Posthumain en série : les détectives du futur

Les jambes ont su aimer autrefois et les roues sont obscènes.
Marie Van Moere - Buckaroo
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 09 mai

Contenu

Essai - Policier

Posthumain en série : les détectives du futur

Anticipation - Enquête littéraire - Artistique MAJ mercredi 07 avril 2021

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Public connaisseur

Prix: 28 €

Hélène Machinal
Tours : Presses universitaires François-Rabelais, novembre 2020
390 p. ; illustrations en couleur ; 21 x 16 cm
ISBN 978-2-86906-737-0
Coll. "Sérial"

Détectives en séries

Apparue au milieu du XIXe siècle, la figure littéraire du détective n'a, depuis lors, cessé de prendre de l'importance et de coloniser le champ de l'imaginaire. Figure récurrente de la fiction policière, il a largement pris ses aises au cinéma et dans les séries télévisées, où il apparaît omniprésent, entre citations et réinventions de personnages connus et créations nouvelles. Depuis quelques années, modernité oblige, on le voit s'hybrider avec les figures de la science-fiction dans des séries qui n'hésitent pas à bousculer les genres. Face à cette déferlante d'enquêteurs posthumains, robotiques ou franchement autres, Hélène Machinal entreprend de questionner le genre dans son très dense et très pointu Posthumains en série : détectives du futur.
Partant du personnage de Sherlock Holmes, sans cesse revisité depuis sa création mais qui semble, dans la série anglaise Sherlock, habité des nouvelles technologies, qui colonisent littéralement l'image, Hélène Machinal nous entraîne à la suite des mondes multiples de Fringe, des revenants de The Leftovers, du cyberpunk de Altered Carbon et de ses personnalités téléchargées, jusqu'aux androïdes du parc de Westworld, aux robots meurtriers de Caprica ou aux dystopies de Black Mirror, et bien d'autres encore. Extrêmement détaillée, son étude, qui traite aussi bien du thème et de la mise en scène des séries que d'épisodes, voire de séquences particulières, n'est pas une lecture aisée et demande une grande attention, ainsi qu'une bonne connaissance de base des séries présentées (ainsi que de l'anglais, car les citations ne sont pas traduites), mais se révèle passionnante pour tout adepte des séries futuristes voulant aller un peu plus loin qu'un simple binge-watching. Attendez-vous à passer beaucoup de temps devant votre écran à voir ou revoir les nombreuses séries évoquées ici.

Citation

Le détective est certes un décodeur ou un déchiffreur, mais il est aussi producteur de sens, instigateur d'un retour à une représentation de la réalité qui serait redevenue cohérente et unifiée là où elle était énigmatique et fragmentée.

Rédacteur: Jean-François Micard mercredi 07 avril 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page