La Tour maudite des Templiers

De sa voiture, le tueur assista à l'embrasement rapide de la maison, puis démarra. Son véhicule explosa sans qu'il eût le temps d'en être surpris. La théorie des dominos. Une camionnette, garée quelques mètres plus loin, démarra à son tour. Sans exploser.
Maurice Attia - Couleurs de la vengeance
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Vestibule des lâches
Dans le final du Vestibule des lâches, on apprend que l'un des personnages a découvert une fresque pr...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 22 mai

Contenu

Roman - Thriller

La Tour maudite des Templiers

Historique - Religieux - Tueur à gages MAJ mercredi 26 janvier 2022

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Barbara Frale
La Torre maledetta dei Templari - 2020
Traduit de l'italien par Michel Musolino
Paris : Le Cherche midi, janvier 2022
362 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-7491-6831-9

Le Roi, le Pape et le tueur à gages

Nous sommes au tout début du XIVe siècle. Plus exactement en 1302. Philippe le Bel essaie désespérément de lutter contre les dettes qui accablent le royaume de France. Pour ce faire, il est prêt à tout. Aussi n'hésite–t-il pas à envoyer son tueur à tout faire éliminer des témoins qui pourraient révéler quelques unes de ses malversations financières susceptibles de mettre en péril le royaume. Il se prépare même à attaquer la ville de Florence qui aurait des réserves d'or conséquentes. Le pape et l'un de ses protégés, Arnaud de Villanova dit le Catalan, qui possède des connaissances alchimiques dont il a déjà fait bénéficier le roi avant de devoir quitter le royaume, sont inquiets et envoient un jeune écrivain du nom de Dante, comme émissaire. En parallèle, un orfèvre du roi, pourchassé par le tueur royal, parvient à se réfugier dans l'enceinte des Templiers au plein cœur de Paris. Les Templiers vont le protéger mais est-ce parce qu'eux-mêmes ont des secrets ou parce qu'il pourrait être une arme contre les prétentions royales ?

Ce roman de l'historienne italienne Barbara Frale est sans doute le début d'une série ou au moins d'un diptyque car toutes les questions posées ne seront pas entièrement résolues. Ou alors, est-ce un titre unique où l'auteure, spécialiste de cette période, ne cherche pas à donner les pistes mais explore des possibilités dont la plupart des lecteurs avertis ont déjà vu les conséquences dans la saga des "Rois maudits". Toujours est-il que le roman soulève des lièvres, alterne les aventures de différents protagonistes (où les Templiers restent relativement en retrait) pour proposer une évocation forte et violente de ce début de siècle. Alchimistes, intrigues de cours - royale ou papale -, mélange entre les envies personnelles et les besoins de l'institution que chacun défend, tire à hue et à dia les éléments de cette histoire. En fond, ceux qui ont étudié un peu la période retrouveront des personnages connus, des faits dont ils avaient connaissance (la rumeur et réalité de Philippe le Bel comme faux monnayeur, ici relayée par une façon particulière qu'il aurait eu de truquer les comptes pour soustraire une part de l'argent de l'Église) et des représentations que nous avons de l'époque (intrigues entre sexe et pouvoir, besoin constant d'argent des nobles pour maintenir leur rang au détriment du pays dont ils ont la charge, Templiers aux mœurs religieuses et humaines complexes) pour constituer un récit, plus historique que délivrant des thématiques secrètes, alchimiques, démoniaques, comme d'autres auteurs évoquant les Templiers. La Tour maudite devrait plaire aux lecteurs qui apprécient beaucoup l'approche historique romancée. Les autres trouveront cependant peu de nourriture à leur soif de récits noirs ou de tentatives d'explication des secrets de l'ordre des Templiers.

Citation

Il marchait depuis des jours comme un sac de matière inerte, ligoté et bâillonné, tiré à grand-peine par cette horrible bête plus grande qu'un cheval, bossue, surchargée de fardeaux et d'une puanteur révoltante.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 26 janvier 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page