Leur domaine

Si je peux me permettre ce trait d'humour pour finir, l'idéal serait d'avoir dans son portefeuille un nombre important d'œuvres d'un jeune artiste, achetées à bas prix, et d'être certain qu'il mourra dans très peu d'années.
Henri Bonetti - Spéculations sur la mort d'un artiste
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 02 décembre

Contenu

Roman - Thriller

Leur domaine

Social - Assassinat - Rural MAJ jeudi 28 octobre 2021

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Jo Nesbø
Kongeriket - 2020
Traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier
Paris : Gallimard, septembre 2021
636 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-07-289611-8
Coll. "Série noire"

Rural et brutal

À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus que grâce aux rares touristes de passage depuis que la nationale l'évite. Un quotidien morne, mais qui convient bien à ce solitaire depuis la mort de ses parents dans un accident de voiture. Le retour au pays de son frère Carl, revenu du Canada avec un projet pharaonique d'hôtel-spa de haute montagne censé redonner vie à la ville, va venir secouer cette routine. Parce que Carl, l'ex-enfant chéri de la ville, est loin de jouer cartes sur table, et parce qu'il est des secrets que même les hivers les plus rigoureux ne peuvent dissimuler à jamais, et que, comme vont le découvrir les frères Opgard, les péchés des pères finissent toujours par consumer les fils.

Auteur universellement couvert de lauriers pour les aventures débridées et rythmées de son héros Harry Hole, le Norvégien Jo Nesbø, est également, et il l'a déjà prouvé par le passé, capable de dresser des ambiances bien plus étouffantes, de jouer sur des cordes plus retenues mais tout aussi sensibles. Et si, dans ce domaine, sa relecture en noir de Macbeth était une réussite, Leur domaine se pose comme un aboutissement. Car Jo Nesbø est passé maître dans l'art de dessiner en quelques traits des personnages qui, partant d'archétypes connus (ici l'escroc sympathique, la brute bourrue, la femme fatale, le tueur à gages, soit tous les codes du roman noir à l'américaine), les réinvente à la lumière d'un patelin de Norvège, perdu dans les montagnes. Mais s'il y a de l'Amérique, et même du western dans Leur domaine, il y a aussi beaucoup de tragédie antique. Unis par un sombre passé familial, et une faute inexpiable, les deux frères n'ont d'autre choix que de s'enfoncer toujours plus profondément, vers un destin écrit d'avance.

Pour en arriver là, Jo Nesbø prend son temps, celui de créer de toutes pièces une communauté rurale, unie dans l'adversité malgré des différends datant parfois de plusieurs décennies, décidés à croire que l'un des leurs peut réellement sauver leur village. Et après tant de pages passé en leur compagnie, à vivre avec eux hivers et dégels, on ne peut qu'être pris aux tripes par un dénouement aussi inéluctable que déchirant.
Sombre, atmosphérique, âpre comme la nature locale et le tempérament de ses habitants, ce superbe roman de destin familial ne sera sans doute pas le plus vendeur de la star du polar norvégien. Mais il nous apparaît pourtant comme son plus noir et son plus beau.

Citation

Pendant quinze ans, j'avais vécu ici seul,mais c'était donc terminé. Quelque part dans les nuages grondait un moteur VS. La proximité du bruit indiquait qu'il avait dû franchir le virage du Japon, au milieu de la côte.

Rédacteur: Jean-François Micard jeudi 28 octobre 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page