La Trilogie hambourgeoise

La petit bohémienne lève brusquement son bras armé, comme pour mimer le recul du pistolet. Les corneilles quittent les lignes à haute tension.
Luca Poldelmengo - L'Homme noir
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 02 décembre

Contenu

Roman - Policier

La Trilogie hambourgeoise

Historique - Guerre - Urbain MAJ lundi 22 novembre 2021

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 23,9 €

Cay Rademacher
Traduit de l'allemand par Georges Sturm
Marcinelle : Dupuis, novembre 2021
1102 p. ; 19 x 13 cm
ISBN 978-2-7024-5091-8
Coll. "Les Intégrales"

Intégrale bienvenue

Nous sommes en Allemagne, plus précisément à Hambourg (ce que les lecteurs perspicaces auront déduit du titre de l'anthologie), juste dans les années qui ont suivi la Deuxième Guerre mondiale. Dans un décor de ruines, où le marché noir est florissant et les conditions de vie difficiles, la ville sous contrôle anglais essaie de revivre. La situation est complexe : présence de l'occupant, épuration (plus ou moins réussie) des anciens nazis, masse de réfugiés, que ce soit des enfants et adolescents qui vivent en bandes de rapines diverses et de la prostitution, des Allemands qui ont réussi à fuir l'est du pays, livré aux "brutes" russes, et retour des prisonniers de guerre. Nous allons suivre les enquêtes de Frank Stave, un policier qui n'a pas collaboré avec les nazis, mais qui s'en veut cependant de son abstention et de son manque de courage. Son épouse est décédée dans un bombardement, son fils, jeune nazi endoctriné, a été fait prisonnier sur le front russe et l'on ne sait quand il reviendra. Il doit mener ses enquêtes avec certains collègues qui n'ont pas forcément eu un comportement " honnête". Parmi eux, un certain Donnecke qui a été par le passé chargé de missions d'arrestation et de tortures pour la Gestapo et qui a semblé y prendre un certain plaisir. Il travaille avec sa secrétaire, dont le mari a disparu sur le front.

Au début de la trilogie, Frank Stave est mis en contact avec James Mac Donald, un agent spécial anglais qui lui peut ouvrir des portes et travaille aussi avec le procureur Ehrlich, un juif qui a fui avant la guerre et qui revient avec l'idée de rendre la justice. Nous allons donc suivre trois enquêtes qui sont sensibles, dans la mesure où elles peuvent remettre en cause des Allemands qui sont passés entre les mailles du filet de l'épuration, des gens sur lesquels s'appuient les Anglais pour gouverner ou pouvant provoquer des frictions avec l'allié américain. Lors de ces trois enquêtes, Frank Stave sera confronté à un amour naissant, mais difficile, avec une aristocrate qui a pu fuir les régions orientales, au retour de son fils, aux amours de sa secrétaire avec l'officier anglais, ce qui va poser problème, lorsqu'elle découvre à la fois qu'elle est enceinte et que son mari revient, avec une jambe en moins. Ces trois enquêtes vont permettre de présenter la vie quotidienne dans une ville en ruines, avec ceux qui arrivent à s'en sortir et les autres, avec la débrouille de chaque instant, avec les multiples difficultés (chaleur écrasante alors que l'on manque d'eau, froid si vif que les fenêtres gèlent à l'intérieur, nourriture manquante, abris de fortune, tensions entre légalité et survie, restes du nazisme qui polluent l'ambiance...).

Dans la première, c'est la découverte d'une femme, inconnue, retrouvée nue dans les ruines d'un immeuble qui commence l'enquête. Lorsqu'un deuxième corps est retrouvé nu, puis un troisième (tous aussi inconnus), mais pas forcément du même âge et du même sexe, l'enquête se complique. Les autorités anglaises surveillent l'affaire, car elles ont peur que la panique se développe autour d'un tueur en série. Dans le deuxième, c'est un adolescent découvert poignardé sur une bombe non explosée qui va permettre à Frank Stave d'enquêter autour des enfants et adolescents qui vivent seuls et se débrouillent comme ils peuvent. C'est aussi l'occasion de voir une usine fabriquant des vaisseaux et autres sous-marins qui doit être bradée aux Russes. Enfin, le troisième volet commence avec la découverte d'un cadavre qui traîne dans les ruines depuis deux ans. Autour de lui, des restes d'œuvres d'art, de l'art dégénéré dénoncé par les nazis. Qui peut être l'assassin et pourquoi Donnecke qui s'occupe de l'affaire n'a pas l'air de travailler beaucoup dessus ?

Le mélange entre l'arrière-plan historique, les descriptions réalistes de la vie quotidienne et des actions des personnages, répondent bien avec des intrigues menées de manière intelligente, dont la raison est justement dans l'évocation historique et l'état de l'Allemagne juste après la Deuxième Guerre mondiale. Ce recueil, à un prix qui le rend accessible, est l'occasion pour ceux qui n'auraient pas lu les trois livres séparément lors de leur première parution de s'offrir une fresque historique dans la lignée des œuvres de Philip Kerr et de Romain Slocombe par un auteur autrement investi.

NdR - L'anthologie comprend : L'Assassin des ruines (Der Trümmermörder, 2011), L'Orphelin des docks (Der Schieber, 2013) & Le Faussaire de Hambourg (Der Fälscher, 2013).

Citation

Il a un peu de temps devant lui et se dirige donc vers Harvestehude, un quartier réquisitionné par les Britanniques : des maisons de la Gründerzeit, des rues entretenues, le calme. S'il ne pleuvait pas, l'inspecteur principal aurait même osé un sprint, mais il ne fait pas confiance aux freins de sa Gazelle.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 22 novembre 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page