Pendez-moi haut et court

Tu te souviens, Domi, je t'avais parlé de lui. C'est mon pote de la mondaine, celui qu'on surnomme la madone des squares.
Dom Dayau - Toilettes de flic
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 04 juillet

Contenu

Roman - Noir

Pendez-moi haut et court

Hard boiled - Vengeance - Gang MAJ mardi 29 mars 2022

Note accordée au livre: 5 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 8,15 €

Geoffrey Homes
Build My Gallows High - 1946
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Minnie Danzas, François Gromaire
Paris : Rivages, mai 1990
218 p. ; 17 x 11 cm
ISBN 978-2-86930-365-3
Coll. "Noir", 93

Un piège peut en cacher un autre

New York. Milieu des années 1930. Peter Markham est un détective privé qui sait qu'il n'aurait pas dû aller à la recherche de Mumsie McGonigle, la maîtresse du malfrat Whit Sterling, partie avec cinquante-six mille dollars après lui avoir tiré une balle dans le buffet (il va s'en remettre). Dix ans plus tard, alors qu'il vit sous le nom d'emprunt de Red Bailey dans une petite ville paumée, qu'il tient une station service avec l'aide du Kid, un jeune muet, et qu'il envisage une relation sérieuse avec Ann, de vingt ans sa cadette, le passé refait surface en la personne de Stefanos et de son .38 à canon court. Sefanos dit Le Grec l'oblige à aller à la rencontre de Guy Parker, un ancien flic pourri, qui va le faire chanter pour l'obliger à effectuer pour lui un petit travail à New York. Sauf que ce petit travail, outre son lot de cadavres, va se révéler une machination pour le faire plonger. La vengeance est un plat qui se mange froid, et pour Whit Sterling c'est encore plus vrai. Red Bailey comprend à temps, parce qu'il a toujours son étoffe d'enquêteur, qu'il est victime d'un piège. Il fait le nécessaire pour s'en sortir, mais il sait qu'il va devoir affronter la police et les hommes de Whit Sterling. Alors, il va les emmener sur son terrain. Revenir dans la ville où il a tenté de refaire sa vie. C'est là-bas que tout finira d'une manière ou d'une autre avec l'aide du Kid et le soutien d'Ann.

Archétype du détective hard boiled solitaire, Peter Markham croise la route d'une femme fatale, Mumsie McGonigle, qu'il retrouve assez facilement au Mexique avant d'avoir une liaison avec elle. Liaison qui le poussera à trahir ses principes et sa probité, et surtout à éliminer (accidentellement) son associé un peu plus tard. Liaison basée sur un mensonge et qui aboutira à une autre trahison : celle de Mumsie. Le romancier américain Geoffrey Homes, connu à Hollywood sous le nom de Daniel Mainwaring, nous raconte ici une histoire réaliste, tordue et implacable, dont il prend un malin plaisir à déstructurer la chronologie et la narration pour nous délivrer les éléments importants au compte-goutte. Surtout, il étoffe son intrigue avec des personnages secondaires qui ont du corps à l'instar de Jim Caldwell, un garde forestier amoureux d'Ann, ou du Kid. Et puis, il maîtrise les ressorts du roman noir avec un final complexe et somme toute logique. À noter que le roman fera l'objet d'une adaptation de légende pour la RKO en 1947 par Jacques Tourneur avec Robert Mitchum, Jane Greer et Kirk Douglas sous le titre La Griffe du passé (Out of the Past).

Citation

Red avançait toujours, Fisher recula jusqu'au mur, ses yeux porcins dilatés par la peur. Il passa la langue sur ses lèvres épaisses et braqua son revolver sur Red. Bientôt, les deux hommes luttaient en corps à corps pour la possession de l'arme. Quand Fisher appuya sur la détente, le canon était braqué dans la mauvaise direction.

Rédacteur: Julien Védrenne mardi 29 mars 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page