Résurrection

L'héritage d'une existence de cinquante et quelques années tenait dans deux vulgaires sacs plastique qui nous étaient échus. Dont un à jeter dans la poubelle la plus proche.
Alper Canigüz - Une fleur en enfer
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 08 décembre

Contenu

Roman - Thriller

Résurrection

Historique - Ésotérique - Guerre MAJ mercredi 08 septembre 2021

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Jacques Ravenne & Éric Giacometti
Paris : Jean-Claude Lattès, avril 2021
426 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-7096-6691-6

Le suaire et les larmes

1943. Le Reich se porte de plus en plus mal alors que les Russes s'apprêtent à passer à l'offensive après leur victoire de Stalingrad. Pour le Führer, c'est à cause de la quatrième swastika sacrée, désormais entre les mains de Staline après que ses agents aient échoué à s'emparer des trois autres, maintenant détenues par les alliés. Mais l'Anenherbe, cette officine mystique délirante des nazis, n'a pas dit son dernier mot. De plus, un certain Tristan Marcas, l'espion infiltré au sein des SS, considéré mort, vient de réapparaître en Russie. Le Führer va le faire exfiltrer pour lui confier une mission qui pourrait sauver le Reich. Une mission qui le mènera au cœur du Vatican et qui pourrait lui donner l'occasion de retrouver Erika...

Conclusion de la tétralogie "Le Cycle du Soleil noir", cet opus évite difficilement la redite par rapport aux critiques des précédents, tant on peut les considérer comme un seul livre découpé en quatre. On retrouve donc ce mélange d'aventure et de fantastique pleinement assumé basé sur les théories ésotériques fumeuses de la mystique aryenne (bien réelles, celles-ci). Les auteurs font donc partie de l'école James Patterson en multipliant les points de vue à travers un découpage en chapitres très courts. Mais si on espérait un finale en apothéose, on en sera pour nos frais, même si la conclusion est loin d'être totalement décevante. Et puis, on peut difficilement créer un suspense sur le sort final du Reich et des alliés, à moins de donner dans l'uchronie... Reste à voir comment Éric Giacometti et Jacques Ravenne, capables du meilleur comme du (relatif) pire, vont rebondir après cette conclusion à leur saga.

Citation

La foi du cardinal restait plus inébranlable que la voûte du dôme du Vatican. Sans faille, sans aspérité. Dieu existait au plus haut des cieux, il n'en avait jamais douté. Ce qu'il ne comprenait pas, c'était le but de ces souffrances, de ces épreuves.

Rédacteur: Thomas Bauduret mercredi 08 septembre 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page