La Geôle des innocents

La liberté. Une putain de liberté dans ce qu'elle avait de plus impitoyable.
Lilja Sigurdardóttir - Piégée
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Nuit tombée sur nos âmes
Wag est un militant de gauche qui participe aux manifs. Mais il a commis un acte délictueux, ce qui le re...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 16 septembre

Contenu

Roman - Thriller

La Geôle des innocents

Ethnologique - Social - Prison MAJ mercredi 04 août 2021

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Ensaf Haidar
Traduit de l'arabe (Arabie Saoudite) par François Zabbal
Paris : Archipel, mai 2021
200 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-8098-4043-8

De l'amour en Arabie Saoudite

Rachwan est arrivé comme chauffeur de maître en Arabie Saoudite. Il y a rencontré la belle Râm, mais cette dernière est divorcée. Ils couchent ensemble et elle se retrouve enceinte. En Arabie Saoudite, c'est compliqué (doux euphémisme) pour une femme non mariée et elle décide d'avorter (ce qui n'est pas beaucoup plus autorisé). Arrêté, le couple est envoyé en prison. Rachwan va y découvrir l'homosexualité subie ou assumée, la trahison, la violence. Surtout, il se rendra compte que Râm, de son côté, n'est pas d'une fidélité exemplaire et a réussi à quitter la prison.
Un résumé court car le récit se concentre sur la vie carcérale du personnage, entrecoupé de détails sur la vie d'autres protagonistes centraux de l'histoire. Le texte oscille entre la description légère d'une société fermée, où la religion stricte provoque des dégâts sur la vie quotidienne et, en même temps, une sexualité débridée comme moyen de contourner les interdits du régime et soupape de liberté. Le récit nous entraîne entre ces deux pôles sans que l'on comprenne bien ce que l'auteur essaie de nous souligner : une société répressive, des ébats sexuels dans la lignée érotique des Mille et une nuits, le fait de réprimer une vie amoureuse classique pour condamner les gens à une homosexualité encore plus interdite mais tolérée, voire encouragée dans les prisons ? Du coup, la description du mode de vie carcéral même s'il présente une ou deux scènes plus fortes, ne donne pas l'impression d'un étouffoir ni la dénonciation que l'on aurait pu attendre de la part de l'épouse d'un opposant qui séjourne dans les geôles saoudiennes, et qui milite activement pour sa libération.

Citation

Par-delà ces vieilles ruelles, la prostitution lugubre et les remugles infects, les aliments périmés, les crimes odieux et la misère insondable, en dépit de tout ce malheur et de toute cette pauvreté, il y a de l'humanité. Il y a des liens sociaux. Il y a une vie belle et simple Là-bas, dans les impasses malodorantes, vivent un millier d'aventuriers.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 04 août 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page