autre côté, essaient de trouver ou de fermer des possibilités, le tout avec la pression des journaux, des politiques et de leur hiérarchie. Le récit de ce volet est plus resserré sur l'enquête et moins sur les difficultés de vie des protagonistes. Loup y es-tu ? offre une lecture appréciable dans une série qui ne révolutionne pas le genre mais qui réussit toujours à capter son lecteur.

Citation

Alors qu'il courait à travers bois, Hudson avait entendu un cri à glacer résonner dans la nuit. Son cœur avait raté un battement. Il était parti en direction du hurlement et avait débouché dans une clairière où deux silhouettes étaient avachies.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 19 février 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page