Il était un petit navire

Je ne te donne pas quinze jours pour te rouler par terre en me suppliant de te faire sortir d'ici.
Joël Callède & Gihef - Haute sécurité : les nouveaux maîtres (cycle 2, volume 2)
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Vestibule des lâches
Dans le final du Vestibule des lâches, on apprend que l'un des personnages a découvert une fresque pr...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 22 mai

Contenu

Roman - Thriller

Il était un petit navire

Huis-clos - Terrorisme - Maritime MAJ mardi 26 avril 2022

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 14 €

Jack Narval
Orléans : Pavillon noir, septembre 2021
334 p. ; 20 x 12 cm
ISBN 978-2-36799-017-0

Démons migratoires

Pierre est un migrant. Un chrétien d'Orient qui a failli mourir sous les coups des fanatiques de Daech. Il est passé entre les mains de dangereux personnages, mais a finalement réussi à fuir. Malgré des bagarres avec des passeurs, il a enfin obtenu une carte d'identité française (fausse), ce qui lui permettra de passer les barrières et d'embarquer sur un ferry. Il croit avoir fait le plus dur de son trajet et se prend même à rêver en voyant une jeune passagère, une étudiante partie en Angleterre avec des amis pour des vacances. Un regard entre eux deux et c'est l'amour qui débute. Assis tranquillement dans les fauteuils, entre les groupes qui se promènent, boivent, prennent l'air ou vomissent, Pierre pourrait se reposer quand il aperçoit soudain passer un passager qui attire son œil. Il vient de reconnaitre un des chefs tortionnaires qui s'est occupé de lui des années plus tôt dans les geôles moyen-orientales. Mais Pierre commence à se poser quelques questions. Et parmi elles celle de savoir si ce dernier est lui aussi sur ce bateau pour fuir un passé et se construire une nouvelle vie en Angleterre ou parce qu'il prépare un coup fourré. Dans le doute, il se décide à le suivre. Mais ce dernier qui, lui, semble l'avoir reconnu envoie l'un de ses hommes pour faire une contre-filature. À présent, il en est sûr, ces ennemis sont sur le bateau pour poursuivre une attaque terroriste d'envergure. Avec l'aide de sa nouvelle amie, il va tenter de s'y opposer. Mais est-ce possible face à des hommes si déterminés ?

Le roman de Jack Narval se tourne plus vers le thriller, centré autour d'un personnage qui doit faire face à des ennemis supérieurs en nombre et en force, et qui essaie de changer la direction des choses. S'ouvrant sur une scène noire, très personnelle, autour des difficultés des migrants, le roman devient rapidement un huis-clos spécial : nous sommes sur un ferry en pleine mer entre les deux côtes peuplé de terroristes, de membres d'équipage dont on en sait quelle loyauté ils suivent et des passagers, entre touristes et travailleurs (des camionneurs par exemple). La trajectoire des deux personnages centraux et leur rapport amoureux sont au cœur d'une histoire rythmée et tendue vers sa résolution, sautant de blessures en fuites, de bagarres et de courses pour un résultat captivant.

Citation

L'ange blond pénétra à son tour dans le salon. Alors que le matelot avait traversé l'espace sans s'intéresser aux passagers. Les yeux clairs et froids de l'homme scrutèrent toute la salle de repos. Le changement de tenue de Pierre suffirait-il à le camoufler ? Il monta plus haut le magazine devant son visage.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 26 avril 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page