Le Sang de Manchester

J'étais capable d'affronter un adversaire au corps à corps avec un capuchon de stylo, un cure-dent ou une allumette...
Éric Corbeyran & Philippe Berthet - XIII Mystery - Irina
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 29 juin

Contenu

Roman - Policier

Le Sang de Manchester

Sportif - Disparition - Urbain MAJ lundi 16 mai 2022

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 7,6 €

Vincent Radureau
Paris : Hugo poche, 0000
392 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-7556-9437-6
Coll. "Suspense"

À l'ombre du stade

Le nom de Vincent Radureau éveille peut-être quelques souvenirs à nos lecteurs. C'est en effet un journaliste sportif qui commente les matchs dans des émissions sportives de chaînes payantes, et qui s'est spécialisé dans le football anglais. Dans ce genre particulier, il faut donc bien s'intéresser à la rivalité ancienne et vivace entre les deux clubs qui s'opposent à Manchester : les "Rouges" et les "Bleus", ceux de United et ceux de City. Certaines années d'ailleurs, les deux clubs allèrent jusqu'à des finales où ils furent adversaires, ou luttèrent pour la première place du championnat de la Premier League. Cette année-là, celle où va se dérouler notre histoire, nous sommes à quelques semaines de la clôture du championnat et les deux clubs sont justement au coude à coude. Les supporters se déchirent. Des travaux ont lieu sur les parkings d'un des deux terrains de football et ils permettent de mettre à jour deux cadavres, ceux de deux adolescents, chacun portant un maillot d'un des deux clubs. Ils ont été assassinés. Leurs morts, utilisés par quelques supporters particulièrement violents, vont servir à exacerber les tensions entre les amateurs du ballon rond, d'autant plus que les matchs qui se succèdent ne parviennent pas à séparer les deux adversaires jusqu'au dernier jour où ils doivent s'affronter lors d'un derby. C'est là qu'intervient Molly Doherty. C'est une jeune femme qui vient d'être nommée au sein des forces de police de Manchester à un poste important. Comme elle n'est pas de Manchester, ses chefs décident que son côté "impartial" pourrait servir à ménager les susceptibilités des deux camps. Mais l'enquête est plus que difficile car les deux corps ne sont pas identifiables. Grâce au nom des footballeurs sur les maillots, on peut à peu près dater leur mort mais aucune disparition d'adolescents ne semble correspondre. De plus, un mystérieux indic envoie des messages qui laissent penser que le meurtrier pourrait être lié à la communauté gitane ce qui ajoute encore aux tensions qui déchirent la ville. Il faudra toute la patience et la méticulosité des policiers pour trouver la solution au milieu des manifestations et des violences.

Servi par une documentation et une connaissance des lieux, des événements et des mentalités, Vincent Radureau restitue la vie d'une ville anglaise, entre ses richesses apparentes, ses zones de pauvreté, son rapport au football comme société identitaire. Afin de présenter de manière intéressante et au sein d'une intrigue prenante ces éléments, l'auteur s'appuie sur une histoire policière classique, mais menée avec soin. L'une et l'autre se renvoient de manière intelligente. On comprend les enjeux, les sentiments, la façon dont le sport et la passion peuvent être le ciment d'un groupe à travers des personnages qui ne sont pas de simples silhouettes, mais qui ont une profondeur intéressante. Une bonne lecture possible et plus vivement conseillée aux amoureux de football.

Citation

Maine Road. C'est à la fois l'adresse et le nom de l'ancien stade de Manchester City. Depuis 1923, il se dressait là, au cœur du quartier, énorme vaisseau échoué entre toutes ces petites rues, cerné par des dizaines de ces maisons modestes à un étage.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 16 mai 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page