Appartement 816

On s'occupait de notre grève, c'était ce qui paraissait le plus important pour tout le monde, et pendant ce temps-là, eux, ils trempaient dans des histoires tellement sinistres qu'ils ont été tués à cause de ça.
Cornelius Lehane - Les Fantômes du vieil hôtel
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 28 novembre

Contenu

Roman - Noir

Appartement 816

Anticipation - Huis-clos - Médical MAJ lundi 17 janvier 2022

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 14,9 €

Fièvre du confinement

Depuis trois ans, le pays vit en confinement total, entre Isolement Général Total et Isolement Général Semi Partiel suite à une terrible épidémie. Les concitoyens sont ravitaillés par drones, et commandent toutes leurs fournitures par Internet. Comptable, Didier Martin passe son isolement à écrire son journal partout et surtout sur les murs. Il a le temps depuis qu'il s'est occupé de sa femme Karine et de son fils Jérémy, trop indiscipliné à son goût. Il ne lui reste plus que ce maudit chien pour avoir la paix avec ses poissons exotiques. Sauf si la réalité le rattrape...

L'idée d'une nouvelle collection de romans noirs transgénériques, surtout dirigée par les fondateurs de l'association Fondu au Noir, ne peut qu'allécher tout le monde à k-libre, où l'on apprécie le mélange de genres. En revanche, il est difficile de résumer sans déflorer ce court roman (enfin, selon les critères actuels) uniquement composé de ces "flots de conscience" chers à James Joyce. Le critique salonnard évoquera American Psycho, une des dix références à sortir d'un ton négligent (à défaut de l'avoir lu, puisqu'il n'y a pas grand rapport), mais on pensera plutôt à ces nombreux portraits d'un monstre ordinaire remontant au Conformiste d'Alberto Moravia, voire le plus humoristique Paranoïa écrit, ou plutôt signé par Cyzia Zykë, dans lequel un écrivain en herbe était amené à exécuter les divers habitants frappadingues de son immeuble, roman bien oublié. On sent le métier chez Olivier Bordaçarre dans la façon précise dont il distille les informations dans le cours d'un récit qui a l'élégance de ne pas étirer son propos jusqu'à une conclusion à la fois logique et glaçante. Pas de quoi révolutionner le genre, mais un bel exercice sur thème imposé.

Nominations :
Prix des lecteurs de Villeneuve lez Avignon 2022

Citation

Comme chaque jour, le drone a stationné devant l'immeuble pour diriger les opérations d'aération des habitations. Au signal sonore, les locataires, à tour de rôle, sont invités à ouvrir les fenêtres pendant dix minutes. Ces précautions sont indispensables pour l'assainissement des intérieurs. Sans drone, des gens n'ouvriraient jamais leurs fenêtres, ou alors n'importe quand et dans n'importe quelles conditions. La France est un pays d'irresponsables.

Rédacteur: Thomas Bauduret lundi 17 janvier 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page