Traquenoir

Durán se retourna vers le coffre et contempla à nouveau son contenu. De l'argent. Des dollars. En liasses. Beaucoup. Il allait avoir besoin de deux grands sacs pour emporter tout ça. Dans les films d'action, on en voyait davantage encore mais, à son humble niveau, ça lui semblait déjà obscène.
Vladimir Hernández - Indomptable
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 04 juillet

Contenu

Roman - Noir

Traquenoir

Assassinat - Complot - Artistique MAJ dimanche 22 mai 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 18 €

Ed Lacy
Room To Swing - 1957
Préface de Roger Martin
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Roger Martin
Paris : Le Canoë, mai 2022
192 p. ; 19 x 12 cm
ISBN 978-2-490251-61-2

Aux origines d'un crime cathodique

Toussaint Marcus Moore débarque à Bingston, Ohio, deux mille habitants, au volant de sa Jaguar 1948 en se faisant passer pour un musicien. On va vite apprendre que c'est un détective, qu'il est Afro-Américain, qu'il est recherché par la police et qu'il vient trouver des informations sur un homme qu'il filait à Chicago et qui est originaire du bourg. Dans cette petite ville limitrophe entre les États du Sud et du Nord, il va mener patiemment son enquête à partir d'une chambre de la famille Davis, assisté par Fran, leur fille, dont il va tomber amoureux. Mais il va devoir également retourner dans la ville qu'il fuyait trois jours plus tôt pour tenter de résoudre une énigme digne d'un film noir.

Le roman d'Ed Lacy, publié en 1957 dans la collection "Un mystère" des Presses de la Cité, fait ici l'objet d'une séduisante réédition au Canoë dans une nouvelle traduction de Roger Martin (qui signe également la préface). Room To Swing hérite pour l'occasion d'un nouveau titre en français. Traquenoir en lieu et place d'À corps et à crimes. Roman classique avec une intrigue inextricable dont les tenants et les aboutissants ne seront explicités qu'en toute fin, il met à l'honneur un détective noir. La structure du roman est elle aussi typique avec un chapitre inaugural dans le présent, un long flashback avant un retour au présent pour un final où l'enquêteur ne subit plus les événements mais les convoque. Dès le début, on comprend que son métier n'est pas enviable (il effectue principalement des recouvrements de dettes de crédits) et que l'homme se pose des questions morales, voire éthiques. Sa petite amie souhaite qu'il passe un concours administratif pour intégrer la Poste américaine au lieu de lui taper des dollars qu'elle gagne difficilement mais honnêtement ; son mentor est un détective blanc qui a moyennement réussi mais qui dispose de la technologie dernier cri (dont du matériel d'enregistrement). C'est l'arrivée dans son bureau d'une certaine Kay Robbens, qui travaille pour la Section de Presse du groupe Central Televising, qui va lui amener tous ses déboires. L'émission de télévision "C'est vous le détective !" est une ancêtre de la téléréalité. Un des suspects de l'émission, criminel qui se cache sous une nouvelle identité et semble s'être rangé, est l'homme que doit filer Moore. Mais voilà, le détective tombe dans un traquenard, finit par découvrir le corps de l'homme assassiné dans son appartement alors que dans le même temps un flic apparait sur le seuil de la porte. Flic blanc que Moore frappe pour échapper à une arrestation arbitraire. Toussaint Marcus Moore n'a alors d'autre choix que de découvrir ce qui est arrivé à cet homme, et va devoir fouiller dans son passé, mais aussi enquêter sur les relations plus ou moins tordues qu'entretient Kay Robbens avec deux personnes - sa petite amie à elle et un scénariste cynique.

Plus que la résolution de l'intrigue, deux éléments détonent : l'enquête ou plus exactement la quête lancinante dans la bourgade de Bringston, qui met en avant le contraste entre la ville et la campagne ; la place des Noirs à cette époque car si Moore fuit ce n'est pas forcément à cause d'une hypothétique arrestation arbitraire, c'est parce que lui, un Noir, a frappé un flic Blanc, et qu'il risque au mieux un passage à tabac avant la chaise électrique. D'ailleurs, on lui fera bien comprendre à la fin de l'aventure, ce qui sera peut-être la raison principale d'un nouveau départ. Traquenoir est un récit enlevé, simple et efficace par un Ed Lacy qui maîtrise avec talent et intelligence son intrigue.

Citation

Et soudain la réalité me sauta aux yeux, comme lorsqu'on rate un plaquage au football et que le sol monte vers vous et semble vous briser les os. J'étais là, allongé confortablement, à me livrer à des considérations sur Bingston et la ferme comme si j'étais un touriste, un spectateur... comme si je n'étais pas recherché pour meurtre !

Rédacteur: Julien Védrenne dimanche 22 mai 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page