Ex Dei

Je m'arrête toujours à son huitième anniversaire, incapable d'aller plus loin. Le jour de son huitième anniversaire, lorsque nous sommes allés voir le labyrinthe.
Kate Hamer - La Fille en rouge
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange déchu
Max Temple, célèbre psychologue spécialisé dans le démontage des théories complotistes, vient de mourir. ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 03 août

Contenu

Roman - Policier

Ex Dei

Fantastique - Braquage/Cambriolage - Steampunk MAJ lundi 14 juin 2021

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Damien Snyers
Lyon : ActuSF, février 2021
426 p. ; 20 x 14 cm
ISBN 978-2-37686-342-7
Coll. "Les Trois souhaits"

Pas de répit pour les canailles

À Gobhandja, la ville africaine bâtie entièrement en diamant grâce à la magie, l'elfe James et sa complice humaine Mila cambriolent, pour un dernier coup d'éclat, la demeure d'un riche et arrogant bourgeois... et se retrouvent poursuivis par de mystérieux chasseurs. Forcé de quitter la ville, le duo n'a d'autre choix que de retourner à Novy-Krakow où James, pourtant grillé depuis les événements narrés dans La Stratégie des As, espère retrouver Marion, l'immortelle dont il est tombé amoureux. Mais la confrérie d'observateurs de l'Histoire à laquelle elle appartient cache bien plus que ce qu'elle imaginait, et son propre chemin va se trouver jalonné d'embûches et de dangers.
Pour son deuxième roman, l'auteur belge Damien Snyers retrouve les lieux et les personnages de La Stratégie des As, mais également l'ambiance particulière de ce monde où cohabitent humains, elfes et trolls, où la fantasy se teinte de steampunk pour des récits légers reprenant les codes des films et des romans de casses. Sympathiques canailles dans la veine des personnages de Fritz Leiber ou Scott Lynch, James et Mila vivent à cent à l'heure, dans un présent perpétuel, tandis que l'immortelle Marion s'abîme dans la contemplation de l'histoire avec un grand H. Une dichotomie qui fait le charme de ces personnages, mais constitue aussi l'une des faiblesses du roman, qui met trop de temps à croiser des lignes narratives trop disparates. Damien Snyers veut divertir, entraîner ses lecteurs à sa suite dans un tourbillon d'actions, et n'hésite pas à pousser tous les curseurs pour y parvenir : sa fantasy redessine à grand traits colorés le monde connu (une ville de diamants, une magie omniprésente, une ménagerie de races héritées du jeu de rôles), les péripéties s'enchaînent sans grand souci de réalisme, et son style vif ne recule pas devant un parler franchement contemporain (avec des répliques comme : "Allez, fais pas ton ado, accouche."). Pourtant, malgré son insouciance, Ex Dei séduit moins que La Stratégie des As, sans doute parce que Damien Snyers ne creuse pas suffisamment l'univers qu'il a mis en place, qu'il se contente de poser comme un décor. On aurait aimé ralentir un peu, explorer davantage les villes de Gobhandja et Novy-Krakow, pour qu'elle deviennent aussi mémorables que Lankhmar ou Camorr, en savoir plus les Historiens et leur rapport aux événements qu'il raconte. Bref, on aurait aimé que l'auteur prenne davantage son temps au lieu de courir en tous sens à la suite de ses personnages. Ce sera peut-être pour une autre fois, dans un futur roman, car cet univers mérite bien davantage qu'un survol rapide.

Citation

La nuit avait été longue, remplie de rires et d'alcool, de chants et de danses absurdes, comme toutes les autres nuits de l'éternel été de cette ville. Nous dormirions tout le matin, avant de remettre ça le lendemain.

Rédacteur: Jean-François Micard lundi 14 juin 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page