Mort en pleine mer

Ça ne peut pas être une affaire de braconniers, dis-je en pensant aux engins que j'avais pris dans le coffre de la Toyota jaune et aux moignons de doigts de l'homme agrippés à mon bras. C'est impossible.
James Crumley - La Danse de l'ours
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Vestibule des lâches
Dans le final du Vestibule des lâches, on apprend que l'un des personnages a découvert une fresque pr...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 27 mai

Contenu

Nouvelle - Policier

Mort en pleine mer

Social - Disparition - Assassinat MAJ jeudi 05 mai 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Andrea Camilleri
Morte in mare aperto - 2014
Traduit de l'italien (Sicile) par Serge Quadruppani
Paris : Fleuve, novembre 2021
302 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-265-11845-4
Coll. "Fleuve noir. Thriller"

Nouvelles d'un grand conteur

Parfois les auteurs ont des idées et ils pensent qu'elles peuvent constituer un roman de qualité. Parfois, l'idée est légère, fugitive, décrit juste une scène, et l'écrivain pourrait la mettre de côté, ne serait-ce que pour en faire une contre-intrigue, un sous-chapitre de son histoire principale. Parfois comme chez d'autres artistes, l'auteur se dit que cette petite idée pourrait quand même avoir sa propre vie, et il se met à écrire une nouvelle. C'est peut-être ce qui est arrivé à Andrea Camilleri. Peut-être s'est-il dit que ça pouvait aussi lui permettre de raconter pourquoi l'amante et la bonne de Montalbano ne se causent pas, pourquoi le commissaire a une telle phobie des formulaires à remplir et des rapports à envoyer à ses supérieurs. Et il y a aussi l'obsession amoureuse de son adjoint qui ne peut s'empêcher de vibre à chaque jupe qui passe, ce qui ne manque pas de compliquer les enquêtes. Chacune des huit nouvelles de ce recueil propose une vision, un angle sur le commissaire, sur son humanité. Par exemple, "Le Voleur honnête, dernier texte de cette compilation, est une histoire sur une enquête étrange. Montalbano doit arrêter un voleur qui ne dévalise pas ses victimes mais leur prend juste une partie de l'argent, celle dont il a besoin et qui ne portera pas trop préjudice à son propriétaire délesté. Dans "Mort en pleine mer", on a affaire à une enquête particulièrement difficile avec un marin qui aurait accidentellement appuyé sur la gâchette de son arme en réaction à un mouvement soudain du bateau et tué ainsi un autre marin. Mais est-ce bien la vérité ? Et pourquoi les marins pêcheurs naviguent-ils avec des armes à feu ? Enfin, dans "Un abricot" Montalbano se demande pourquoi la jeune femme a eu un accident de voiture en s'étouffant avec un noyau d'abricot alors qu'en plus elle y était allergique. Huit nouvelles qui manient l'humour et le soleil, le soin du détail et la vie quotidienne de cette Italie du Sud. Le lecteur retrouve, en mode plus léger (en terme de pagination uniquement) toute cette comédie humaine joyeuse, tendre et dramatique, qui s'anime au fil de textes complétant de manière intelligente les grands romans d'Andrea Camilleri.

NdR - Le recueil comporte les nouvelles suivantes : ""La Chambre N°2", "Double enquête", "Mort en pleine mer, "Le Billet volé", "La Transaction", "Conformément à la procédure", "Un abricot" & "Le Voleur honnête".

Citation

L'établissement était fier de sa friture mixte de poisson. Mais le commissaire eut le soupçon que l'huile utilisée servait pour les moteurs d'autocars et le poisson, au lieu d'être croquant comme il aurait dû, était mollasson et aqueux, comme s'il avait été préparé la veille.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 05 mai 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page