Relations corses

Le corps fut envoyé à l'I.M.L. qui devait commencer à une réception chez l'ambassadeur, les rochers de chocolat en moins.
Jean-Michel Roche - La Pierre de sang
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 07 décembre

Contenu

Essai - Policier

Relations corses

Politique - Corruption - Insulaire MAJ lundi 01 mars 2021

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 13,5 €

Christian Chatillon
Paris : L'Artilleur, juin 2019
256 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-8100-0889-6

Polyphonies criminelles

S'il est né dans les montagnes et les villages jalonnant la Corse, c'est à partir de Marseille, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, que le "Milieu" corse a pris toute son ampleur. C'est dans la cité phocéenne que se sont croisés d'anciens résistants devenus gangsters, d'anciens collabos devenus résistants, d'anciens policiers devenus gangsters, et une grosse poignée d'aspirants politiciens avec comme seul point commun leur origine insulaire. Et dans le Milieu, cette géographie est au centre de toutes les alliances, de toutes les compromissions. Avec le passionnant Relations corses, Christian Chatillon explore l'histoire trouble de l'ascension commune d'une partie de la classe politique et des clans mafieux de l'île, jusqu'aux plus hautes sphères du pouvoir. Et s'il est de notoriété publique que certains hommes politiques d'origine corse ou au moins méridionales ont souvent flirté avec l'illégalité, le panorama que brosse l'auteur est aussi complet que glaçant. On y découvre comment, depuis la fondation du RPF, le premier parti Gaulliste, truands et nervis corses se sont infiltrés peu à peu dans toutes les arcanes du pouvoir, allant jusqu'à compter maires, députés et même ministres parmi leurs proches et obligés. Comment une alliance improbable entre le maire socialiste de Marseille (Gaston Deferre), des parrains corses et des agents américains au service de la CIA ont œuvré pour éliminer les syndicats d'obédience communiste, tout en posant les bases de ce qui allait être connu comme la French Connection, l'un des plus gros réseaux du trafic de drogue entre l'Europe et les États Unis. Comment le SAC fondé, entre autres, par Charles Pasqua, allait commettre ses multiples exactions et quantité d'assassinats servant le Milieu corse. Comment des cercles de jeux parisiens blanchissant quantité d'argent sale ont constitué une lutte d'influence entre un parrain corse soutenu par la droite et son ancien avocat devenu président entre temps (François Miterrand), comment des maires opposés politiquement, se sont alliés pour mettre en coupe réglée le quartier de la Défense. Et tant d'autres choses... On navigue ainsi de révélation en surprise à mesure que Christian Chatillon, dénoue l'écheveau d'intrigues, de corruption et d'arrangement qui sous-tend la politique française depuis les années 1940. Aux côtés des figures plus ou moins connues du Milieu, dont beaucoup ont connu des fins tragiques, on trouve une brochette de politiciens, d'avocats, d'acteurs en vue et de personnalités médiatiques qui tous, à un moment ou un autre, ont bénéficié de ces dangereuses alliances. Clair et précis, Relations corses n'est pas le genre de livre qui redonne foi dans la politique, mais c'est une lecture nécessaire pour qui veut comprendre la manière dont le système (dys)fonctionne.

Citation

La lutte anticommuniste va bien devenir le prétexte officieux et commode d'un rapprochement des truands et des hommes politiques, qui servira tout bonnement à laver l'argent sale des premiers pour faire tourner le parti des seconds.

Rédacteur: Jean-François Micard lundi 01 mars 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page