Le Botaniste

L'histoire de l'humanité n'était rien d'autre qu'une succession [...] de mensonges savamment construits.
Arnaldur Indridason - Opération Napoléon
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Vestibule des lâches
Dans le final du Vestibule des lâches, on apprend que l'un des personnages a découvert une fresque pr...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 22 mai

Contenu

Roman - Thriller

Le Botaniste

Écologique - Drogue - Prise d'otage MAJ vendredi 15 avril 2022

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,5 €

Jean-Luc Bizien
Paris : Fayard, mars 2022
462 p. ; illustrations en noir & blanc ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-213-72118-7
Coll. "Noir"

La plongée d'Icard

Une ONG écologiste a décidé d'intenter un procès à McKenzie-Huang, l'un des milliardaires les plus impliqués dans la destruction de la forêt amazonienne. Cet homme emploie même une armée de mercenaires dirigée par Radford pour liquider les tribus indigènes ou les opposants à ses projets. D'ailleurs, des années plus tôt, ses hommes ont anéanti un village, tuant William Icard, un botaniste venu chercher des plantes médicinales ainsi que son fils. Sa femme et sa fille ont pu s'enfuir et ont changé de nom pour éviter des représailles. McKenzie-Huang se rend donc au tribunal mais il est plutôt serein car il a déjà prévu son coup en exerçant diverses pressions sur quatre membres du jury, ce qui lui assure une majorité pour ressortir blanchi de toute accusation. Mais un avocat de la partie adverse fait exploser son plan en dévoilant que des jurés ont été soudoyés. À tout hasard, le juge fait protéger tous les membres du jury dans un hôtel en attendant d'en savoir plus. Là se trouvent Joan Peabody et sa fille Florence pour une conférence, qui sont ni plus ni moins que les deux rescapées du massacre précédemment évoqué. Pendant la nuit, des hommes enlèvent les quatre membres du jury qui avaient été soudoyés et prennent en même temps Florence. De fait, ils ont été envoyés par William Icard car ce dernier n'est pas mort. Il a été sauvé par un parrain des cartels de la drogue qui a entrevu une réorganisation de ses activités en investissant dans les produits bénéfiques pour la santé que le botaniste a trouvés. Et notre botaniste a prévu une sorte d'émission de téléréalité dans laquelle les quatre jurés découvriront les beautés de la nature amazonienne et ainsi seront les meilleurs porte-paroles de la cause écologiste. Bien évidemment, les hommes du FBI et ceux du consortium destructeur partent pour l'Amazonie afin de retrouver les otages, et de faire cesser les émissions qui ébranlent les spectateurs...
Tout ceci est au départ un film, Poumon vert et tapis rouge, basé sur des connaissances scientifiques, et qui sort en DVD et VOD en même temps que cette novélisation. L'auteur est bien connu des amateurs de récits policiers, et il s'est glissé dans cette intrigue pour écrire un thriller quelque peu manichéen, mais qui s'appuie sur des faits véridiques. On peut être surpris de la volonté écologiste - et capitaliste du cartel de la drogue -, mais les dégâts des groupes capitalistes et les attaques contre les indigènes sont des réalités inévitables. Jean-Luc Bizien arrive à écrire une histoire qui tient la route et à raconter des personnages crédibles, à faire passer les éléments de la beauté amazonienne au sein d'un exercice contraint, avec brio.

Citation

Les services de sécurité durent faire écran pour les soustraire à la foule des journalistes, que des centaines de badauds avaient rejoints après l'annonce du retour au pays des jurés - ces hommes et ces femmes dont ils avaient pu suivre en direct la vie au sein de la forêt primaire, ces citoyens américains rendus célèbres par la magie du Net, qui étaient passés en une poignée d'heures de l'anonymat à une célébrité planétaire.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 15 avril 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page