Pulps !

- On trouve souvent des cadavres dans le fleuve. - La menace ne m'effraie pas. - Je ne vous menace pas. Je veux vous sauver la vie.
George Sherman - Le Barrage de Burlington
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Carré des indigents
Pour nos lecteurs les plus jeunes, rappelons que le carré des indigents est l'endroit dans un cimetiè...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 28 janvier

Contenu

Essai - Policier

Pulps !

Enquête littéraire MAJ jeudi 09 décembre 2021

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 26,9 €

Francis Saint-Martin
Montélimar : Les Moutons électriques, novembre 2021
318 p. ; illustrations en couleur ; 21 x 17 cm
ISBN 978-2-36183-758-7
Coll. "Bibliothèque des miroirs"

Garanti 100 % pulpe !

Le Shadow, Doc Savage, le Spider, Zorro, The Avenger, Tarzan, Conan... autant de héros cultes de la fiction populaire qui ont vu le jour dans les pulps, dans cet âge de papier où, entre la fin du XIXe siècle et la Seconde Guerre mondiale, des centaines de titres à l'existence parfois éphémères se disputaient la place sur les étalages des kiosques à journaux américains. Sous des couvertures voyantes et colorées et des titres riches en superlatifs comme "Wonder", "Amazing", "Thrilling" des centaines de récits écrits à la chaîne par des auteurs souvent dissimulés sous des pseudonymes partagés alignaient les aventures trépidantes sur un papier non traité de mauvaise qualité qui valut leur nom générique aux pulps (pour la pulpe de papier dont ils étaient constitués). Conçues pour être éphémères, ces innombrables revues ont néanmoins été le berceau de toute la science-fiction et du polar qui allaient suivre (mais également du western, de la romance, des récits d'aventure ou de sport), et ont fini par gagner une importance historique que peu des protagonistes d'alors, des écrivains sous-payés aux éditeurs margoulins pouvaient supposer.

Aujourd'hui collectionnés et étudiés, les pulps ont fait l'objet de plusieurs ouvrages de références aux États-Unis, mais jusqu'à présent d'une seule monographie en France : Les Pulps, éditée en 2000 chez Encrages et dont la quasi-totalité du tirage disparut dans l'incendie de l'entrepôt de son distributeur, aujourd'hui enfin réédité chez Les Moutons Électriques. Plus qu'à une simple réédition, c'est en fait à une véritable réécriture que s'est livré Francis Saint-Martin, collectionneur et référence incontournable de la littérature populaire dont la bibliothèque personnelle avoisine les deux cent mille titres. Augmenté de quatre chapitres, dont une brillante étude générale de l'histoire du support, Pulps ! est sans doute le seul ouvrage dont vous aurez besoin sur le sujet. En plus de trois cents pages richement illustrées (même si, et ce serait le seul bémol que l'on pourrait ajouter, l'illustration, quoique magnifique, n'a fréquemment aucun rapport avec le texte qu'elle côtoie dans certains chapitres), cet essai vous apprendra tout sur la naissance des pulps, leurs ancêtres les dime novels, leur vie foisonnante et leur extinction avec l'avènement du livre de poche, une existence accompagnant les trépidations de la vie, sociale et culturelle, des États-Unis, avant de zoomer sur l'un des éditeurs les plus marquants de l'époque, l'indispensable Street & Smith. Passionnant, ce voyage dans le temps se double également d'une présentation détaillée des plus importants héros de la pulp culture et de leur parcours éditorial, des destins littéraires inédits pour des figures tragiquement oubliées de nos jours mais dont on récolte encore les fruits dans la création contemporaine.

On savait déjà, de part son étude sur La Science-Fiction en France dans les années 1950, que Francis Saint-Martin maîtrisait en profondeur l'histoire des littératures de l'imaginaire, Pulps ! achève de le poser en conteur passionnant, à l'érudition sans faille, retraçant avec soin une ère vibrante de créativité et d'invention. Gageons que ce magnifique essai est le prélude à une redécouverte publique de ce pan négligé de la littérature.

Citation

Sous les couvertures bariolées des pulps, on publia massivement des histoires dans tous les genres imaginables. Du western au fantastique, ou de la science-fiction à l'aventure. Sans oublier les histoires à l'eau de rose ou des énigmes policières...

Rédacteur: Jean-François Micard jeudi 09 décembre 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page