Le Serment

Un coup sans risque, Tyler. Garanti sur facture. Je sais ce que tu penses. Tu te dis : 'Sid le Foireux va encore m'attirer des emmerdes.' Tu as tort. Promis. Cette fois c'est du tout cuit. On se connait depuis assez longtemps, non ?
Fabien Nury & Brüno - Tyler Cross. Angola
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

G.A.V.
Nous sommes dans un commissariat français. La nuit arrive. Il y a eu dans la cité voisine deux coups de f...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 19 octobre

Contenu

Roman - Policier

Le Serment

Social - Assassinat - Domestique MAJ mardi 05 octobre 2021

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Arttu Tuominen
Verivelka, - 2019
Traduit du finnois par Anne Colin du Terrail
Paris : La Martinière, septembre 2021
430 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-7324-9666-5
Coll. "Onyx"

Passé décomposé

Des enfants à l'école. La vie normale ? Pas tout à fait. Il y a Jari, le maigrichon, souffre-douleur d'autres mais intelligent et amoureux de Henriikka, qui doit aussi s'occuper de sa sœur handicapée ; son ami Antti, plus fort que lui et qui le défend, même si la vie familiale n'est pas drôle non plus pour lui. Face à eux, Rami, un redoublant, fort et violent, qui commande à deux acolytes et fait sa loi dans l'école. Jari était déjà une cible mais comme Rami a perçu l'élan amoureux de Jari et que cet émoi semble être partagé par la jeune fille que lui-même désire, il est encore plus en colère. Cet été-là, la violence va éclater et laisser des traces. Là-dessus, des années ont passé. Jari est devenu inspecteur de police et fait même office de chef le temps que l'ancien commissaire parti en retraite soit remplacé. Il vit une relation devenue difficile avec sa femme et ses deux filles. L'épouse est dépensière et Jari travaille trop, portant le poids du passé. Il envoie alors son adjoint Oskman sur ce qui semble être une enquête banale. Dans un chalet, devenu depuis quelques jours un lieu de beuverie, un participant en a tué un autre. Le mort c'est Rami, devenu "une personnalité bien connue des services de police", et l'assassin est Antti, lui aussi, au parcours chaotique depuis la mort de son père lors de cet été de leur enfance. Même si l'on n'a pas retrouvé l'arme du crime, Oskman se doute bien qu'Antti est l'assassin. Jari se souvient du passé et veut aider Antti. Mais jusqu'où sera-t-il prêt à aller ? Et Oskman qui se doute de quelque chose le coincera-t-il ?

Le récit d'Artti Tuominen s'ouvre, non par sur l'enquête, mais sur une scène où les deux garçons enterrent une "capsule temporelle", un message dédié à leur amitié. Il se ferme de même avec l'ouverture de la capsule des années plus tard, chacun des adultes le faisant séparément. C'est donc bien l'histoire d'une amitié qui résiste à tout, aux ennemis, aux faux bonds, même au temps qui fait que les gens s'éloignent, même à la culpabilité des uns et au fait que Jari pourrait y perdre son métier et sa famille. L'intrigue qui alterne le passé et le présent, nous faisant imperceptiblement glisser de l'un à l'autre, est somme toute classique, mais elle acquiert ici un sens précis, fort et prenant. Le personnage central "coincé" entre son quotidien actuel et les fidélités, les liens du passé, est décrit de manière minutieuse et crédible, créant ainsi un roman réussi, qui sait faire la part belle entre les scènes d'action et les moments plus nostalgiques.

Citation

Le costaud commence : 'Je promets et je jure que quoi qu'il arrive, qu'il y ait la guerre ou la peste, nous déterrerons ensemble dans vingt-sept ans ce que nous avons caché aujourd'hui.'

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 05 octobre 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page