Reine rouge

C'était ce susurrement continu, accompagné d'un vague sourire d'excuse, la laideur choquante de ce corps lourd et tronqué, à l'abdomen ballonné, cette tête affaissée tournée vers elle dans un effort de politesse, qui empêchait Therese d'écouter.
Patricia Highsmith - Carol
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Vestibule des lâches
Dans le final du Vestibule des lâches, on apprend que l'un des personnages a découvert une fresque pr...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 22 mai

Contenu

Roman - Policier

Reine rouge

Enlèvement - Vengeance - Whodunit MAJ mercredi 02 mars 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,9 €

Juan Gómez-Jurado
Reina roja - 2018
Traduit de l'espagnol par Judith Vernant
Paris : Fleuve, janvier 2022
490 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-265-15534-3
Coll. "Fleuve noir. Thriller"

Lutte d'esprits supérieurs

Jon Guttériez est flic. Inspecteur. Mais il est humain, trop humain, et il a décidé d'aider une prostituée en se débarrassant de son mac. Tombé dans un traquenard, il se retrouve mis à l'écart. C'est alors, qu'il est contacté par un certain "Mentor". Ce dernier lui demande de faire revenir au travail une certaine Antonia Scott. Qui est cette femme ? Eh bien, c'est la femme au plus fort QI d'Espagne. Spécialisée et entrainée, elle est capable de comprendre et d'anticiper les coups des tueurs. Elle est la pièce maîtresse d'un service hyper secret et fonctionnant au niveau européen. Mais, lors d'un combat, un mystérieux super-tueur a flingué et laissé dans le coma son mari. Depuis, elle traîne dans son appartement, regardant son mari, dans son lit. Mais l'inspecteur Jon Guttériez va parvenir à la convaincre. Des affaires mystérieuses troublent l'Espagne. Un étrange ravisseur a enlevé des enfants de personnes riches. Pourtant, il ne semble pas demander de rançons et la première personne kidnappée vient d'être retrouvée, morte, vidée de son sang, dans la maison de ses parents. Actuellement, une deuxième jeune fille a été enlevée et un groupe de policiers soupçonne le chauffeur de la victime d'être complice. Mais Jon Guttériez et Antonia Scott découvrent le corps du dit chauffeur et soupçonnent que la "rançon" demandée n'est pas financière mais liée à d'autres éléments. Comme dans beaucoup d'affaires de ce type, il est bien dommage que les familles des victimes se taisent. Et surtout, Jon Guttériez et Antonia Scott ne savent pas dans quelles angoisses et horreurs, ni à quel piège méthodiquement mis en place, ils sont confrontés.

Voici donc le début d'une nouvelle série en trois volets de l'écrivain et journaliste espagnol Juan Gómez-Jurado. Et qui devrait mettre en scène deux intellectuels qui s'affrontent, l'un dans le camp de la police, l'autre dans celui du crime. Reine rouge est une première occasion de présenter les personnages : des policiers à part, un couple prêt à tout pour gagner, y compris des entorses avec la loi, engagés dans une lutte. L'ensemble est mené avec soin et avec une description forte des scènes d'action (notamment un chapitre sanglant sur les résultats d'une explosion ou un final dans les souterrains du métro), un soin également apporté aux personnages secondaires qui soulignent et renforcent le suspense et l'angoisse (ici, l'histoire est aussi, par moments, racontée, par la personne enlevée). L'ensemble ouvre une série qui vise l'adaptation et qui méritera que l'on se penche sur la suite, afin de voir si nos premières bonnes impressions se renforcent. À suivre !

Citation

Ce n'est pas un voisin : elle reconnaitrait sa façon de monter l'escalier. Ni un livreur, c'est dimanche. Qui que ce soit, Antonia est certaine qu'il vient la chercher. Et ça la contrarie encore davantage.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 02 mars 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page